Alerte au Luxembourg

20 février 2021 07:50; Act: 23.02.2021 12:06 Print

Le déclin précipité des malades d'Alzheimer

LUXEMBOURG - Plus de 7 500 personnes souffrent de démence dans le pays, en particulier d'Alzheimer. Le Covid rend la situation dramatique pour elles et leurs proches.

Sur ce sujet
Une faute?

Selon les derniers chiffres disponibles, plus de 7 500 personnes sont atteintes de démence au Luxembourg. Une large majorité d'entre elles souffrent de la maladie d'Alzheimer. Une population qui pourrait même atteindre 20 000 personnes en 2050. La situation, on le voit, est déjà tendue pour un pays comme le Grand-Duché, qui dispose pourtant d'une structure médicale adaptée. Mais depuis un an, la pandémie de coronavirus est venue aggraver le constat.

Les conséquences sur les malades et leurs proches sont même «dramatiques» à en croire l'Info-Zenter Demenz, auprès duquel les demandes de renseignements se sont multipliées ces derniers mois. «On voit arriver de nouvelles familles. Avec des questions spécifiques ou simplement le besoin de parler», explique Christine Mathonet, chargée de direction du centre d'écoute national créé en 2016. Selon elle, «la pandémie a fait basculer ce qui est le plus important pour une personne atteinte de démence, la routine».

«Leur déclin s'accélère et c'est irréversible!»

Christiane*, 69 ans, vit très mal l'absence de contact avec sa maman de 93 ans en maison de soins. Elle confond le téléphone et la télécommande de la télévision, l'appeler est devenu difficile. En guise de contact physique, 45 minutes dans un espace isolé, avec une demi-heure de préparation pour installer la vieille dame. Trop contraignant, presque traumatisant. «Elle ne m'a même pas reconnue, c'est une expérience très triste», explique Christiane. Un autre monsieur est venu confier la détresse qu'il ressent dans l'accompagnement de son épouse au quotidien. Il ne peut même plus être présent avec elle pour un simple rendez-vous médical, mesures sanitaires obligent.

«Il faut trouver un équilibre entre la gestion de la pandémie et la préservation des besoins essentiels de ces personnes, notamment en matière d'affection», appelle Christine Mathonet: «Il y a une vraie perte de repères, c'est un cercle vicieux pour les malades. Leur déclin s'accélère et c'est irréversible!» La réponse est donc surtout humaine, «tout le monde doit prendre soin de soi, le malade mais aussi ses proches». L'année 2021 ne s'annonce pas plus simple que 2020 et, malheureusement, l'activité et l'accompagnement de l'Info-Zenter Demenz, qui compte trois personnes fixes et joignable au 26 47 00, devraient encore s'accentuer.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gérard le 20.02.2021 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    Respect pour les malades souffrant d'Alzheimer, leurs aidants, leurs soignants et pour toutes les autres personnes souffrantes. Mais je ne peux m'empêcher de poser cette question à L'essentiel : quel est le but de cet article ? Encore un lavage de cerveau négatif sur la situation Covid-19 ? Est-ce que vous vous rendez compte que vous sapez et inquiétez inutilement le moral de la population ? Inutilement car il n'y a pas de solution dans l'immédiat. Vous le savez très bien. Alors pourquoi ? Pour créer une ambiance négative et de l'énervement (une fois de plus) ? Courage à toutes et à tous !

  • luxo le 20.02.2021 09:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Gerad : le véritable problème est que les luxembourgeois pensent que l’argent et les vaccins peuvent nous protéger contre tout! Nous ne sommes pas suffisamment inquiet pour remettre en cause le système économique du pays au service de la finance ni pour revoir à la baisse notre mode de vie financer par la fraude fiscale au niveau mondial.

  • Mes 2 parents ont eu Alzeihmer et... le 20.02.2021 10:43 Report dénoncer ce commentaire

    ...c est une maladie dégénérative horrible pour les malades et aussi pour leurs familles et aidants...on ne meure pas d Alzeihmer mais d autres maladies comme la grippe, la pneumonie ou le covid...donc c est normal. Plutôt que d essayer de protéger en priorité ces gens, il faut aider la jeunesse et arrêter de les priver de leurs libertés. Les malades doivent être accompagnés correctement et protéger parallèlement

Les derniers commentaires

  • LuxEx-B le 22.02.2021 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dis Unicorn , pardon mais j’avais déjà remarqué un certain acharnement chez toi et sur différents points de la vie de tous les jours, ne pourrais - tu pas d’effacer qq temps ? Les personnes qui cherchent de l’aide pour un « Alzeimer » lorsqu’on connaît la maladie on les comprends car c’est très très durs moralement, psychiquement, physiquement et j’en passe ....

  • Unicorn le 21.02.2021 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Christiane, 69ans, donc à la retraite, et pourquoi elle ne prend pas chez elle sa maman de 93ans, avec l'aide des services d'aides à domicile? Mais quelle hypocrisie, de mettre sa mère en prison pour son "bien".

    • Chiche alors le 21.02.2021 15:07 Report dénoncer ce commentaire

      @Unicorn. Vous m’écœurez avec votre commentaire. Avez-vous quelqu’un de votre famille qui a Alzheimer? Savez-vous ce que c’est comme travail de s’en occuper ? Croyez-vous qu’une dame de 69 a les capacités de s’en occuper ?

  • Unicorn le 21.02.2021 13:54 Report dénoncer ce commentaire

    Et si ces services d'aides aux personnes âgées ne le faisaient que pour leur propre survie, les médecins, le personnel soignant, les foyers, les tuteurs avocats. N'oublions pas que 70% des personnes âgées ont un patrimoine, à mettre en vente pour payer tous les frais et honoraires, pour ceux qui n'ont pas de descendants, la descente en enfer pour se défendre contre une attestation d'Alzheimer d'un médecin, après elles sont mises sous médicaments qui les empêchent de se défendre. Tant que l'on peut en tirer du profit, on veut les garder en vie.

  • luxo le 21.02.2021 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Certains n’ont toujours pas compris que le meilleur traitement est la prévention.

    • @luxo le 21.02.2021 16:09 Report dénoncer ce commentaire

      Et vous n`avez toujours pas compris que plus personne ici ne veut lire vos conneries de tout les jours

    • Jérôme le 21.02.2021 16:22 Report dénoncer ce commentaire

      Certains n'ont toujours pas compris qu'il vaut mieux se taire.

  • viel homme. le 21.02.2021 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La est le grand problème. Mais le plus grave qui va très vite arriver c est la myopie pour plus de la moitié de la population. Les confinements poussent la population a rester enfermé donc appareils lumière artificielle etc..myopie assurée .

    • Unicorn le 21.02.2021 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      aucune relation...