Crise au Luxembourg

10 juin 2020 13:59; Act: 10.06.2020 16:45 Print

Le gouvernement a lancé des consultations

SENNINGEN – Plusieurs ministres ont échangé mercredi, avec les responsables des syndicats et du patronat, sur la situation économique et sociale du pays, dans le cadre de la crise.

storybild

Les représentants des syndicats ont été reçus au château de Senningen par Xavier Bettel. (photo: Alain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

Une grande partie du gouvernement était mobilisée ce mercredi matin pour rencontrer les partenaires sociaux. Pas moins de huit ministres ont fait le déplacement au château de Senningen pour deux réunions, avec les syndicats, puis le patronat. «Nous avons fait un point sur la situation du chômage, des finances, des aides de l’État ou encore des questions de sécurité sociale», a relaté le Premier ministre, Xavier Bettel, à l’issue des réunions.

Il a évoqué la possibilité d’organiser une tripartite en juillet, qui doit encore être validée en Conseil de gouvernement. «Si elle a lieu à ce moment, j’aimerais que les partenaires sociaux proposent aussi des sujets». Xavier Bettel prévient que «le chômage risque de monter encore ces prochains mois, on peut avoir une crise sociale qui aurait des répercussions importantes». Du coup, il «préfère anticiper aujourd'hui, plutôt que de réagir après coup».

«Période difficile»

«La réunion était très constructive», s’est réjouie Nora Back, la présidente de l'OGBL et de la Chambre des salariés. Bien sûr, le tableau de la situation du pays n’était pas reluisant, a reconnu la syndicaliste: «Nous sommes conscients de la récession, la question sera sa durée». Pour en sortir, elle préconise «des mesures de relance socialement justes. C’est en améliorant le pouvoir d’achat que l’on relancera l’économie». La politique de la demande semble aussi avoir les faveurs de Patrick Dury, président du LCGB, qui «revendique depuis le début de la crise des mesures pour les salariés et le pouvoir d’achat». Surtout, il sait que les difficultés seront longues: «Il ne faut pas croire que la crise s’arrêtera avec une tripartite!»

À peine les syndicalistes sortis, les représentants du patronat ont pris leur place dans la salle de réunion du château. Nicolas Buck, président de l’Union des entreprises du Luxembourg (UEL), a aussi évoqué «des discussions intéressantes, enrichissantes, sur des questions compliquées». Selon lui, «tous les pays européens traversent une phase difficile, mais la vie économique est faite de défis».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • GoLuxembourg le 10.06.2020 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    Faire baisser le taux de chômage grâce à des investissements rentables : développement d'une cluster technologique dans le nord du Pays, rapprochement de l'université avec l'entreprises, modernisation de l'agriculture, rapide légalisation des drogues récréatives (il créera nombreux emplois, de la culture à la vente), plan de rotation extraordinaire dans les industries dans les secteurs critiques en termes d'importance et de nombre d'emplois (travailler tous, travailler moins). Excusez mon français.

  • Mécontente le 10.06.2020 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    De grâce, ne nous sortez plus l'augmentation pour la fonction publique et l’investissement dans le publique, la compréhension du privé pour maintenir la paix sociale a atteint ses limites. 3 guignols du syndicats qui se montrent sur les photos ne garantissent en rien le manque des mouvements sociaux. Meme au Lux....

  • Ignazio le 10.06.2020 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi bon augmenter le pouvoir d'achat si les commerces sont fermés pour cause de faillite?

Les derniers commentaires

  • La fin des haricots le 11.06.2020 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ben voyons, apprendre à contourner le système est tout un art, et cela facilite les choses !

  • Marx le 11.06.2020 09:43 Report dénoncer ce commentaire

    Toujours la même musique... Il faut entendre que pour vivre au luxembourg il faut au moins 7.000 euros fe salaire.

  • Gino le 11.06.2020 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J compte sans cesse Et toi tu voudrait le beurre et l’argent du beurre et du Nutella , c’est bien à critiquer toujours les patrons reste à la maison alors

  • Ignazio le 10.06.2020 19:09 Report dénoncer ce commentaire

    A quoi bon augmenter le pouvoir d'achat si les commerces sont fermés pour cause de faillite?

  • Je suis Euros. le 10.06.2020 19:08 Report dénoncer ce commentaire

    Les syndicats profitent de la situation pour réclamer du fric.