Argent public

11 juin 2014 10:00; Act: 11.06.2014 11:24 Print

Le financement des cultes coûte 57 millions à l'État

LUXEMBOURG - Une séparation de l’Église et de l’État permettrait-elle au pays de réaliser de grosses économies?

storybild

En 2015, les citoyens se prononceront sur le financement des cultes. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

En mai 2015, les citoyens de nationalité luxembourgeoise seront consultés par voie de référendum sur le financement des cultes. La séparation de l’Église et de l’État est un serpent de mer, mais en ces temps de rigueur budgétaire, elle permettrait d’économiser de l’argent public de manière substantielle.

Pour 2014, les dépenses prévisionnelles pour les cultes, inscrites au budget de l’État par le nouveau gouvernement, sont de 24,65 millions d’euros. Cette somme reste stable depuis les dernières années. Elle couvre des dépenses courantes telles que les rémunérations des prêtres, allocations repas, charges sociales…

L’Église catholique touche la plus grosse part du gâteau, loin devant les israélites, orthodoxes, anglicans, protestants. En comparaison, le culte musulman, qui n’est pas conventionné, touche 2 480 euros symboliques par an. Si, à l’avenir, l’État continue à financer les cultes, il devra faire de même pour le culte musulman.

Et il n’y a pas que la manne de l’État à être mise à contribution. Les communes dépensent aussi de l’argent pour les cultes, 10 millions selon les derniers chiffres. Celles-ci sont, en effet, chargées de couvrir le déficit des fabriques d’églises (organes administrant les biens des paroisses), d’effectuer les réparations sur les lieux de culte, de loger les prêtres. En comptant encore les cours de religion à l’école, les pensions des prêtres et des coûts indirects, les Verts étaient arrivés à un total de 57 millions dépensés.

(Séverine Goffin/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Judas le 11.06.2014 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    ou comment dilapider encore une fois.... Le culte est une chose personelle et a chacun de décider si il veut donner ou pas. Les églises anciennes font partie du patrimoine architecturel et en tant que ca devrait etre supportés par les "Sites et Monuments" mais de ce fait confisquées au clergé.

  • A Guy le 11.06.2014 10:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un tout. Les luxembourgeois ont souhaité garder une monarchie en 1919. Une monarchie, c'est une organisation type "Ancien Régime" comme en France jusqu'au 18ème siècle... Il n'y a aucune raison de séparer l'église et l'Etat dans une monarchie. Et le Tiers Etat est bien lasse de tout ces privilèges accordés aux familles de sang bleu...

  • Cinderella le 11.06.2014 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait aussi abolir les fêtes chrétiennes et ne garder que le jour de l'an, le premier mai et la fête nationale, mais celle-ci à une autre date. Il n'est pas normal qu'un patron doit payer un supplément de 100% à cause du jour du seigneur ou d'une de ses fêtes. Personne ne sera empêché de fêter, mais il devra prendre un jour de congé et le commerce, les banques et toutes les administrations devraient fonctionner comme toujours!

Les derniers commentaires

  • Judas le 11.06.2014 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    ou comment dilapider encore une fois.... Le culte est une chose personelle et a chacun de décider si il veut donner ou pas. Les églises anciennes font partie du patrimoine architecturel et en tant que ca devrait etre supportés par les "Sites et Monuments" mais de ce fait confisquées au clergé.

  • raphael, athée, le 11.06.2014 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    soit l'état est religieux et déclare 1 religion d'état et les autres n'ont rien, soit pas de religion, donc pas de subvention soit on aide tous les cultes mais là ils faut les définir et séparer nouvelles églises et sectes.A qui appartient les lieux de cultes, à l'état, au clergé? vas t on détruire des église pour construire des immeubles? c'est compliqué. pour rappel, les français de la frontière sont comme les luxembourgeois, ils payent pour les curés, tout comme en alsace. mais pas dans le 54. pour 1 fois que le frontalier peut s'identifier au luxembourgeois il faut que ça reste comme ça.

  • The Boss le 11.06.2014 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Avez-vous déjà pensé que, vu le niveau intellectuel général de l'époque, n'importe quel illusioniste un peu talentueux actuel n'aurait eu aucune peine, en l'an zéro, à faire des "miracles" et devenir un dieu? Il a suffit de cela pour créer la première et la plus ancienne mutinationale du monde! Elle a tout inventé, depuis sa structure jusqu'à son génial logo toujours inchangé et le plus connu à ce jour! Et les gogos suivent toujours. Apple? Des tout petits amateurs!

    • CROAC/CROAC le 11.06.2014 13:39 Report dénoncer ce commentaire

      C'est très intéressant ce que vous dites Monsieur... mais n'a absolument rien à voir avec la discussion en cours!...

  • Cinderella le 11.06.2014 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait aussi abolir les fêtes chrétiennes et ne garder que le jour de l'an, le premier mai et la fête nationale, mais celle-ci à une autre date. Il n'est pas normal qu'un patron doit payer un supplément de 100% à cause du jour du seigneur ou d'une de ses fêtes. Personne ne sera empêché de fêter, mais il devra prendre un jour de congé et le commerce, les banques et toutes les administrations devraient fonctionner comme toujours!

    • Pragma le 11.06.2014 12:55 Report dénoncer ce commentaire

      Renoncer à sa culture c'est rennoncer à son identité. Un pays qui n'a plus d'identité est un pays voué à disparaître. Est-ce bien cela que vous voulez ? N'avons nous pas déjà assez de jeunes qui ne savent pas d'où ils viennent et où ils vont ?

    • A Guy le 11.06.2014 13:13 Report dénoncer ce commentaire

      ... qui les guidera.

    • Cinderella le 11.06.2014 13:19 Report dénoncer ce commentaire

      Moment!! Si l'identité et la culture de notre pays sont religieux pourquoi séparer l'église de l'état? Est ce que cette séparation ne va pas nous faire perdre notre identité et notre culture? Non Pragma vous vous trompez, ces fêtes n'ont rien à voir avec l'identité de notre pays mais de la chrétienté.

    • CROAC/CROAC le 11.06.2014 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      Et je parie que vous êtes la première à vous réjouir et a profiter des jours de congé payés que vous avez dans votre travail grâce aux fêtes chrétiennes qui figurent au calendrier!...

    • un culte ou inculte le 11.06.2014 14:24 Report dénoncer ce commentaire

      Parceque tu crois que la chrétienneté ne fait pas partie de l'idendité de ton pays... Il y en a vraiment qui devraient s'instruire un peu.

    • Cinderella le 11.06.2014 15:08 Report dénoncer ce commentaire

      Mais soyez conséquents bon sang, ou bien il y a séparation ou bien il n'y en a pas! L'un fait partie de votre culture et l'autre non?

    • Pragma le 11.06.2014 16:47 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne suis pas en faveur du financement du culte par l'Etat, mais je suis contre le fait de renoncer à notre culture et à notre identité, même si elles prennent leurs racines dans une ou des religions que je ne pratique pas. Attention,depuis près de 30 ans, on nous répète un message venant de L'UE comme quoi nous n'existons pas en tant que pays car trop petit au regard de l'UE, et que notre pays c'est l'UE voire le Monde. Prenez garde que ce lavage de cerveau ne vous ai pas fait oublier de où vous venez, car on risque de devoir s'en rappeler un jour, quand tous ces pays virtuels auront disparu

    • Sujatha le 11.06.2014 18:29 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis étranger venant d'un pays dans lequel la religion est fortement liée à l'état et à la vie publique. Je ne comprends pas le sens de vos paroles! Pourquoi craignez vous de perdre votre identité si vous liquidez des fêtes, religieuses ou autres ? Pourquoi le Luxembourg risque de disparaître ? Si vous défendiez le principe que l'état et la religion ne font qu'un seul je comprendrais, mais si vous voulez la séparation de l'état et de la religion je ne comprends plus. Excusez moi, si ma question vous paraît idiote!

    • Pragma le 11.06.2014 22:58 Report dénoncer ce commentaire

      Les fêtes religieuses sont le résultat de centaines/milliers d'années de traditions et de culte religieux. Ces traditions sont une partie intégrante de notre identité et de notre culture, ce sont nos repères. Cela ne doit donc pas changer de mon avis. Par contre, le financement des cultes ne devrait plus être à la charge de l'Etat mais à la bonne volonté des fidèles afin de respecter tous les cultes et s'en en privilégier aucun. Le pays est de culture judéo-chrétienne et cela on ne peut le nier, comme l'hindouisme en Inde, ou l'Islam dans les pays musulmans.

  • lulu le 11.06.2014 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    je ne suis pas croyant, mais 2 480 euros / an, pour le culte musulman ?? pourquoi cette différence abyssale ?

    • Pragma le 11.06.2014 12:50 Report dénoncer ce commentaire

      Le culte musulman ne fait pas partie de notre culture ni de nos traditions. Il n'y avait donc aucune raison de financer cela. Les textes de loi sont ainsi pour ces raisons. La question qui se pose est désormais, faut-il le financer ? ou encore, est-il bien normal que l'Etat finance les cultes ? Je dirai que l'Etat ne doit pas financer les cultes, car cela relève de la vie privée.

    • nosywo le 11.06.2014 13:13 Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez raison, ils n'ont qu'à faire payer les pratiquants. pourquoi devrai-je payer avec mes impôts si je ne pratique que très peu!!!! là il y a une injustice^vous avez raison.

    • Richard S. le 11.06.2014 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Pourquoi pas un impôt spécifique,comme en Allemagne,pour financer les différents cultes,prélevé uniquement sur les revenus des membres des différentes croyances,en épargnant les athées et agnostiques.

    • Kiki le 11.06.2014 13:40 Report dénoncer ce commentaire

      Pourtant les israélites, orthodoxes, anglicans ne font pas non plus partie de la culture Luxembourgeoise

    • Pragma le 11.06.2014 16:42 Report dénoncer ce commentaire

      Si ils en font partie, car ils ont construit les pays d'Europe avec l'Eglise catholique depuis un peu moins de 2000 ans ...