Accord de coalition

12 décembre 2018 11:04; Act: 12.12.2018 11:56 Print

Le gouvernement attaqué par l'opposition

LUXEMBOURG - La première matinée de débats à la Chambre des députés a été très animée. Ministres comme députés de l'opposition voulaient absolument avoir le dernier mot.

storybild

Martine Hansen a sonné la charge contre le gouvernement pour le CSV. (photo: chd.lu)

Sur ce sujet
Une faute?

Chef de fraction du CSV, Martine Hansen a été la première à s'exprimer à la tribune de la Chambre des députés, ce mercredi matin. Elle a fait feu de tout bois sur l'accord de coalition en s'attaquant principalement aux mesures phares du gouvernement. À propos de la gratuité des transports, Martine Hansen a souligné que «les transports en commun doivent être une véritable alternative au transport individuel». Elle s'inquiète aussi du financement de cette gratuité. «Pour financer les transports gratuits, il nous faut plus de recettes, plus de croissance et cela signifie qu'il faudra encore faire venir plus de personnes au Luxembourg», a-t-elle insisté.

Des mots qui ont eu le don de faire sortir le ministre de la Mobilité François Bausch (Déi Gréng) de ses gonds. «Je vous entends depuis une semaine et vous citez l'accord de coalition à tort et à travers», a-t-il lâché très énervé. «Je vous invite à vous passer de voiture pendant une semaine», a-t-elle rétorqué. Une joute verbale des plus animée à laquelle s'est mêlé le Premier ministre, Xavier Bettel (DP), qui a demandé que les ministres puissent réagir «au cas par cas» aux interrogations des députés. Pas vraiment du goût de l'opposition. «Au Parlement, c'est le Parlement qui a le dernier mot et pas le gouvernement», a réagi Gast Gibéryen, de l'ADR. Ambiance tendue alors que le nouveau président de la Chambre des députés, Fernand Etgen, tentait tant bien que mal de ramener le calme dans les rangs.

Tourisme à la pompe et véhicules diesel

Les questions de Martine Hansen ne se sont pas arrêtées là. Elle a démonté la volonté du gouvernement de légaliser le cannabis récréatif. «L'urgence dans le domaine de la santé, ce n'est pas le cannabis mais justement le fonctionnement des services d'urgence». Plusieurs fois, la chef de fraction du CSV a invité la coalition à s'inspirer du programme de son parti pour l'économie circulaire mais aussi pour la stratégie nationale de sortie du glyphosate.

À quelques semaines de l'Autofestival, Martine Hansen a aussi interrogé le gouvernement sur la taxation supplémentaire des carburants «dont on ignore de combien elle sera et quand elle entrera en vigueur». Citant l'accord de coalition sur la réduction du nombre de véhicules au diesel, elle a aussi demandé «ce que cela signifie et si la décision sera annoncée avant l'Autofestival?». Dans la foulée de Martine Hansen, c'est Eugène Berger, du DP, qui s'est présenté à la tribune pour défendre l'accord de coalition. Le socialiste Alex Bodry lui a succédé pour, lui aussi, défendre le programme du gouvernement. Puis, les débats continueront mercredi après-midi.

(Patrick Théry/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Norby le 12.12.2018 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Madame Hansen continuez à faire opposition dommage que cela ne sais pas passer avant Monsieur Wiseler était trop gentil avec cette coalition le CSV est sur la bonne voie il manque encore un ou l’autre de votre calibre pour faire opposition encore une fois Bravo

  • ouyéé le 12.12.2018 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    bravo au CSV, enfin ils l'ouvrent et j'espère qu'ils le feront jusqu'au bout pour sortir de ces discussions de vraies bonnes evolutions

  • Tribune le 12.12.2018 14:27 Report dénoncer ce commentaire

    Cela s'appelle faire de l'opposition, avec des arguments sensés et pertinents

Les derniers commentaires

  • JustAThought le 13.12.2018 10:57 Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement, je pense que le problème majeur actuellement c’est plutôt concernant les logements.. 3 ans d’inscription au Fond du Logement en espérant pouvoir acheter et pouvoir continuer à travailler et vivre dans mon pays, et ça va nous être enlevé... Et payer un loyer la moitié de notre salaire, vous pensez que ça aide à mettre de côté pour l’achat par exemple?.. À quand la fin de la compétitivité pour avoir un toit sur la tête? A bon entendeur..

    • Luxo le 13.12.2018 13:06 Report dénoncer ce commentaire

      Pour résoudre le problème du logement il faut que louer pendant 60 ans son logement soit plus avantageux que de l'acheter. Ensuite les maisons et appartements doivent se vendre sans le prix du terrain. De cette façon nos maisons ne seront pas plus cher que dans les pays voisin. La diférence de prix ne s'explique par par le prix du béton ou des ardoises, mais par la valeure artificielle ou spéculative du terrain.

  • Luxembourg le 13.12.2018 00:56 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo Madame HANSEN, j'ai voté ADR car CSV avait fait une campagne pas fiable, mais là RESPECT!

  • taz red le 12.12.2018 23:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et surtout les 30jours de conge comme dans le publique

  • taz red le 12.12.2018 23:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ca existe encore les chequier..

  • aux râleurs le 12.12.2018 22:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus personne n’utilise un chéquier... à part ..