Coronavirus au Luxembourg

27 avril 2020 07:00; Act: 27.04.2020 10:00 Print

Le débat sur les écoles pourrait se tenir rapidement

LUXEMBOURG – La pétition demandant le report de la reprise des cours a fait un carton. Les députés vont devoir réagir en urgence à cette demande.

storybild

Le débat revêt un caractère urgent, a reconnu Nancy Arendt. (photo: Editpress/François Aussems)

Sur ce sujet
Une faute?

La reprise des cours inquiète de nombreux parents au Luxembourg. La pétition demandant que les classes ne rouvrent pas avant septembre a eu besoin de moins de 24 heures pour atteindre le seuil des 4 500 signatures, déclenchant la tenue d’un débat public à la Chambre.

L’auteure du texte entend «protéger tous les enfants», en reportant la reprise des écoles, lycées, crèches et maisons relais à septembre. Toutes ces structures sont fermées depuis le 16 mars, à cause de l’épidémie de coronavirus, mais le gouvernement a annoncé la reprise progressive des activités, à partir du 4 mai. Les cours reprendront à des dates différentes selon les niveaux et par demi-classes, afin de laisser davantage de places entre les élèves.

Le débat doit être théoriquement organisé sous 42 jours. Mais «il s’agit là d’une situation urgente, cela n’aurait aucun sens de tenir le débat en juin, après la reprise des cours», a reconnu Nancy Arendt (CSV), députée et présidente de la commission des pétitions, interrogée par L'essentiel. Elle convoque donc les députés membres de sa commission en urgence pour jeudi. Ils décideront alors de la marche à suivre pour raccourcir les délais. «Le ministre Claude Meisch se sera exprimé la veille devant la commission de l’Éducation nationale, nous aurons donc plus d’informations», reprend Nancy Arendt. Le débat doit être organisé avec le ministre, l’ensemble des députés et l’auteure de la pétition.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ludo le 27.04.2020 08:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et donc on continue de paralyser le pays jusqu'à septembre ? C'est ça qui va avoir des répercussions dramatiques ! 88 morts à Lux et pour 95% des cas ceux sont des personnes âgés (et juste une dramatique exception). Que les médias arrêtent d'entretenir la panique et que le gouvernement soit pragmatique.

  • Mimi le 27.04.2020 08:27 Report dénoncer ce commentaire

    L'angoisse de la reprise est-elle liée à la peur de laisser son enfant à nouveau à l'école ou bien à la fin du congés parental et la reprise du travail? Je me pose cette question car au démarrage du confinement, combien s'offusquaient de devoir le faire? combien mettaient en avant les difficultés d'occuper leurs enfants tout en télétravaillant? combien continuent malgré tout de sortir avec leurs enfants en promenade, aux courses, etc,... car là, maintenant qu'on parle de déconfiner, même chose, beaucoup crient au scandale, serait-ce lié à une accoutumance au fait de rester à la maison?

  • Pulci le 27.04.2020 08:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois tous ces enfants jouer dehors que pour moi est irresponsable de la part des parents mais après c'est justement ces mêmes parents qui ne veulent pas laisser leurs enfants aller à l'école...comme ça, ils pourront bien profiter du congé parental jusqu'en septembre...

Les derniers commentaires

  • VMM le 27.04.2020 21:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous pensez que les parents se la coule douce ? ???? ???? ???? J'ai trois enfants et je passe mes journées entières à étudier avec eux. Je ne suis pas favorable à une rentrée des classes avant septembre parce que je sais parfaitement que les règles sanitaires vont être ingérables tant pour les enfants que pour les enseignants. Vous voulez qu'on parle des maisons relais ? Encore pire, là c'est le ponpon. Mission impossible et suivi des devoirs impossibles une semaine sur deux. Ahhh oui petit détail, mon profil n'est pas celui d'une fonctionnaire gâtée. Juste une maman bosseuse mais assez aimante pour privilégier la qualité de vie de ses enfants à son argent. A bon entendeur.

  • Kinhinha le 27.04.2020 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lançons un référendum électronique où seuls les parents répondent en justifiant bien évidemment leur réponse pour ou contre le retour à l’école/crèches

  • sycloux le fou le 27.04.2020 19:32 Report dénoncer ce commentaire

    Restez a la maison,c'est le seule moyen d'éviter le virus....

  • agent 212 le 27.04.2020 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    et c'est quand qu'on peut retourner voir ses potes.

    • Answer le 27.04.2020 22:53 Report dénoncer ce commentaire

      demain

  • zaza57 le 27.04.2020 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    eh bien c'est triste pour vous. dans mon école les instituteurs font cours en ligne à partir de la maternelle..

    • Hein le 27.04.2020 18:38 Report dénoncer ce commentaire

      des cours a la maternelle???