Grand chantier

19 décembre 2018 14:20; Act: 19.12.2018 16:05 Print

Le Knuedler restera en travaux jusqu’en 2023

LUXEMBOURG-VILLE – Nouveau parking, nouvel ascenseur, nouveaux pavés: le chantier de la place Guillaume-II, en plein centre de la capitale, est loin d’être terminé.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

La statue de Guillaume II restera entourée de travaux encore un bon moment. Le Knuedler, dans la capitale, en travaux depuis 2013, restera en chantier a priori jusqu'en 2023. Dès janvier prochain, les travaux du nouvel ascenseur débuteront dans la partie ouest de la place Guillaume-II. L’équipement, dont la construction devrait durer six mois, permettra d’accéder au parking souterrain.

Ce dernier va être agrandi et les travaux ont été retardés d’un an par une découverte archéologique, a indiqué mercredi la bourgmestre Lydie Polfer. Le parking devrait être terminé au cours de l’année 2021. Le souterrain pourra alors accueillir 750 véhicules, soit 268 de plus qu’actuellement. La partie actuelle bénéficiera ensuite d’une rénovation, avec des places agrandies et un nouveau système de repères de stationnement. L’agrandissement a déjà coûté plus de 10 millions d’euros depuis 2011, auxquels devraient s’ajouter quelque 4,5 millions d’euros en 2019.

Enfin, un nouveau revêtement de pavés sera installé à partir de 2020, pour donner à la place un nouvel aspect. Celui-ci devrait être terminé vers 2023. Les travaux ont bien sûr des conséquences pour les résidents et les touristes. La patinoire ne pourra exceptionnellement pas investir cette place pendant l’hiver 2020/2021, tandis que les musiciens devront trouver un autre lieu pour le «Rock um Knuedler» de l’été 2021.

La place, avant/après

(jt/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Misère le 19.12.2018 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Cela devient de plus en plus honteux... même dans les pays du quart monde les travaux vont plus vite qu'ici, et sont surtout mieux effectués... mais tout le monde, comme ensorcelé, trouve cela tout à fait normal que ça prenne plus d'une décennie pour changer deux pavés et agrandir un parking somme toute de taille ridicule par rapport à d'autres... tout est beau dans le meilleurs des mondes...

  • Paul le 19.12.2018 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    Soit 10 ans pour un parking situé sous une toute petite place. En plein centre de Maastricht, ils ont refait tout un parking ultra-moderne sous une place pourtant 20 fois plus grande que le Knuedler... et en moins d'un an et demi. Allez comprendre...

  • Dédé le 19.12.2018 16:01 Report dénoncer ce commentaire

    Ils avaient 5 ouvriers sur le site qui travaillaient de 10h00 à 15h00 du mardi au jeudi, mais ils ont dû en envoyer 2 pour refaire la route à Berdorf.

Les derniers commentaires

  • Folie le 20.12.2018 05:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Finito J’en ai marre de ces chantiers. Mon chiffre d’affaire a baisse de 40 % depuis le début du chantier Knuedler et je ne suis pas le seul commerçant qui en souffre! Je ne sais plus quoi faire mais attendre encore 5 ans va me ruiner.

  • Blablabla le 20.12.2018 04:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La mentalité ici est de vouloir toujours pousser le budget vers le haut. Dans 10 ans, le parking aura une toute autre valeur bien-sûr beaucoup plus élevée. Bien joué, ça ne m’étonne pas, c’est typique. Ne me dites pas de quitter le pays si je ne suis pas content, je suis Luxembourgeois.

  • Exuperancia le 20.12.2018 00:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mes collègues de l'usine Angelo51 et duvaro ont raison cat chez nous nous n'avons pas tous ces problèmes.

  • luxfdp le 19.12.2018 23:11 Report dénoncer ce commentaire

    De quoi vous plaignez vous ? ça gêne qui des travaux à cet endroit désert ?

  • Nomi le 19.12.2018 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement qu'il y a les vestiges archéologiques que l'on pourra tjrs utiliser comme excuse !