Convention fiscale

27 septembre 2021 13:35; Act: 27.09.2021 13:36 Print

Le LCGB inquiet après la hausse des impôts en France

LUXEMBOURG/FRANCE - Le syndicat estime que l'attractivité du marché du travail luxembourgeois est en péril, à cause de la nouvelle convention fiscale entre les deux pays.

storybild

La note est salée pour de nombreux frontaliers français. (photo: Image d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle convention fiscale entre la France et le Luxembourg, de très nombreux frontaliers ont constaté une nette augmentation du montant de leur impôt en France. Le nouveau texte, qui pénalise les couples mariés ou pacsés dont un conjoint travaille au Grand-Duché et l'autre en France, n'a pas tardé à dégager un consensus contre lui, qu'il s'agisse des principaux intéressés mais aussi de nombreux politiques français qui se sont saisis du dossier.

Ce lundi matin, c'est au tour du LCGB de réagir à la polémique. Via un communiqué, le syndicat chrétien indique qu'il a eu, vendredi dernier, une entrevue avec les experts du ministère des Finances et de l'Administration des contributions directes. Le LCGB explique que l'augmentation de la charge fiscale subie par de nombreux frontaliers à revenus mixtes n'est pas liée à la nouvelle convention fiscale mais bien «aux règles de calcul retenues par le fisc français en application de celle-ci».

«52,72% de la main-d'œuvre frontalière»

Le syndicat regrette que cette hausse d'impôts côté français s'ajoute aux dernières réformes luxembourgeoises, qui «ont à chaque fois visé une réduction du pouvoir d'achat de la main-d'œuvre frontalière, que ce soit dans le dossier des bourses d'études, des allocations familiales ou de la réforme fiscale de 2017, qui a limité l'accès à la classe d'impôt 2 pour les frontaliers mariés» avec l'introduction de seuils.

Le LCGB demande au gouvernement de prendre des mesures urgentes pour «éviter une pénurie de main-d'œuvre dans les secteurs essentiels de notre économie (santé et soins, commerce, gardiennage, transports, etc.) ». «C'est l'attractivité du marché du travail luxembourgeois qui est en péril», estime le syndicat qui rappelle que «les frontaliers français représentent 52,72% de la main-d'œuvre frontalière».

(pp/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bientôt la fin ? le 27.09.2021 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    ça et l'incapacité chronique à s'intéresser à la mobilité transfrontalière. Et ne me balancez pas ce mythe d'acheter au lux, les résidents non plus n'arrivent pas à circuler.

  • Emmanuel le 27.09.2021 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Ca faisait partie du programme de Macron de taxer un peu plus les frontaliers? Je ne m'en souviens plus...

  • OGBL Masqué le 28.09.2021 09:26 Report dénoncer ce commentaire

    Paluszkiewicz ( député maire de villers-la-montagne) a été le rapporteur pour avis du projet de la nouvelle Convention Fiscale entre la France et le Luxembourg comme il l'a été également pour l'avenant de 2019. A l'époque il ne tarissait pas d'éloges sur cette convention....en jurant les grands dieux qu'elle serait sans effet sur la fiscalité des frontaliers. ce même député maire qui prête sa salle des fêtes au LCGB pour des soirées sur le thème de la fiscalité!!!

Les derniers commentaires

  • Seule2enfants le 29.09.2021 13:39 Report dénoncer ce commentaire

    Seule avec 2 enfants, je suis à présent taxée par la France sur mon "revenu français"... la pension alimentaire perçue par mes enfants !!!

  • Steiner Eric le 29.09.2021 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    c'est simple, tu es français mais tu travail au Luxembourg, tu paies tes impôts au Luxembourg point barre, ce qu'il se passe cette année est tout simplement du vol de la part de l'état Français et je suis français et plus du tout fière de l'être!!!!!!

    • Logique le 29.09.2021 14:47 Report dénoncer ce commentaire

      Non, tu vis en France, tu es résident fiscal francais également. Tu travailles au Luxembourg, tu es résident fiscal luxembourgeois. Tu pourrais payer des impôts dans les 2 pays, mais la convention bilatérale limite ces impôts. Point barre.

  • Laurent le 29.09.2021 08:19 Report dénoncer ce commentaire

    Bé c'est un dé plumage en règle... mais je rencontre beaucoup de frontaliers qui pensent à retourner travailler en France. Car pas de bouchons, car les salaires deviennent quasi équivalent. pas de 2eme voiture à acheter, etc.

  • Imout le 28.09.2021 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ah ben clairement, entre ça et le refud du télétravail, j'ai postulé ailler. On verra si ça marche... mais au moins je tente

  • momolux le 28.09.2021 11:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La grosse problématique c est que fisc va chercher l'argent hors de la France(...).Bientôt on aura une taxe française si on fait le plein au GDL.