Dudelange-Qarabag

04 octobre 2019 10:16; Act: 04.10.2019 17:53 Print

Le drone au-​​dessus du Josy-​​Barthel, c'était eux

LUXEMBOURG - Un drone avec un drapeau en pleine rencontre Dudelange-Qarabag, l'action a fait le tour de l'Europe. Elle a été revendiquée par un groupe de supporters, jeudi soir.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L'image a fait le tour de l'Europe du football. Un drone accompagné d'un drapeau semblant être le drapeau arménien, volant au-dessus du stade Josy-Barthel, en pleine rencontre d'Europa League. Tard hier soir, le groupe de supporters «First Armenian Front /FAF ultras» a revendiqué l'action sur Facebook, photo à l'appui.

Venus de Belgique avec la ferme intention de perturber le match, les quatre jeunes hommes ont réussi leur coup, le match ayant été interrompu. Et le débat qui s'en est suivi sur Facebook entre les pro-arméniens et les pro-azéris ne fait que témoigner d'un conflit qui dépasse largement les frontières luxembourgeoises.

Le drapeau utilisé était en fait celui du Haut-Karabagh. Région arménienne rattachée à l'Azerbaïdjan, le territoire fait l'objet d'un conflit entre les deux pays depuis de nombreuses années. Dans une ambiance particulièrement tendue sur le terrain et en tribunes, le ministre des Sports Dan Kersch n'a pas hésité à prendre la parole pour s'excuser au nom du Luxembourg.

À ce moment, les Azeris menaient déjà 2-0. Ils ont finalement remporté la rencontre 4-1. Mais l'intérêt sportif avait bel et bien disparu après l'interruption de la rencontre...

(th/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tome le 04.10.2019 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est bien qu on ait leur photo. Ça va faciliter la tâche de la police. Cette zone est interdite aux drones tout comme à côté de l aéroport car il y les hélicoptères de l hôpital. Cela constitue un vrai danger. C est bien plus grave qu ils ne pensaient sans doute.

  • Djigor le 04.10.2019 13:30 Report dénoncer ce commentaire

    mais au final pourquoi l'Azerbadjian joue en coupe d'Europe...

  • Pistolero le 05.10.2019 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les idées arrivent en voyant ce gendre de ce choses....les drones seront la ménace des terroristes future!

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 06.10.2019 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    EN TÔLE.

  • Tristounet le 06.10.2019 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Donc si demain, un pilote place à l’extérieur d’un stade décide de lâcher une bombe et tuer dès centaines de personnes, ce ne sera la faute de personne chemin vous? Trop facile, non?

  • Le Belge le 06.10.2019 07:47 Report dénoncer ce commentaire

    Je suppose que la Police va les rechercher ....

  • Pistolero le 05.10.2019 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les idées arrivent en voyant ce gendre de ce choses....les drones seront la ménace des terroristes future!

    • Marcel Rousseau le 06.10.2019 02:42 Report dénoncer ce commentaire

      Bien dit ! Il faut se méfier des drones.

  • Ben-J le 05.10.2019 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais il y a donc d’autres pays qui participent aux ligues européennes sans avoir du tout un pied en Europe, non?