Projet au Luxembourg

13 février 2020 17:18; Act: 14.02.2020 09:45 Print

Le lac d'Echternach sera une zone de baignade

ECHTERNACH – La ville d'Echternach est en pleine expansion. Les investissements fusent dans de nombreux domaines pour suivre le rythme de la croissance.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«Les principaux piliers du développement de la ville étaient et sont la culture, le tourisme et le commerce». C'est en ces termes que le bourgmestre d'Echternach, Yves Wengler, a entamé sa conférence de presse, jeudi. En 2019, deux «people counter» (compteurs de personnes) avaient été installés dans la commune, afin d'évaluer le flux de visiteurs. Les appareils de haute précision, qui ont d'ailleurs été fabriqués à Echternach, ont indiqué que, pour la première fois dans l'histoire de la ville, plus de 700 000 visiteurs avaient foulé les pavés de la plus ancienne cité du Luxembourg l'année passée, a rapporté avec fierté Yves Wengler.

Parmi eux, 40% étaient des touristes, selon plusieurs sondages menés en collaboration avec un institut de recherche. Echternach attire avant tout les Allemands (20%) et les Néerlandais (14%), en quête de repos, mais les Luxembourgeois (29%) aiment également venir s'y promener. D'après le bourgmestre, le nombre de visiteurs journalier moyen s'élève à 2 g273 et atteint son maximum, le week-end.

Pour faire face à l'affluence croissante de touristes, la ville entend suivre le rythme avec de nombreux projets de construction. M. Wengler a notamment mentionné le «Masterplan Gare», un plan de développement du campus scolaire le long de la Sûre. La capacité actuelle de 420 élèves doit être augmentée à 600 élèves, ce qui devrait donner lieu à une «réserve pour 10 à 20 ans». Cela implique également des frais à hauteur de 12 millions d'euros pour les mesures de protection contre les inondations en raison de la proximité du campus avec le cours d'eau. Par ailleurs, le projet «Oachtergäert» devrait permettre de créer 122 nouvelles maisons d'habitation, afin de faire face à la pénurie de logements.

«Une véritable zone de baignade»

En parallèle, la zone de loisirs autour du lac d'Echternach doit devenir encore plus attractive. La ville prévoit un réaménagement complet de l'entrée du site et envisage de transformer une partie du plan d'eau en zone de baignade. Actuellement, les nageurs s'aventurent dans le lac à leurs propres risques et périls. Avant la concrétisation de la zone de baignade officielle, il faut cependant procéder à un dévasement. Même s'il n'existe pas encore de solution définitive pour le stockage temporaire de la vase, M. Wengler se réjouit d'ores et déjà: «Nous aurions ici une véritable zone de baignade qui offrirait un plaisir différent de celui d'une piscine», dit-il.

Et le bourgmestre voit encore plus loin pour sa commune. Étant donné que la célèbre procession dansante d'Echternach est reconnue comme patrimoine culturel immatériel par l'Unesco, M. Wengler souhaite se voir décerner le label du patrimoine mondial pour le «paysage urbain unique avec ses nombreuses caractéristiques architecturales». Mais d'ici là, «il reste un long chemin à parcourir», a souligné le bourgmestre.

(dm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thor le 13.02.2020 18:59 Report dénoncer ce commentaire

    Le Luxembourg a beaucoup de potentiel touristique, pourtant tres mal exploite'. Le simple fait que la ville d'Echternach soit aussi mal desservie par tout transport publique depuis la capitale, on dit long sur la volonte' du gouvernement. Et ils depensent des millions d'euros en 'national branding'....

  • Nico le 13.02.2020 19:15 Report dénoncer ce commentaire

    Et ça sert à quoi tout ça, avec un centre-ville moribond et une rue commerçante pleine de boutiques vides et à louer ?

  • Anne-Marie le 13.02.2020 19:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le message politique c'est bien, mais la réalité c'est autre chose, Monsieur Wengler, pas de places de parking, des touristes allemands tatoués qui déambulent dans une rue commerçante qui ne propose quasiment que des boutiques des années 50, des touristes néerlandais qui s'installent le long de la Sûre mais qui ne viennent jamais jusqu'au centre-ville, des motards qui viennent se rafraîchir et se reposer sur vos terrasses mais qui doivent se farcir vos cloches toutes les dix minutes. Il y a encore du pain sur la planche, ça c'est clair.

Les derniers commentaires

  • chinesin le 17.02.2020 20:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les poissons et animals dans le lac seront pollués par les humaines ?

  • Lorrain le 15.02.2020 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Echternach, c'est la ville la plus antipathique du Grand-Duché, jamais vu des commerçants aussi désagréables. Une seule rue commerçante et une boutique ouverte pour deux ou trois à l'abandon, et que des magasins tout juste sortis des années 70 avec des trucs que même ma grand-mère de 80 ans ne voudrait pas acheter. Le seul intérêt, c'est de laisser sa voiture en bas et d'aller visiter le Mullerthall, mais le centre-ville, on oublie.

  • Méli-mélo le 15.02.2020 00:18 Report dénoncer ce commentaire

    Il nous dit que la ville n'a jamais comptabilisé autant de visiteurs dans toute son histoire, mais il nous dit aussi que le système de comptage automatique n'a été installé pour la toute première fois qu'en 2019 ???

  • Petz le 14.02.2020 15:53 Report dénoncer ce commentaire

    Avec son paysage magnifique, Echternach aurait pu devenir aussi touristique que Vianden ou Clervaux, mais les gens là-bas, ne veulent pas du tourisme, tout est là.

  • ECHTERNEE le 14.02.2020 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour moi, cette petite ville n'existe plus depuis bien longtemps, trop cher, trop d'Allemands, on se croirait à Berchtesgaden !