Circulation au Luxembourg

25 novembre 2021 12:45; Act: 25.11.2021 14:44 Print

«Le GSM au volant, c'est une addiction»

LUXEMBOURG - Une nouvelle campagne pour le respect sur la route mais surtout contre l’usage du GSM, de nouveaux radars: le ministère continue d’investir pour la sécurité.

storybild

Les accidents provoqués par un défaut d’attention sont restés à un haut niveau depuis 2013, avec des pics à 209 en 2015 et à 206 en 2019.

Sur ce sujet
Une faute?

Deux acteurs qui saluent les bons gestes des usagers de la route façon commentateurs de football, tel est le concept choisi par le ministère de la Mobilité, en association avec la Sécurité routière pour sa nouvelle campagne de sensibilisation baptisée «La belle action».

Derrière ce slogan très sportif, la volonté de saluer le fair-play des automobilistes, cyclistes et piétons, face à des comportements pas toujours au niveau. «Il s’agit d’être attentif tout le temps», martèle le ministre François Bausch.

Dans le viseur du ministère, le trop grand nombre d’accidents provoqués par «l’inattention» au volant, elle-même due en grande partie à l’usage du smartphone. Alors que le nombre d’accidents graves et mortels a diminué en 20 ans au Luxembourg, ceux provoqués par un défaut d’attention sont restés à un haut niveau depuis 2013, avec des pics à 209 en 2015 et à 206 en 2019.

«La route appartient à tout le monde»

De 2016 à 2019, la hausse a même été constante. La diminution enregistrée en 2020 (164 accidents graves et mortels) est un trompe-l’œil lors d'une année marquée par un confinement et une baisse drastique de la circulation durant la pandémie. Les mauvaises habitudes n’ont pas disparu et le recours au télétravail a pu les renforcer.

«Le GSM au volant est une addiction», déplore Paul Hammelmann, président de la Sécurité routière, qui souligne également l’importance «de se respecter sur la route». Un point également abordé par le ministre François Bausch. «La route appartient à tout le monde», a-t-il résumé. Y compris aux cyclistes, plus nombreux, et forcément davantage victimes d’accidents depuis plusieurs années.

«Continuer avec les radars»

Si la campagne de sensibilisation s’est bornée à partager un message positif, la répression n’est pas oubliée, loin s’en faut. L’usage du GSM au volant sera bientôt sanctionné d’une perte de quatre points sur le permis de conduire et des radars vont continuer d’être installés dans les prochains mois et prochaines années.

En plus de la cabine sur l’A13, un radar feu rouge va voir le jour à Hollerich, des radars tronçons seront disposés dans les tunnels sur l’A7 et deux nouveaux radars de chantier seront mis à disposition de la police. «C’est un dispositif qui porte ses fruits, nous allons continuer dans cette direction», conclut François Bausch.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jll le 25.11.2021 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est effrayant de voir le nombre de conducteurs la tête baissée en conduisant que ce soit sur l'autoroute dans les rond-points les rues étroites mes tunnels ect...

  • Epoque de névrosés chroniques le 25.11.2021 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Moi j'aime pas le smartphone, donc non. Et puis, c'est simple à constater, il est difficile, voire impossible de faire deux choses correctement en même temps. Par contre, j'aime mon PC, bien tranquille chez moi et sans mettre en danger (ni déranger) les autres. Si vous êtes "accro", il faut consulter un psy. Il n'y a rien d'honteux d'être névrosés. Ce qui est honteux, c'est de ne pas vouloir se soigner.

  • Sandro le 25.11.2021 13:31 Report dénoncer ce commentaire

    En fait, en relation avec la pandémie et les mesures mises en place, énormément de gens pleurnichent les limites de leur liberté personnelle. Et en même temps, ils sacrifient leur liberté en favuer d'un petit appareil qui leur prend une grande partie de leur temps. L'Homme, l'espèce la plus intelligente ? En voyant de nombreux automobilistes, je doute de plus en plus .....

Les derniers commentaires

  • Katie le 26.11.2021 08:01 Report dénoncer ce commentaire

    Augmenter la somme a payer en cas d'infraction . Pourquoi pas 500€ et 4 points du permis . Si récidive , le double , 1000€ et 8 points du permis . Quand ont sait que presque toutes les voitures sont équipée maintenant de bluetooth c'est juste scandaleux de laisser ses gens impunie .

  • vdv le 25.11.2021 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de problème, bientôt ils auront le téléphone greffé ao bras voir ao cerveau. Courage sa va arriver

  • Te veel is te veel comme on dit! le 25.11.2021 21:09 Report dénoncer ce commentaire

    Tiens encore censuré!

  • arno le 25.11.2021 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Alors ce sondage et totalement faux. Tellement de menteur. Aujourd’ hui de Luxembourg ville a bettembourg j’ ai eu 7 personnes devant moi qui freinez pour rien. Qui mettez des coup de volant. Et on les vois dans leurs rétro baisser les yeux en permanence surtout quand il fait nuit c’ est extrêmement inssu(portable) manque de civisme et de respect des autres. Mais comme toujours les punitions ne sont pas assez stricte caf se sont eux pour le coup des vrais danger dans les bouchons.

  • Diogo le 25.11.2021 19:59 Report dénoncer ce commentaire

    Faut vraiment punir les gens, ajouter plus des radars, des amendes plus élevées. Tous les matins et soir sur 3 voitures 1 or 2 sont sur le téléphone. Il y a beaucoup de liberté et pas de respect.