Covid au Luxembourg

28 octobre 2021 10:06; Act: 28.10.2021 11:01 Print

Le CovidCheck toujours trop flou pour les syndicats

LUXEMBOURG - La CGFP, le LCGB et l'OGBL ont une nouvelle fois critiqué, dans un communiqué commun, les incertitudes sur le CovidCheck au travail.

storybild

Les modalités pratiques de l'introduction du CovidCheck en entreprise restent floues. (photo: Julien Garroy)

Sur ce sujet
Une faute?

Les trois syndicats CGFP, LCGB et OGBL ont critiqué le gouvernement sur le cadre jugé peu clair du CovidCheck sur le lieu de travail. Dans un communiqué commun diffusé jeudi matin, les représentants des salariés accusent le gouvernement d'«inactivité totale». Peu de temps avant l'entrée en vigueur des nouvelles règles, prévue lundi, la mise en œuvre pratique du système dans les entreprises n'est toujours pas claire, estiment les syndicats. Qui jugent que le libellé de la disposition est encore «imprécis et sujet à interprétation».

La loi permet aux entreprises de rendre le CovidCheck obligatoire pour leurs salariés à partir du 1er novembre. Dans le contexte de son application pratique peu claire, selon les syndicats, de nombreuses entreprises rencontreraient des difficultés pour introduire la mesure ou même la rejetteraient complètement. Par exemple, on ne sait pas ce qui se passe pour les employés qui ne peuvent pas être vaccinés pour des raisons médicales. Des propositions alternatives ont été transmises au gouvernement et les voix critiques ne sont pas entendues, selon le communiqué.

Ultimatum au 31 octobre

Les représentants des travailleurs réitèrent l'ultimatum qu'ils ont présenté au gouvernement à la mi-octobre. Si la coalition laisse passer le 31 octobre sans montrer aucune volonté de compromis, la CGFP, le LCGB et l'OGBL agiront dans les 14 jours qui suivent. Une action en justice contre la mesure n'avait pas été exclue dans un communiqué antérieur.

Dans le même temps, les syndicalistes s'interrogent également sur l'utilité de la tripartite prévue. Ils ont perdu «toute confiance» dans le fait que les politiques veulent un dialogue constructif. Les syndicats estiment qu'on «a l'impression que l'objectif du gouvernement lors des réunions est de faire valider ses propres opinions par les partenaires sociaux».

(hoc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • sarko le 28.10.2021 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ont ne peux accepter une telle discrimination !!! Ont parle de niotre travaille à un moment ou l’énergie explose !!! vacciné ou pas personne ne peut être d’accord avec un système de contrôle de la population !!

  • Peter le 28.10.2021 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Inadmissible! L'Etat retreint les libertés de tout le monde et maintenant plus le droit de travailler sans être vacciné ou se faire triturer le nez tous les 3 jours! Cela fait 30 ans qu'on ne doit pas discriminer les personnes atteintes du VIH...Quel recul fondamental des libertés dans ce pays...

  • Fight Club le 28.10.2021 12:18 Report dénoncer ce commentaire

    première règle du Fight Club : S'il vous semble que vous êtes en train de vous faire baiser, alors c'est le cas.

Les derniers commentaires

  • PetitSondage le 29.10.2021 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Si vous aviez le choix, préféreriez-vous le vaccin chinois à virus inactivé & validé par l'OMS ? (pouce en haut, pouce en bas)

  • resident evil le 29.10.2021 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @jerome: n’ oublie pas également que le droit européen et les droits de l’homme (cedh de Strasbourg) prévaut sur le droit national.

  • @Jeff le 29.10.2021 14:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un grand merci pour le lien. Très intéressant. J'ai remarqué qu'il datait un peu quand j'ai entendu le nombre de décès post-vaccinaux en Europe. Il a doublé depuis, hélas. Bonne journée et bon week-end à vous Jeff ;)

  • toutçapourça le 29.10.2021 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    combien de teletravailleurs apprehendent le retour au bureau? finies la tranquillité,la bulle privée,la zone de confort si on retourne bosser...et que dire de la perte de temps et d'argent a cause des transports? le covidchek a bon dos...

  • luxuli le 29.10.2021 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et puis ils feront quoi? c'est ridicule