Au Luxembourg

09 juin 2021 09:00; Act: 10.06.2021 11:53 Print

Le congé familial a dopé le taux d'absentéisme

LUXEMBOURG - Les absences liées au congé pour raisons familiales sont en grande partie responsables de la forte hausse des arrêts de travail en 2020 (+40%).

storybild

De nombreux parents ont eu recours au congé pour raisons familiales au plus fort de la crise sanitaire. (photo: Image d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Comme L'essentiel vous le révélait dès le 16 avril dernier, les arrêts de travail au Luxembourg ont explosé en 2020 par rapport à l'année précédente (+40%), principalement en raison de la crise du Covid. Dans une réponse parlementaire à la députée Carole Hartmann (DP), le ministre LSAP de la Sécurité sociale Romain Schneider a apporté des précisions sur ce chiffre.

En 2020, le taux d'absentéisme global (tout type d'absence) a progressé de 39,6% par rapport à 2019, passant de 5 à 7%. Cette progression est essentiellement due à l'explosion des absences liées au congé pour raisons familiales (+1 759,6%), qui expliquent à elles seules 63% de la hausse du taux global, détaille le ministre. L'augmentation des absences pour cause de maladie (+17,8%) est quant à elle «responsable» de 35% de la hausse du taux global. Dans le même temps, les absences liées à un accident du travail ont reculé de 8,8%...

Des absences plus longues

Les secteurs les plus touchés par la hausse de l'absentéisme en 2020 sont l'immobilier (+72,5%), les activités de service (+63,4%), les activités de services administratifs et de soutien (+51,3%), l'information et la communication (+47,8%) ou encore le commerce (+46,9%). À l'inverse, le secteur des activités financières et d'assurance a limité la casse, avec une hausse du taux d'absentéisme limitée à 15,7%.

La durée moyenne des épisodes d'absence a elle aussi progressé, passant de 8,7 à 10,4 jours entre 2019 et 2020, soit une hausse de 19,6%. Elle a été faiblement impactée par la décision du gouvernement de ne pas prendre en compte - pendant l'état de crise - les jours d'incapacité de travail pour le calcul de la fin du droit à l'indemnité pécuniaire. Enfin, le nombre individuel d'épisodes d'absence a également progressé, passant de 3,1 à 3,5 entre 2019 et 2020 (+12,8%).

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ohmam le 09.06.2021 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    S'ils peuvent aller au resto, faire la fête,aller en vacances alors ils peuvent aussi aller au travail

  • Joss le 09.06.2021 10:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'en connais qui sont bien reposé, qui ont travaillé une semaine sur deux même quand ils n'avaient pas les enfants. En parallèle, j'ai vu des parents vraiment galérer mais qui n'ont pas osé "profité", je sais que ça a été utile pour beaucoup mais c'est très rageant de voir les profiteurs se vanter et d'avoir été des semaines sous votre fenêtre à prendre le soleil et laisser les enfants hurler et faire n'importe quoi sans aucun respects de ceux qui bossaient en télétravail. Je penses un mois de plus il y aurait eu des batailles rangées...

  • Marx le 09.06.2021 10:12 Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt le revenu universel/communiste. Il n'y aura plus besoin de congé pour raisons familiales

Les derniers commentaires

  • Ben-J le 10.06.2021 06:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Uniquement dans les métiers du tertiaire, des métiers terriblement difficiles où les gens sont absents alors qu’ils ne travaillent même pas du bureau

  • vdv le 10.06.2021 06:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les profiteurs seront toujours là pour profiter des failles du système. C’est honteux, et le télétravail a été le topo de l’arnaque

  • Flolo le 09.06.2021 19:27 Report dénoncer ce commentaire

    Pas possible !!!!!!!!! Toujours aussi naïf les gouvernant

  • manacaem le 09.06.2021 16:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui faudrait que l état luxembourgeois vérifie au cas par cas ceux qui avaient vraiment besoin de ce congé … j en connais qui en ont bien profité et qui sont revenus bien bronzés et bien reposes !

  • zaza le 09.06.2021 14:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bientôt il faudra s'en vouloir d'avoir des gosses, on assume, on a rien demandé