Au Luxembourg

23 octobre 2019 06:58; Act: 23.10.2019 08:56 Print

Le LSAP confronté au jeu des chaises musicales

LUXEMBOURG - Alex Bodry veut rejoindre le Conseil d'État. Il pourrait donc quitter la Chambre plus tôt que prévu. Le profil pour le poste sera bientôt connu.

storybild

Alex Bodry (à gauche) et Étienne Schneider sont sur le départ. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le député socialiste Alex Bodry est décidé: si le profil pour le prochain poste de conseiller d'État lui correspond, il veut rejoindre la haute corporation. «Je préfère partir avant que le parti ne me demande de le faire», dit-il. Or, le LSAP est loin de vouloir pousser Alex Bodry vers la sortie. «Il est difficile de remplacer une personne aussi compétente, avec une analyse pertinente et une très grande expérience», explique Franz Fayot, député et président du LSAP. Le profil recherché par le Conseil d'État devrait être connu dans les prochaines semaines et Alex Bodry pourrait donc quitter le Parlement et la présidence de la fraction plus tôt que prévu.

À ce départ s'ajoute celui du député Marc Angel, qui siégera au Parlement européen. Il sera remplacé par l'ancienne secrétaire d'État, Francine Closener. D'après le résultat électoral, Simone Asselborn Bintz, l'échevine de Sanem qui a déjà siégé à la Chambre, succéderait à Alex Bodry.

Marc Angel et Franz Fayot sont également prétendants à la succession d'Étienne Schneider, dont la démission en tant que ministre pourrait intervenir dans les prochains mois. «Il faut d'abord voir ce qui est bon pour le parti, mais s'il le veut, je ne fuirai pas mes responsabilités», dit Franz Fayot. Étienne Schneider, joint par L'essentiel, nie toutefois les informations sur son départ précipité.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ciné Marre le 23.10.2019 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fût un temps où les politiques étaient au service de leurs électeurs......mais ça c'était avant!

  • Angelo51 le 23.10.2019 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la coalition était un navire on pourrait dire que... . Les paris sont ouverts quant à la date d’élections anticipées.

  • ploutix le 24.10.2019 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est marrant ce jeu, qui à gagné l ' année dernière ?

Les derniers commentaires

  • ploutix le 24.10.2019 10:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est marrant ce jeu, qui à gagné l ' année dernière ?

  • Angelo51 le 23.10.2019 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la coalition était un navire on pourrait dire que... . Les paris sont ouverts quant à la date d’élections anticipées.

  • Ciné Marre le 23.10.2019 08:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il fût un temps où les politiques étaient au service de leurs électeurs......mais ça c'était avant!

    • Nomie le 23.10.2019 14:05 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai jusqu'au soir des résultats ! C'est la politique, quoi !

  • Tatjana le 23.10.2019 08:36 Report dénoncer ce commentaire

    Est ce que le citoyen qui avait voté reconnaîtra encore la coalition qu'il avait élu en 2018 ? Euh 2018 !! Rien qu'un an et déjà tant de changements bon sang ça promet!