Au Luxembourg

19 avril 2019 07:00; Act: 19.04.2019 12:36 Print

Le détournement de fonds à l'Adem pose question

LUXEMBOURG - Deux mois après une première affaire de détournement de fonds à la Caisse nationale de santé, un agent de l’Adem aurait fait de même.

storybild

«On ne sait pas encore comment cette fraude a été découverte ni sur quels montants elle porte», a expliqué jeudi le député socialiste et président de la commission du Travail, Georges Engel. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Début février, le manège de deux femmes fonctionnaires de la Caisse nationale de santé (CNS) était découvert. Elles étaient parvenues à détourner deux millions d’euros en dix ans, en falsifiant des documents, surtout des ordonnances en provenance de l’étranger, hors Union européenne.

Depuis mercredi, une nouvelle affaire a été mise au jour. Cette fois, c’est un agent de l’Agence pour le développement de l’emploi (Adem), au sein du service «chômage» selon le Wort, qui est soupçonné d’avoir détourné de l’argent. «On ne sait pas encore comment cette fraude a été découverte ni sur quels montants elle porte», a expliqué jeudi le député socialiste et président de la commission du Travail, Georges Engel.

«Nos fonctionnaires sont bien payés, mais il y a toujours des gens malhonnêtes»

«C’est très regrettable. Toutes ces affaires m’étonnent alors que nos fonctionnaires sont bien payés, mais il y a toujours des gens malhonnêtes», a-t-il regretté. Une réunion se tiendra à la Chambre des députés mercredi prochain, à 8h, en présence du ministre du Travail, Dan Kersch.

Dans les rangs de l’opposition, on s’interroge. «Nous n’en savons pas plus et nous attendons cette réunion avec impatience», a indiqué Marc Spautz (CSV) qui ne veut pas faire l’amalgame entre le détournement à l’Adem et celui à la CNS. «C’est assez choquant. On se pose des questions sur les contrôles effectués et pourquoi ces deux affaires éclatent maintenant? Y a-t-il plus de contrôles depuis l’affaire de la CNS?», s’interroge pour sa part le député déi Lénk, Marc Baum.

Le député socialiste et président de la commission du Travail Georges Engel répond à Patrick Théry pour «L'essentiel Radio»:

(L'essentiel/Patrick Théry)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Patrick Dippach le 19.04.2019 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    2 millions d'euros en 10 ans!!! ça en dit long sur la gestion interne...Il a fallu 10 ans pour le voir! Combien de personnes sont passés entre les mailles du filet... Inacceptable!

  • Ciné Marre le 19.04.2019 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est tout de même en droit de se demander ce que font les auditeurs. A moins évidemment que......

  • H. Pochon le 19.04.2019 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    La question est aussi de savoir qui contrôle les contrôleurs. Il ne faut plus se faire d'illusion quand au niveau de corruption et de délabrement moral qui rêgnent dans le secteur publique luxembourgeois. Nous avons laissé notre fonction publique devenir une caste communautariste, imbue d'elle-même et jalouse de ses prérogatives et privilèges.

Les derniers commentaires

  • le psy le 19.04.2019 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et on se permet de contrôler les chômeurs... et quand je lis ça... j’ai de la colère !!!!

  • Exemplaire le 19.04.2019 12:01 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut une tolerance zero et des peines dissuasives pour les coupables. Le fonctionaire doit etre exemplaire pour le reste de la nation.

  • Ciné Marre le 19.04.2019 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est tout de même en droit de se demander ce que font les auditeurs. A moins évidemment que......

    • Le Belge le 20.04.2019 09:50 Report dénoncer ce commentaire

      Comme vous dites....est-ce qu'il y en a seulement...

  • MPG le 19.04.2019 11:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme j’ai toujours dit ça va mal

  • soleil gris le 19.04.2019 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @PaD, faux, c’est avec des fonctionnaires bien payés qu’un Etat tourne bien et si cela ne marche pas avec 100% des effectifs, bien payer un fonctionnaire réduit les tentations de corruption. Essayez donc de soudoyer un flic qui vient de vous arrêter et vous verrez.

    • realiste le 19.04.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

      bien payé a rien faire c est , on va dire très très bien payé... malheureusement le besoin de paraitre et l opulence aux yeux des autres ont dépassés la responsabilité et ont augmentés la mentalité goujat de certaines personnes....