Au Luxembourg

16 septembre 2021 10:00; Act: 16.09.2021 08:58 Print

Le Large Scale Testing a détecté 10% des cas

LUXEMBOURG - Environ 10% des cas de Covid répertoriés au Luxembourg l'ont été dans le cadre du Large Scale Testing, qui s'est arrêté mercredi soir.

storybild

Le Large Scale Testing tel qu'on le connait depuis mai 2020 se termine ce mercredi soir. (photo: Vincent Lescaut)

Sur ce sujet
Une faute?

Fini le Large Scale Testing (LST) et les tests PCR gratuits sans ordonnance. Les huit stations du pays ont définitivement fermé mercredi, à 19h. Pour voyager, ou aller au restaurant sans être vacciné ou guéri, il faudra payer pour son test en laboratoire. Les tests sur ordonnance restent eux bien sûr gratuits. Après une quinzaine de mois de LST (le premier test a été effectué en mai 2020), le dispositif a permis de répertorier 7 725 infections au Covid, sur les 76 996 détectées au Grand-Duché, soit un tout petit peu plus de 10%.

À titre de comparaison, 30 875 personnes ont été testées positives sur ordonnance, 37 712 dans le cadre du contact tracing et 684 avec un voucher reçu à l'aéroport. Mais s'ils n'avaient pas été détectés, puis isolés, par ce biais, ces 7 725 infectés auraient continué à propager le Covid autour d'eux et le nombre d'infections aurait pu être exponentiel. D'après une étude de la task force Covid-19 publiée fin février, le pays aurait compté près de 43% d'infections en plus sans le LST.

«Nous restons vigilants»

Pour effectuer les 2,1 millions de tests du LST (sur 3,4 millions au total), jusqu'à 350 personnes ont travaillé dans 17 stations, avec efficacité, pour faire les prélèvements. Dernièrement, ils n'étaient plus que 250 pour faire tourner huit stations. Les sites des stations devraient être restitués à leur propriétaire (état, communes...) d'ici une dizaine de jours.

André Hansen directeur d'Ecolog Luxembourg, rappelle que «le Luxembourg a été le premier pays à tester à cette échelle. C'était unique et je pense que l'on a bien géré, ici». D'ailleurs, la plupart des retours sur l'organisation des prélèvements et les personnes qui s'en sont occupé étaient positifs. Ceci dit, Ecolog reste vigilant. «Si les stations disparaissent c'est que la vie se normalise, mais nous devons rester prêts s'il fallait redémarrer».

De son côté, le gouvernement attend les résultats d'une évaluation externe du dispositif, qui «prendra encore quelques semaines», note Jean-Claude Schmit, le directeur de la Santé. Pour cette dernière phase du LST qui s'achève ce mercredi soir, le gouvernement avait prévu un budget de 64 millions d'euros. La première phase avait elle coûté 31 millions d'euros (alors que 34 millions avaient été budgétés) la deuxième 56 millions d'euros, soit 4,7 millions de moins qu'initialement prévu.

(nc/jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DrinkCoca le 16.09.2021 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    Dommage, il aurait fallu suivre encore le variant Delta jusqu'à ce qu'il disparaisse de lui-même ..

  • Billie Jean le 16.09.2021 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est incroyable de lire autant de commentaires négatifs.. Vous devriez vous estimer chanceux de vivre dans un pays aussi bien organisé, ce dispositif était nécessaire et a très bien fonctionné.

  • veritis le 16.09.2021 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pinuts en fait.

Les derniers commentaires

  • veritis le 16.09.2021 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pinuts en fait.

  • A.A. le 16.09.2021 22:15 Report dénoncer ce commentaire

    Sans vouloir faire du hors sujet, mais regardons les appréciations Google Maps d’Ecolog en Allemagne pour connaitre la vraie image de l’organisation de cette entreprise....

  • 123 le 16.09.2021 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas vrai 2 000 000 de Tests 15 000 détections positives = 0,75%

  • moijemoi le 16.09.2021 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis sûr que les 10% ne sont même pas corrects.... facile de manipuler les chiffres

    • @moijemoi le 16.09.2021 19:39 Report dénoncer ce commentaire

      Encore plus facile de lancer des rumeurs sans fondements.

    • Jerome le 16.09.2021 19:48 Report dénoncer ce commentaire

      Moi, à l'époque , on m'a appris que si on n'était pas d'accord avec un résultat, alors on en apporte la preuve. On refait les calculs et on démontre qu'on arrive pas au même résultat. Aujourd'hui, pour certains, c'est, "je suis sûr que les chiffres ne sont pas corrects". Et quand on demande pourquoi, alors c'est bof, aucune idée. C'est visiblement juste "cool" d'être en désaccord, avec tout, même si on ne comprend pas du tout de quoi on parle.

  • Mister le 16.09.2021 19:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai trouvé l'initiative intéressante. J'ai fait un seul test car une seule fois malade. Ça ma rassuré d'être négatif. Sinon faire le test sans être malade vraiment la chose la plus stupide.

    • @Mister :?!?!? le 16.09.2021 20:28 Report dénoncer ce commentaire

      On a cette pandémie depuis, environ 18 mois. Que certains n'aient toujours pas compris l'essentiel, me surprendra toujours:on peut être asymptomatique ET contaminer d'autres personnes, qui elles, tomberaient malades. Voilà la raison de se faire tester, même sans être malade.