Réprésentation à Arlon

11 juin 2019 14:42; Act: 11.06.2019 16:34 Print

Le Luxembourg d'autrefois reprend vie en musique

LUXEMBOURG/ARLON - Trois séquences, une tournée à Luxembourg et deux autres réalisées dans le pays d'Arlon, vont être animées par Olivier Dartevelle et son groupe Ciné Trio.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est typiquement le genre d'images rares qui fait souffler un brin de nostalgie sur Internet. L'ASBL «D'Art et De Musiques» a publié le dimanche 9 juin, une courte séquence en noir et blanc de 52 secondes retraçant un trajet de la gare de Luxembourg-Ville à la place Guillaume II, sans oublier d'emprunter la Passerelle et de passer par le Palais grand-ducal.

Les images de ce film muet, connues de certains au Luxembourg, ne sont pas datées sur cette séquence, mais elles vont surtout servir de support à une projet musical qui se tiendra le dimanche 23 juin, à 18h, à Arlon, dans une salle du Palais provincial situé place Léopold, à une petite trentaine de km de la capitale grand-ducale.

Arlon et la vallée de l'Attert aussi à l'honneur

Le Vosgien Olivier Dartevelle, premier clarinettiste solo de l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg, sera accompagné de son groupe CinéTrio pour embarquer les amateurs du genre dans un voyage temporel aux sons de compositions originales qui seront interprétées au piano, au violon et à la clarinette.

«Notre objectif est de décloisonner les arts», nous a indiqué Claude Lambrechts, une des membres fondateurs de l'ASBL D'Arts et De Musiques. «Durant 1h15 de représentation, Olivier Dartevelle animera musicalement des films muets. Un séquence consacrée à Luxembourg-Ville, mais aussi une consacrée à la libération d'Arlon par les Américains, en 1918, et une dernière qui mettra en image des images de la vie quotidienne à la fin des années 40 dans la vallée de l'Attert (limitrophe au Grand-Duché) où passait également un tram».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ladeux le 11.06.2019 18:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tres bonne idée

  • regard critique le 12.06.2019 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se sent téléporte un siecle plus tot ...et on s y croirait... formidable

  • Siegfried le 11.06.2019 22:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très beau, merci

Les derniers commentaires

  • Josée le 12.06.2019 10:34 Report dénoncer ce commentaire

    L'air était plus sain et il y avait moins de bruit.

  • regard critique le 12.06.2019 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On se sent téléporte un siecle plus tot ...et on s y croirait... formidable

  • Marty le 12.06.2019 08:05 Report dénoncer ce commentaire

    C'est toujours touchant de voir ce genre d'images. Ce qui est amusant, c'est de voir qu'à l'époque il y avait un tramway électrique. Qu'on a fini par faire disparaître au nom de la modernité pour en remettre un en route plusieurs décennies plus tard, au nom de la modernité. Comme dans beaucoup d'autres villes d'Europe d'ailleurs.

  • Phil le 12.06.2019 06:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement on aura plus jamais le Luxembourg d autrefois et c'est bien dommage

  • Culture le 12.06.2019 00:43 Report dénoncer ce commentaire

    La place Guillaume déjà fort fréquentée à l'époque. Par contre la rue de la gare sans circulation....Et le tram, déjà en avance sur notre temps. Merci pour cette idée.