Manifestation

31 mai 2020 19:30; Act: 31.05.2020 20:07 Print

Le Luxembourg aussi va protester pour George Floyd

LUXEMBOURG - Une manifestation contre le racisme et les violences policières se tiendra vendredi à partir de 14h, devant l'ambassade américaine, à Luxembourg-Ville.

storybild

La manifestation se tiendra devant l'ambassade américaine. (photo: Editpress/Ifinzi)

Sur ce sujet
Une faute?

Toronto, Vancouver, Londres dimanche où des centaines de personnes étaient réunies, les manifestations contre les violences policières et le racisme ont dépassé les frontières américaines pour gagner d'autres grandes villes des pays anglophones, après le décès lundi de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans victime d'une bavure policière à Minneapolis

Le Luxembourg ne sera pas en reste puisqu'une «manifestation pour la justice» sera organisée vendredi, à 14h, devant l'ambassade des États-Unis. Organisée par l'association Lëtz Rise Up, l'événement réunit déjà près de 150 personnes intéressées sur Facebook.

«Montrer notre solidarité avec les personnes qui luttent contre les violences policières»

«Nous demandons aux autorités américaines d'engager des procédures judiciaires contre le policier meurtrier de Georges Floyd et les trois agents impliqués dans ce drame. Nous souhaitons également montrer notre solidarité avec les personnes qui luttent contre les violences policières aux USA, mais aussi en France et en Belgique, où les cas de décès engendrés par les violences policières ne cessent d'augmenter», a expliqué à L'essentiel Sandrine Gashonga, présidente de Lëtz Rise Up.

Fondée en octobre 2019, Lëtz Rise Up est une association féministe et antiraciste composée de femmes «ayant pour but d'unir leurs forces pour défendre et soutenir les personnes susceptibles de subir des discriminations et œuvrer pour leur bien-être dans la société luxembourgeoise».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nemanja le 31.05.2020 20:23 Report dénoncer ce commentaire

    De l'ingérence dans les affaires intérieures d'un pays étranger. De la retenue et la discrétion seraient du bon sens. Ces associations sont de vraies calamités et les cancers des nations.

  • Jean le 31.05.2020 21:33 Report dénoncer ce commentaire

    J'ose espérer que cette "Association" ne reçoit aucun subside de l'Etat. Il s'agit d'un groupe purement politique de "bien-pensant" n'agissant que pour leur propre intérêt et non ceux de la communauté.

  • Jacaranda le 01.06.2020 10:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce meurtre est atroce. Mais une manif au Luxembourg, c’est vraiment n’importe quoi!

Les derniers commentaires

  • Segregation is not dead le 02.06.2020 13:13 Report dénoncer ce commentaire

    Ayant déjà été dans le midwest américain, je pense que beaucoup de gens ici jugent certains commentaires sans comprendre de quoi ils parlent. Je vous rappelle que, même si cela est interdit par les lois fédérales, on trouve encore aujourd’hui des saloons ou certains lieux de rassemblements avec des petites pancartes "White Only"!!! On est en 2020 bon sang! Cela dénote la profonde, très profonde fracture sociale et raciale qui règne au States, un sentiment inexistant ici, au GDL. Alors à tous ceux qui jugent ceux qui veulent partager leur mécontentement, leur empathie etc, renseignez-vous!!

  • Martin Niemoller le 02.06.2020 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate. Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste. Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

  • Il n'y aurait pas là comme un souci ? le 02.06.2020 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Sandrine Gashonga, devenue luxembourgeoise, militante de Dei Lenk, réfugiée du Rwanda et qui est à l'UNI pour "As an Interculturalist, my work extends up to teaching intercultural competence awareness, anti-racism as well as decolonial theory". Egalement, qui prone cela "Il n’y a que le rapport de force qui peut fonctionner" et qui anime une association exclusivement réservée aux femmes, et qui déclare dans le Quotidien "Nous sommes héritières d’une tradition de non-mixité, qu’on peut retrouver dans certains milieux antiracistes qui refusent d’ouvrir leurs portes aux personnes blanches".

  • JMMcom le 02.06.2020 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mettwursts et bière à volonté seront offertes à tous les manifestants ! L’événement est sponsorisé par l’ensemble des commerçants et des banques du quartier.

  • ITA le 02.06.2020 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour ceux qui ne le savent toujours pas il y a enligne un video très édifiant concernant cette faire ou un jeune homme de couleur révèle les dessous de toute cette histoire ... vous devriez le regarder tous... je dis ça je dis rien... à vous de juger !