Science au Luxembourg

12 novembre 2019 11:08; Act: 12.11.2019 11:33 Print

Le LIH dans les meilleurs instituts de recherche

LUXEMBOURG - Le Luxembourg Institute of Health (LIH) est le 7e meilleur institut de recherche en Europe et le 15e dans le monde, souligne l'institut dans son dernier rapport.

storybild

Le LIH compte plus de 350 collaborateurs. (photo: LIH)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est désormais officiel. Le Luxembourg Institute of Health (LIH) figure dans le classement international des instituts de recherche de pointe (hors universités), se félicite-il dans son rapport d'activité 2018. Selon ce classement établi par le Times Higher Education, un mensuel anglais spécialisé dans le domaine des études supérieures, le LIH est le 7e meilleur institut de recherche européen et 15e dans le monde.

L'an dernier, les chercheurs du LIH ont notamment réalisé une découverte majeure sur le cancer du sein. En outre, des études significatives ont été conduites dans le domaine des allergies alimentaires. «L’une d’entre elles a permis la validation d’un nouveau test de dépistage du syndrome alpha-gal, une allergie à la viande rouge», souligne le LIH. En santé publique, une étude portant sur la fragilité chez les personnes âgées a analysé des scores de fragilité sur leur valeur prédictive pour le développement de maladies et la mortalité. «Les résultats montrent une association entre fragilité, maladies cardiovasculaires et mortalité et aideront les cliniciens à choisir l’outil le plus approprié pour évaluer la fragilité de leurs patients et mieux en prévenir les conséquences», explique l'institut.

La santé numérique, «un sujet à suivre»

En termes de développements structurels, le LIH et le Laboratoire national de santé (LNS) ont créé Lux Gen, le premier centre national de séquençage. Cette nouvelle plateforme technologique permet aux chercheurs d’avoir accès à la technologie de séquençage Next Generation Sequencing. «Ce terme regroupe un ensemble de méthodes de séquençage performantes qui permettent de lire rapidement et simultanément de grandes fractions d'information génétique, et ceci à un coût modéré, note le LIH. Entre autres applications, la technologie peut être utilisée pour détecter des anomalies génétiques responsables de maladies».

Pour les années à venir, le LIH souhaite notamment saisir les opportunités offertes par le domaine de la santé numérique, «un sujet à suivre».

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Julien le 12.11.2019 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Autrement dit, les instituts de recherche "non-universitaires" sont quasiment inexistants dans le monde, ceci expliquant cela. C'est comme venter le Luxembourg de faire partie du top 50 mondial des meilleures équipes de hockey sur glace (47ème), mais sans nous dire, bien évidemment, qu'il n'y en a que 52 en tout et pour tout.

  • André le 12.11.2019 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

  • Ho Mam le 12.11.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un très bon classement donc...c'est super le Luxembourg toujours des 18/20 + - c'est forcément formidable !

Les derniers commentaires

  • Ho Mam le 12.11.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un très bon classement donc...c'est super le Luxembourg toujours des 18/20 + - c'est forcément formidable !

  • André le 12.11.2019 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

  • Julien le 12.11.2019 14:08 Report dénoncer ce commentaire

    Autrement dit, les instituts de recherche "non-universitaires" sont quasiment inexistants dans le monde, ceci expliquant cela. C'est comme venter le Luxembourg de faire partie du top 50 mondial des meilleures équipes de hockey sur glace (47ème), mais sans nous dire, bien évidemment, qu'il n'y en a que 52 en tout et pour tout.

    • Hein?! le 12.11.2019 17:01 Report dénoncer ce commentaire

      N'imp quoi. Je viens de regarder juste pour la France, et elle seule, compte une quarantaine(!) d'instituts scientifiques non universitaires!!

  • Mathématicien le 12.11.2019 12:27 Report dénoncer ce commentaire

    "le 7e meilleur de 15", c'est tout juste moyen !

    • @Mathématicien le 12.11.2019 15:21 Report dénoncer ce commentaire

      Quand on est mathématicien il me semble qu'il faut savoir lire les infos que l'on a sous les yeux, afin de pouvoir calculer convenablement, non? 7ème en EUROPE et 15ème dans le MONDE... pas 7ème sur 15...

  • Cherchez pas plus loin le 12.11.2019 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    Classement international des instituts de recherche de pointe "hors universités", tout s'explique...

    • Gildas le 12.11.2019 13:58 Report dénoncer ce commentaire

      Faut toujours qu'on fasse différemment de tous les autres ici, juste parce qu'on a de l'argent, c'est à se demander à quoi ça sert vraiment pour un pays de faire de la recherche privée ?

    • Etrange le 12.11.2019 15:56 Report dénoncer ce commentaire

      @Gildas, c'est pas privé, c'est géré et financé par l'état, mais extérieur à l'UNI, et ça, c'est encore bien plus étrange.

    • Le budget de la recherche le 12.11.2019 16:57 Report dénoncer ce commentaire

      La recherche elle même n'est pas totalement financé par l'état mais qu'en partie. C'est aux chercheurs de chercher des bourses de financements pour leur recherche (qui selon d'où vient la bourse, peut être de l'état (FNR) soit par des associations comme la ligue contre le cancer etc. L'état lui même ne met à dispositions que les lieux et les charges. De même la plus part des chercheurs ne sont même pas financées par létat mais ont des CDD (2 a ans en général) payés avec l'argent des bourses.