Tendance au Luxembourg

21 octobre 2020 12:00; Act: 21.10.2020 10:38 Print

Le logement, une valeur sûre en temps de Covid

LUXEMBOURG - Après les mesures pour faire face au Covid-19, dont le confinement, les salons de l'immobilier et du logement connaissent du succès.

storybild

L’expérience du confinement pousse les clients à optimiser leur confort. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Il semblerait bien que les particuliers ont décidé d’investir une part de l’argent, économisé sur leur absence de vacances pendant le Covid, dans leur logement. Une majorité des visiteurs des salons Home & Living Expo et Move Property Expo, qui viennent de se clôturer respectivement à Luxexpo The Box et au centre commercial Cloche d’Or, étaient là avec des projets concrets.

L’expérience du confinement pousse également les clients à optimiser leur confort. «Les rez-de-jardin ont été très demandés. Et l’aménagement du jardin, du salon et de la cuisine, est en plein boom déjà depuis septembre», commente Morgan Gromy, directeur de Luxexpo The Box.

Prochain objectif? Le salon Vakanz

Dans le même temps, des promoteurs présentaient leurs biens à la Cloche d’Or lors du salon Move Property Expo. Là aussi les retours sont bons. «Nous avons eu beaucoup de contacts ciblés, de réservations et ventes», note Serge Estgen (Promobe) au nom des exposants. «La proximité avec les lotissements à la Cloche d'Or a été un atout, nous avons pu emmener les clients potentiels faire une visite». L'intérêt de la clientèle a été varié. «Certains cherchaient des maisons unifamiliales ou des appartements, des biens haut-de-gamme...». Les organisateurs réfléchissent déjà à une 2e édition.

En ce qui concerne l'événement proprement dit, à Luxexpo The Box, aussi, on est très satisfait. «Avec 23 000 visiteurs sur dix jours en temps de Covid, nous avons atteint nos objectifs. Et nous avons prouvé que la filière événementielle pouvait fournir une expérience confortable aux visiteurs dans le respect des mesures sanitaires». Prochain défi pour Luxexpo The Box, «le salon Vakanz. Notre rôle est de fournir une bulle d'oxygène aux différents secteurs économiques», conclut Morgan Gromy.

(L'essentiel/Séverine Goffin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 21.10.2020 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens ne sont pas dupes. Les ventes sur saisie vont exploser quand les autorités arrêterons de vouloir cacher la vérité sur la situation économique et que les patrons remettront les pendules à l'heure en terme de liberté de licenciement. Alors là oui on pourra racheter à bon prix les maisons et les voitures des surendettés.

  • Ndu le 21.10.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je confirme. J’y suis allée. Très peu d’exposants et encore moins de visiteurs.

  • Paul le 21.10.2020 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    Ceux qui disent que la foire au logement a été un succès n'y ont clairement pas été

Les derniers commentaires

  • leilalux le 21.10.2020 19:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le logement une valeur sure au Luxembourg!

  • Ndu le 21.10.2020 18:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je confirme. J’y suis allée. Très peu d’exposants et encore moins de visiteurs.

  • Angelo51 le 21.10.2020 17:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les gens ne sont pas dupes. Les ventes sur saisie vont exploser quand les autorités arrêterons de vouloir cacher la vérité sur la situation économique et que les patrons remettront les pendules à l'heure en terme de liberté de licenciement. Alors là oui on pourra racheter à bon prix les maisons et les voitures des surendettés.

  • Logique le 21.10.2020 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Rester a la maison a forcement permis de trouver tout un tas de choses a améliorer chez soi. Et pour ceux qui vivaient dans des appartements, une envie d'espace et de jardin.

  • Unicorn le 21.10.2020 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Encore un de ces reportages éventuellement sponsorisé pour chauffer la demande face à une offre insuffisante, avec les conséquences que l'on sait.