«Conflit» judiciaire

24 septembre 2020 16:41; Act: 24.09.2020 17:13 Print

Le fugitif oppose le Luxembourg et l'Espagne

LUXEMBOURG/MADRID - Jean-Marc Kiesch, fugitif du Luxembourg, a été laissé libre en Espagne. Face au refus d'extradition, le Grand-Duché vient de solliciter Madrid.

storybild

Le Luxembourg a pris note mais vient de transmettre à Madrid une demande d'exécution de la peine en Espagne. «À savoir 3 275 jours» de prison.

Sur ce sujet
Une faute?

Arrêté le 10 août à Punta Umbria sur la base d'un mandat d'arrêt européen émis par le Luxembourg, Jean-Marc Sirichai Kiesch a été remis en liberté en Espagne, il y a une dizaine de jours. Pour rappel, alors que le Grand-Duché demandait la remise du fugitif aux autorités judiciaires luxembourgeoises en vue de l’exécution de sa peine et de son incarcération à Schrassig, le tribunal central d’instruction de Madrid s’est opposé à l’exécution du mandat d’arrêt européen et à l'extradition.

Le jugement estime «que les attaches de M.Kiesch avec l’Espagne justifieraient sa non-remise à la justice luxembourgeoise», indique jeudi, le parquet général. De fait, le Luxembourg a pris note mais vient de transmettre à Madrid une demande d'exécution de la peine en Espagne. «À savoir 3 275 jours» de prison.

Jean-Marc Sirichai Kiesch avait été condamné pour meurtre en janvier 1999 à Eppeldorf, sur la commune de la Vallée de l’Ernz. Il était recherché depuis octobre 2004, lorsqu’il avait profité d’un congé pénal pour prendre la poudre d’escampette. Il a passé une partie de sa cavale dans le sud de l’Espagne, où il a désormais une compagne et un jeune enfant.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Zuzu le 24.09.2020 20:21 Report dénoncer ce commentaire

    Un mandat d'arrêt européen n'est pas pris au sérieux par un pays membre de l'UE ?

  • Unicorn le 24.09.2020 18:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on est condamné à 20 ans de prison, dont 5 sur sursis, pour homicide involontaire et non pas meurtre!, lors d'une tentative de vol d'une dame de 69ans à son domicile qui n'a pas voulu se laisser faire, et quand le procureur lui donne congé pénal après 4ans pour bonne conduite, difficile de convaincre un pays comme l'Espagne ou des condamnations à prison de moins d'un an ne sont pas exécutés, qu'il s'agit d'un fugitif dangereux, ils en ont vu d'autres...

  • claudius maximus le 25.09.2020 00:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Unicorn... le mec à été jugé pour homicide volontaire , coups et blessures graves ... il a tuer la personne agée à coups de pieds sur la tête!!! Et c était pas des pantoufles qu il avait aux pieds mais des bonnes bottes à la pointe en fer!!! si ce mec n est pas dangereux,alors qui l'est?!! Verifiez vos sources .

Les derniers commentaires

  • Boulmi le 25.09.2020 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi l'avoir relâche au bout de 4 ans la justice luxembourgeoise n'a qu'à s'en prendre à elle même

    • Unicorn.lu le 25.09.2020 15:00 Report dénoncer ce commentaire

      là je suis d'accord, un congé pénal jusqu'au 30 octobre 2004, mais le ministère de la justice n'informe pas sur son site à partir de quand, 1 WE, une semaine, 1 mois ? Faudrait déjà questionner le psychologue, assistant social du détenu qui a fait le rapport sur lequel le procureur se base pour prendre sa décision!

  • Realux le 25.09.2020 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais qui ou quelle institution peut taper sur les doigts du Luxembourg?... trop large en matière de respect des règles qu'il a pourtant juré de respecter !

  • claudius maximus le 25.09.2020 00:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Unicorn... le mec à été jugé pour homicide volontaire , coups et blessures graves ... il a tuer la personne agée à coups de pieds sur la tête!!! Et c était pas des pantoufles qu il avait aux pieds mais des bonnes bottes à la pointe en fer!!! si ce mec n est pas dangereux,alors qui l'est?!! Verifiez vos sources .

    • Unicorn le 25.09.2020 14:48 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai bien vérifié mes sources, et rien ne dit qu'il y avait intention prémédité de tuer, je n'ai pas le jugement, mais votre description même est celle d'un homicide involontaire, puisqu'il n'y avait pas d'armes. Je ne dis pas non plus qu'il n'est pas dangereux, mais si le procureur le laisse sortir en congé pénal après 4 ans, la justice espagnole peut conclure qu'il ne représente pas un danger en Espagne.

  • Lolo4711 le 24.09.2020 22:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20 ans pour le retrouver?

  • Unicorn le 24.09.2020 22:09 Report dénoncer ce commentaire

    Alors que les amendes passent facilement les frontières, ceci est juste une preuve supplémentaire que l'UE est une gigantesque blague. 3275 jours (soit 9 ans) de prison pour meurtre et fuite? C'est la cerise sur le gâteau...

    • Thor le 25.09.2020 12:49 Report dénoncer ce commentaire

      Vous ne conaissez décidément pas le fonctionnement de l'UE. Il y a des domaines communs pour tous les 27 membre de l'UE, comme l'agriculture, le marché unique ou la concurrence, et il y en a d'autres, comme la Santé, ou la justice qui ne le sont pas. Et ce sont les Etats membres eux memes qui ont décidé cela! ;)

    • Unicorn.lu le 25.09.2020 16:26 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne dis pas que l'UE est une gigantesque blague, et il y a bien des accords européens de respect mutuel des peines, mais la justice de chaque pays est indépendante, et toute personne qui se fait arrêter a ses droit de recours dans ce pays.