Bilan 2018

26 décembre 2018 09:54; Act: 27.12.2018 11:25 Print

Le Luxembourg a bougé dans ces domaines

LUXEMBOURG - Transports, santé, démographie, sécurité routière, football... Des évolutions notables se sont produites cette année au Grand-Duché.

storybild

Le Luxembourg devrait devenir le premier pays au monde à instaurer la gratuité des transports publics sur l'ensemble de son territoire. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Santé
Le cannabis médical, en attendant le récréatif

Le Luxembourg est devenu le 28 juin dernier l'un des premiers pays en Europe à autoriser l'usage médical du cannabis. Seulement disponible dans les pharmacies des quatre hôpitaux du pays, sur ordonnance d'un médecin - y compris généraliste - le cannabis thérapeutique vise à atténuer la douleur des patients qui souffrent d'un cancer, de sclérose, de maladies neurodégénératives ou encore de maladies chroniques et douloureuses. Par ailleurs, le nouveau gouvernement a annoncé en novembre dernier la légalisation prochaine du cannabis récréatif, ce qui fera entrer le Luxembourg dans le cercle restreint des pays européens où la consommation n’est pas punie par la loi. 

 

Mobilité
Vers des transports publics gratuits

Alors que le tram, inauguré en décembre 2017, a réalisé en un an dix fois le tour du globe, le nouveau gouvernement a fait une annonce de taille fin novembre: il souhaite introduire la gratuité des transports publics sur le territoire du Grand-Duché durant le premier trimestre 2020. Le Luxembourg serait ainsi le premier pays au monde à le faire. La mesure est présentée comme avant tout sociale par le ministère de la Mobilité et des Travaux Publics. Il s'agit ainsi de ne pas laisser se creuser l’écart entre les riches et les pauvres. En ce qui concerne la mobilité durable, il est désormais possible d'emprunter deux bus électriques dans le Pfaffenthal et de rouler avec des vélos électriques à Luxembourg et dans les communes limitrophes (Hesperange, Strassen et Bertrange).

Démographie
Le cap des 600 000 habitants a été franchi

Le Grand-Duché ne cesse de grandir. Le pays comptait, au 1er janvier dernier, 602 005 habitants, franchissant pour la première fois la barre des 600 000 âmes, selon des chiffres publiés en avril dernier par le Statec. La population a ainsi grandi de 11 338 personnes en un an. Une évolution qui tient majoritairement à l'immigration. La proportion d’étrangers s’élève désormais à 47,9% de la population globale. Les Portugais, même s’ils arrivent moins nombreux qu’avant, constituent toujours la première communauté étrangère du pays (16% de la population), devant les Français (7,6%), les Italiens (3,4%) et les Allemands (2,2%).

Routes
Un nouveau marquage pour éviter les accidents de motards

À la fin du mois d'avril 2018, après deux semaines particulièrement tragiques sur les routes du Grand-Duché, le gouvernement luxembourgeois avait annoncé une série de mesures pour renforcer la sécurité des motards. Parmi les idées retenues, la mise en place d'un marquage additionnel pour les motards sur la route nationale N25, entre Wiltz et Kautenbach. Le dispositif, qui devait servir de test, a été installé fin juin et validé le 12 décembre dernier, par l'Administration des ponts et chaussées. Cette dernière prévoit d'appliquer le marquage de sécurité sur un autre tronçon fortement fréquenté par les motards. Par ailleurs, le nouveau gouvernement a annoncé le 18 décembre que le premier radar-tronçon du Grand-Duché sera fonctionnel sur la N11, au plus tard début 2020.

Emploi
Le chômage retrouve son niveau d'avant la crise

Le chômage n'en finit pas de reculer au Luxembourg. Il s'établissait fin novembre à 5,2% de la population active, le chiffre le plus bas depuis février 2009, d'après les chiffres communiqués jeudi par l'Agence pour le développement de l'emploi (Adem). Pour Jean Ries, chef de service à l'Adem, «il y a du potentiel pour baisser encore le chômage. Il n’est pas impossible d’atteindre prochainement un taux de 2 à 3%, comme au début des années 2000. Ce serait alors le plein emploi!».

Football 
Le F91, pionnier en coupe d'Europe

Le F91 Dudelange a réalisé cette année un exploit qu'aucun club luxembourgeois de football n'a réussi à réaliser: se qualifier pour la phase finale d'une coupe d'Europe de football, en l’occurrence la Ligue Europa. Les Dudelangeois ont affronté le Milan AC, le Bétis Séville et l'Olympiakos. Le club luxembourgeois a certes encaissé cinq défaites en six matches. Mais le F91 a réalisé deux exploits, à savoir mener 2 buts à un plus de 15 minutes lors du match à Milan et accrocher le Bétis Séville (0-0) au stade Josy Barthel.

Politique
Deuxième défaite de suite du CSV aux législatives, une première

Malgré un recul de voix (-5,4%) par rapport à 2013, le CSV s'est imposé comme le parti le plus fort lors des élections législatives d'octobre dernier. Les chrétiens-sociaux ont ainsi récolté 28,3% des voix et bénéficient de 21 députés à la Chambre. Mais la coalition sortante, formée par le DP, le LSAP et Déi Gréng, a réussi à obtenir une majorité de 31 sièges, ce qui lui a permis de rester au pouvoir pour cinq ans. Par conséquent, les chrétiens-sociaux doivent figurer dans l'opposition, au cours d'une deuxième mandature consécutive. Une première dans l'histoire politique du pays.  Pour rappel, le CSV a fêté en 2014 ses 100 ans, dont 90 passés au gouvernement.

(ol/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.