Coronavirus au Luxembourg

09 novembre 2020 16:36; Act: 09.11.2020 16:45 Print

Le LIST a besoin de vous entendre tousser

LUXEMBOURG - Le Luxembourg Institute of Science and Technology a besoin de votre voix, afin de pousser plus loin ses recherches pour lutter contre le coronavirus.

storybild

L'enquête vise à recueillir le plus d'échantillons de voix possibles.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) travaille actuellement sur la détection du Covid-19, par l’analyse de la toux et de la voix, pour aider les services d'urgence à identifier les cas critiques nécessitant une intervention rapide. À terme, cette recherche connue sous le nom de CDCVA (Covid-19 Detection by Cough and Voice Analysis) pourrait permettre de détecter la maladie par un simple appel téléphonique.

Mais pour que cette recherche - réalisée conjointement avec le Luxembourg Institute of Health (LIH) et l'Université du Luxembourg - soit couronnée de succès, le LIST a besoin d’échantillons de voix.

Il lance donc aujourd'hui un appel au public pour qu’il participe à une enquête de cinq minutes qui comprend le prélèvement d'échantillons vocaux via le microphone de l'ordinateur ou du smartphone. «Plus le système recevra de données et d'enquêtes complétées, plus il pourra apprendre et s'améliorer dans la lutte contre le Covid-19», écrit le LIST.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Et le mot le 09.11.2020 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    L honnêteté aurait voulu que quelqu un mentionne la publication du mit. Qui a mis au point cette technique. J espère qu on essaie pas de nou faire croire que ça va être une découverte luxembourgeoise. C est plutôt une application d une méthode...

  • Question le 09.11.2020 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait se poser la question de pourquoi autant de positifs le dimanche. La réponse les résidents positifs ne sont pas dilués dans les frontaliers. Pourquoi on ne connaît pas la proportion c est ça être transparent. Le gouvernement n avait pas promis la transparence ???

  • causetoujours le 09.11.2020 17:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1 an de covid et il se manifeste maintenant un nom à rallonge pour une réactivité tout aussi longue

Les derniers commentaires

  • Le bon filon le 09.11.2020 21:23 Report dénoncer ce commentaire

    Le LIST spécialiste de la dépense de fond public pour des recherches qui n'ont aucun sens, si ce n'est de se payer "grâcement"...

  • Question le 09.11.2020 20:01 Report dénoncer ce commentaire

    On devrait se poser la question de pourquoi autant de positifs le dimanche. La réponse les résidents positifs ne sont pas dilués dans les frontaliers. Pourquoi on ne connaît pas la proportion c est ça être transparent. Le gouvernement n avait pas promis la transparence ???

    • Réponse le 10.11.2020 07:43 Report dénoncer ce commentaire

      Non, c'est parce que le dimanche, seuls les cas avec ordonnance sont testés. Donc surtout les symptomatiques. Et évidemment, il y a un plus grand pourcentage de positifs parmi les syptomatiques que parmi la population générale.

    • @Question le 10.11.2020 10:43 Report dénoncer ce commentaire

      La guegerre residents/frontaliers est fatigante. Entre ceux qui pensent que les residents ne peuvent etre infectes que par les frontaliers et ceux qui pensent que c'est l'inverse... La réalité c est qu'à 30 km de distance, la situation ne peut pas etre fondamentalement differente juste parce qu'il y a une frontière sur le papier. En pratique, ca circule des deux cotes.

  • Foireux le 09.11.2020 19:44 Report dénoncer ce commentaire

    Vu le nombre d échantillons nécessaires pour faire ce genre d apprentissage. Je doute que le luxembourg ai assez d habitant pour avoir quelque chose qui marche un bon gros coup de pub encore une fois. Après le robot uv et les masques voilà l ia. On copie et on essaie de coller.

  • non mais sérieux ? le 09.11.2020 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai l'impression qu'on ne sait plus quoi inventer pour faire parler de soi... même en matière de recherche médicale.

    • CopyPast le 09.11.2020 19:38 Report dénoncer ce commentaire

      C est pas une invention c est un plagiat.

    • @non mais sérieux le 10.11.2020 11:01 Report dénoncer ce commentaire

      Tres serieux. Deja en test dans d'autres pays. Et les resultats sont bons.

  • luis le 09.11.2020 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et oui ils sont entrain de nous embobiner avec la 5G.