Coronavirus au Luxembourg

01 décembre 2020 17:06; Act: 04.12.2020 17:23 Print

Encore 6 morts et 588 cas en une journée

LUXEMBOURG - Le coronavirus n'a pas épargné le Grand-Duché, avec plus de 36 000 résidents infectés et 345 décès. Suivez toutes les dernières infos et annonces en direct.

Sur ce sujet
Une faute?

Les principaux faits en bref:

• 345 personnes sont décédées au Luxembourg des suites du Covid-19.

• Le pays a cumulé plus de 36 000 résidents infectés au coronavirus.

• La plupart des événements publics ont été annulés.

• Suivez en temps réel, sur une carte, l'évolution de la situation dans le monde.


Vendredi 4 décembre

17h15 Six morts en 24h et 588 cas de plus

L'épidémie de coronavirus ne ralentit pas au Luxembourg, qui compte six nouveaux décès au cours des dernières 24h. Cela porte à 345 le nombre total de morts du Covid au Grand-Duché depuis le début de la pandémie.

Dans le même temps, le nombre d'infections répertoriées demeure élevé avec 588 cas enregistrés en 24h. La très grande majorité de ces nouveaux cas ont été testés sur ordonnance (526 au total). Dans de contexte, le nombre de personnes prises en charge à l’hôpital est stable. Elles sont 162 en soins normaux (150 patients Covid et 10 suspectés Covid) et toujours 41 en soins intensifs.

Seule bonne nouvelle, le taux de reproduction du virus repasse sous le chiffre de 1 (0,91). Le taux de positivité des tests en revanche est à 5,28%.

14h17 Faut-il étendre les bons de 50 euros?

Une nouvelle pétition ouverte aux signatures depuis ce vendredi matin, sur le site Internet de la Chambre des députés, réclame que les bons de 50 euros pour une nuit d'hôtel puissent aussi être utilisés dans les restaurants. Face à la désertion des structures d'hébergement en raison du Covid, le gouvernement avait introduit ces bons d'achat pour soutenir les hôteliers.

Or, relève le pétitionnaire, «les déplacements sont très difficiles et les bons sont très peu utilisés». Le pétitionnaire propose donc d'aider les restaurateurs, qui font aussi face à de grosses difficultés, en étendant le domaine d'application de ces bons. Ce serait selon lui «un geste solidaire».

13h47 Un outil pour renforcer la réserve sanitaire

Un nouvel outil à destination des professionnels de santé pas encore inscrits sur la réserve sanitaire a été mis en ligne. Il s'adresse aux médecins généralistes et spécialistes, dentistes, vétérinaires, pharmaciens ou encore psychothérapeutes, qui souhaitent s'inscrire dans la réserve sanitaire mise en place pour faire face à la pandémie.

Les inscrits seront contactés par les équipes du ministère de la Santé et répartis selon les besoins sur le terrain. Ceux qui participent signeront une convention ou un contrat avec l'État, en fonction de leur affectation. Le nouvel outil est disponible sur le site govjobs.public.lu.

13h38 Toujours à risque pour la Suisse

La Suisse a publié ce vendredi, une liste mise à jour des pays qu'elle considère comme des zones à risque. Le Luxembourg y figure toujours et onze pays, dont le Portugal et les États-Unis, y ont été ajoutés. Les personnes venant du Grand-Duché et des autres pays de la liste doivent observer une période de quarantaine à leur arrivée en Confédération helvétique.

10h Le gouvernement s'exprime cet après-midi

Le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé Paulette Lenert sont attendus à 15h, ce vendredi après-midi, à l'issue du Conseil de gouvernement. Le chef du gouvernement et la ministre doivent présenter la stratégie de vaccination. Pour l'établir, le gouvernement attendait l'avis de la Commission consultative nationale d'éthique (CNE), afin d'établir des priorités entre les différentes catégories de population.

Des centres de vaccination sur le modèle des centres de dépistage devraient voir le jour. Reste à savoir combien, où et dans quels délais. Xavier Bettel avait indiqué récemment que les premiers vaccins pourraient commencer à arriver à la mi-décembre.

Vous pourrez naturellement suivre cette conférence de presse en direct vidéo sur notre site Internet, avec une traduction simultanée vers le français. Rendez-vous à 15h, donc!


Jeudi 3 décembre

18h29 Un enseignant infecte 11 élèves

La situation est relativement stable dans les écoles, voire en léger reflux, d'après le bilan hebdomadaire transmis par le gouvernement ce jeudi. Ainsi, 700 cas de coronavirus ont été détectés dans le milieu scolaire du 23 au 29 novembre, contre 795 cas la semaine précédente. La plupart de ces infections sont des cas isolés (426, contre 479 la semaine d'avant). Le «scénario 2» du ministère de l'Éducation nationale (deux cas positifs dans une classe, avec une infection vraisemblablement à l'extérieur de l'école) a vu 162 nouveaux cas, contre 193 la semaine précédente.

Le nombre de cas liés au «scénario 3» (trois à cinq cas positifs dans une classe) est lui en légère augmentation, passant de 90 la semaine dernière à 99 cette semaine. Enfin, la situation s'est dégradée dans un lycée, avec un foyer d'infection concernant treize nouveaux cas positifs. La semaine précédente, ce scénario était apparu à trois reprises, pour un total de 33 cas.

Cette fois, c'est le test positif d'un enseignant qui a concerné 14 classes, 7 mises à l'écart et 7 en quarantaine. Les élèves de ces classes, ainsi que les contacts, ont été dépistés. Les tests de 11 élèves et deux profs sont revenus positifs.

17h20 Cinq morts et 625 infections supplémentaires

L'épidémie continue de faire de nouvelles victimes au Grand-Duché. Selon les chiffres communiqués par le ministère de la Santé, cinq personnes de plus ont perdu la vie mercredi, ce qui porte à 339 le nombre de décès enregistrés depuis le début de la crise sanitaire. 625 personnes ont été testées positives, sur un total de 11 237 tests PCR effectués, soit un taux de positivité de 5,55%.

Dans les hôpitaux, le nombre de patients en soins normaux est en baisse, à 160 (-9), alors que celui des patients en soins intensifs reste stable (41). Le taux de reproduction du virus - qui indique le nombre de personnes qu'un malade contamine - est lui aussi relativement stable, à 1,05. Depuis le début de l'épidémie, 36 429 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 27 356 ont guéri du virus.

Mercredi 2 décembre

17h17 Quatre morts de plus

Quatre personnes de plus ont perdu la vie à cause du coronavirus, selon les chiffres publiés ce mercredi par le gouvernement. Ce qui porte le nombre total de victimes dans le pays à 334 depuis le début de la pandémie.

De plus, 672 nouvelles infections ont été diagnostiquées, sur un total de 11 502 tests. Dans les hôpitaux, le nombre de patients en soins normaux baisse de 170 à 169, le nombre de patients en soins intensifs recule légèrement, de 42 à 41.

Le pays compte aujourd'hui 8 971 infections actives et le taux de reproduction du virus s'élève à 1,04. Ce qui signifie que chaque personne infectée contamine, en moyenne, un peu plus d'une autre. Depuis le début de la pandémie, 26 497 personnes ont guéri du virus.

16h30 39,7% des infections au sein de la famille

Dans sa rétrospective de la semaine du 23 au 29 novembre, le ministère de la Santé indique que le nombre de personnes testées positives a diminué légèrement, de 8%, tout en restant «à un niveau élevé, avec 3 565 cas, par rapport à 3 851 pour la semaine précédente». Le nombre de contacts identifiés a, lui, encore augmenté à 16 052 (+7%).

Selon le rapport, le cercle familial reste à l'origine de 39,7% des infections, «la source la plus fréquente». Le taux d'incidence était de 569 cas pour 100 000 habitants sur 7 jours, à la baisse donc. Néanmoins, «il a continué à augmenter chez les 0-14 ans, alors que dans toutes les autres tranches d’âge, la tendance à la diminution continue».


Mardi 1er décembre

17h30 Le Luxembourg déplore neuf décès supplémentaires

Le bilan est encore très lourd. Neuf décès de plus en raison du Covid ont été enregistrés pour la journée de lundi, portant le total à 330 morts. Pour la journée de dimanche déjà, neuf résidents avaient succombé au virus. Pour mémoire, le «record» quotidien est de dix décès, qui ont été enregistrés les 15 et 23 novembre derniers.

En outre, 451 résidents ont été testés positifs au Covid lundi, sur un total de 9 233 tests effectués. Soit un taux de positivité de 4,88%. Le nombre de cas quotidiens se situe donc en dessous du seuil de 500, qui avait été fixé par le gouvernement pour éviter de prendre de nouvelles mesures (de nouvelles restrictions sont finalement entrées en vigueur le 26 novembre dernier). À voir si la diminution du nombre de contaminations se confirme dans les prochains jours...

De plus, 212 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 170 en soins normaux (-2 par rapport à la veille) et 42 en soins intensifs (un nombre identique à celui de la veille). Au total, 35 129 résidents ont été infectés par le Covid, depuis le début de la crise.

15h40 De nouvelles mesures sanitaires au Luxembourg Science Center

Le Luxembourg Science Center, à Differdange, a décidé de renforcer les mesures sanitaires pour lutter contre la propagation du virus. Désormais, les visites sont uniquement possibles sur réservation de tickets en ligne. Des plages horaires sont définies, afin de pouvoir aérer et désinfecter les locaux après chaque passage. Le nombre maximum de visiteurs en simultané passe de 100 à 20 personnes dans la grande salle d’exploration (+1 000 m²). De plus, tous les «Science Shows» sont mis en suspens jusqu’à nouvel ordre. Il est obligatoire de se désinfecter les mains avant de rentrer dans la salle d’exploration. Enfin, les pique-niques sont interdits au sein de l’établissement.

15h Le pays bientôt prêt à vacciner la population

Si les structures pour vacciner la population contre le Covid-19 ne sont pas encore en place, «c'est imminent, car tout sera opérationnel très vite, dès qu'un premier vaccin aura été homologué», a indiqué mardi, à L'essentiel Mars Di Bartolomeo, président de la commission Santé à la Chambre. Selon le député, les autorités «ne partent pas de zéro, car toute une stratégie vaccinale avait déjà été mise en place au moment de la grippe A (H1N1)», en 2009. Les plans de l'époque vont de nouveau servir.

14h Cure de jouvence pour cityshopping.lu

La plateforme cityshopping.lu fait peau neuve. Un moyen de rapprocher encore les commerçants de la capitale et leurs clients dans le contexte de la crise sanitaire liée au Covid-19. Cityshopping.lu existe depuis 2009 mais se voit dotée de nouvelles fonctionnalités pour suivre l'évolution des besoins de chacun. La plateforme doit être un «point de rencontre digital» ont expliqué mardi la Ville de Luxembourg et l’Union commerciale de la ville de Luxembourg (UCVL). D'ailleurs, cityshopping.lu est désormais ouverte à tous les commerçants de la capitale, qu’ils soient membres ou non de l’UCVL, et chacun dispose de sa propre page.

Chacun peut suivre l’actualité, l'offre et les informations pratiques des différents commerces. «Un outil interconnecté qui regroupe en un unique lieu l’intégralité de la communication digitale des différentes enseignes». Lignes de bus, arrêts les plus proches, parkings... sont également recensés. Ainsi les utilisateurs ont accès à une foule d’informations complémentaires permettant de découvrir ou de redécouvrir le shopping dans la capitale.

10h Une lutte annuelle qui s'annonce longue

Comme le disait, il y a peu, Xavier Bettel, le combat face au Covid, devrait commencer à ressembler à un marathon. «Dans la situation d’aujourd’hui, les gens n’intègrent pas que le vaccin, c’est un vaccin annuel», prévient Luc Provost, CEO de l’entreprise B Medical Systems, basée à Hosingen. «Et donc l’effort devra être soutenu chaque année, comme le vaccin de la grippe. Rien que pour monter en puissance, le groupe Gavi et l’Unicef ont prévu de déployer deux milliards de vaccins d’ici la fin de l’année 2021, mais ces deux milliards de vaccins ne représentent qu’une minorité de la population qui sera immunisée. On parle à peine de 20% de la population. Donc l’effort va être gigantesque et il va être soutenu».

«Notre estimation, quand on parle de première vague, c'est certainement jusqu’à la fin 2023», ajoute encore Luc Provost. «La situation va s’améliorer progressivement, mais l’effort devra être soutenu. Ce qui est également intéressant pour nous, c’est la nouvelle technologie utilisée par Pfizer pour le vaccin mRNA. C’est une nouvelle technologie qui va pouvoir être développée pour d’autres maladies et d’autres vaccins. Cette technologie vient de l’oncologie. Donc qui sait? On arrive peut-être à trouver d’autres vaccins contre des cancers… et donc les nouveaux besoins vont être soutenus pour une longue période. Aujourd’hui, les gouvernements sont dans une gestion de crise et cela demande des mesures exceptionnelles. Dans un pays, on va mettre en place trois ou quatre centres de vaccinations centraux et à l’avenir, ce seront peut-être les hôpitaux qui vont prendre le relais. L’effort d’équiper les points centraux, que nous faisons aujourd’hui, il sera à l’avenir plus étendu, car il faudra équiper les hôpitaux avec le même type d’équipements et à plus grande échelle sur plusieurs années».


Lundi 30 novembre

17h30 Encore neuf morts en 24h

Le Luxembourg a enregistré l'une de ses journées les plus meurtrières depuis le début de l'épidémie de Covid-19 en mars dernier. Neuf personnes de plus ont en effet succombé à la maladie, portant à 321 le nombre total de victimes.

Côté infections, 137 nouveaux cas ont été identifiés mais sur «seulement» 856 tests, soit plus de 16% le taux de positivité. Principale raison à cela, seuls des tests sur ordonnance ont été effectués.

À l'hôpital, la situation se dégrade également avec 172 patients Covid pris en charge en soins normaux (+11). Comme le jour précédent, 42 personnes atteintes du virus sont en soins intensifs. Des chiffres auxquels il faut ajouter quatre patients suspectés Covid en soins normaux.


Dimanche 29 novembre

17h33 Six décès de plus en 24 heures

Le rythme quotidien des décès en raison du Covid ne faiblit toujours pas au Luxembourg. Six résidents ont ainsi succombé au virus pour la journée de samedi, portant le total à 312 décès.

En outre, 565 résidents ont été testés positifs pour la journée de samedi, sur 10 457 tests effectués. Soit un taux de positivité de 5,40%, en hausse par rapport à la veille (4,87% de tests positifs pour la journée de vendredi).

De plus, 203 personnes sont actuellement hospitalisées, dont 161 en soins normaux (-4 par rapport à la veille) et 42 en soins intensifs (+1).


Samedi 28 novembre

18h00 Six nouveaux décès

Le nombre de décès liés au coronavirus reste élevé depuis plusieurs semaines, au Luxembourg. Ce samedi, six nouvelles victimes ont été répertoriées, portant le total à 306 depuis le début de la pandémie. En outre, 565 nouvelles infections ont été diagnostiquées, sur 11 596 tests, soit 4,87% de tests positifs.

Plus de 200 personnes sont à l'hôpital, 165 en soins normaux, 41 en soins intensifs.


Vendredi 27 novembre

17h20 Six morts de plus, le seuil des 300 victimes atteint

Le Luxembourg a franchi un seuil symbolique ce vendredi. Selon les chiffres communiqués par le ministère de la Santé, six personnes de plus ont péri à cause du Covid-19, jeudi, ce qui porte à 300 le nombre de décès enregistrés depuis le début de l'épidémie. 535 personnes résidentes ont été testées positives sur 11 431 tests pratiqués, soit un taux de positivité de 4,67%, inférieur à celui de la veille (6%).

177 patients se trouvent en soins normaux dans les hôpitaux, soit deux de moins par rapport à mercredi, et 43 sont en soins intensifs (-1). Le nombre d'infections actives - c'est-à-dire le nombre de personnes actuellement malades - s'élève à 9 036, soit 139 de moins que la veille.

10h12 Encore des fermetures en Ville

Les autorités de la Ville de Luxembourg ajoutent quelques fermetures, à la liste publiée jeudi. Ainsi, la Photothèque, les Archives de la Ville et les centres culturels et sociétaires, pour toute activité sportive ou récréative, resteront fermés jusqu'au 15 décembre. Les cours «Sports pour tous», y compris en extérieur, sont eux tous annulés jusqu'à la fin de l'année.


Jeudi 26 novembre

22h40 Un nombre important de sociétés ont rejoint Letzshop

Depuis janvier dernier, 204 sociétés ont rejoint la plateforme nationale d'e-commerce Letzshop, dont 161 durant le confinement, selon Lex Delles, le ministre des Classes moyennes. Le nombre d'articles en vente varie entre 345 000 et 370 000. Du 8 juin au 29 octobre, 452 208 internautes ont consulté 3,28 millions de pages sur la plateforme.

Le GIE «Luxembourg for Shopping» ne fournit actuellement pas de suivi exact des entreprises qui se désengagent de la plateforme. Il faut toutefois noter que la plateforme n'a été créée qu'il y a deux ans et que les entreprises y sont contractuellement inscrites pour une durée de 24 mois.

17h40 Le coronavirus fait six nouvelles victimes au Luxembourg

Six nouveaux décès ont été déclarés ces dernières 24h au Grand-Duché, ce qui porte le bilan à 294 morts du Covid dans le pays.

773 résidents supplémentaires ont été infectés par le Covid ces dernières 24h, sur plus de 12 000 tests réalisés. Le taux de positivité continue de grimper, il était de 4,78% pour la journée de mardi, il est monté à 6% pour la journée de mercredi. Au total, les résidents sont 32 873 à avoir été contaminés par le coronavirus, depuis le début de l'épidémie.

Concernant la situation dans les hôpitaux, 179 patients sont en soins normaux (-3 par rapport à la veille) et 44 en soins intensifs (+1).

13h56 Des bons à dépenser dans les commerces?

L'OGBL réclame la création de «bons de consommation publics» à dépenser dans les commerces du Luxembourg, à l'image de ce qui s'est fait pour les hôtels. Un moyen, selon le syndicat, de sauver l'avenir des commerces du pays. Des représentants de l'OGBL ont rencontré ceux de la confédération luxembourgeoise du commerce (clc), qui appuie la revendication.

OGBL et clc ont passé en revue une demi-douzaine de propositions du syndicat pour sauver les emplois dans le commerce. La clc est d'accord pour dire que le niveau des loyers est un problème majeur, mais ne se prononce pas pour leur gel. Les partenaires sociaux sont aussi tombés d'accord pour ne pas remettre sur le tapis, pour le moment, la question des horaires d'ouverture, avant la fin de la crise actuelle.

11h Le centre de prélèvement du LNS ouvert le dimanche

Dès dimanche, le centre de prélèvement du Laboratoire national de santé (LNS), accessible en drive-in sur le site du laboratoire, sera également ouvert les dimanches. Il sera possible de se faire tester du lundi au dimanche, de 10h à 17h, muni d’une ordonnance médicale et uniquement sur rendez-vous.

À partir de lundi, le centre augmentera ses capacités et compte réaliser jusqu’à 350 prélèvements par jour.

10h Ces lieux qui ferment dans la capitale

Dans le cadre des nouvelles mesures prises par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie Covid-19, la Ville de Luxembourg indique que les institutions culturelles, la Cinémathèque et les théâtres de la Ville seront fermés au public à partir de ce jeudi 26 novembre. Les deux musées, Lëtzebuerg City Museum et Villa Vauban, ainsi que la Cité bibliothèque, accueilleront le public selon les horaires habituels et ceci dans le strict respect des mesures de sécurité en vigueur.

Le Conservatoire de la Ville, ainsi que les écoles de musique de quartier, continueront à assurer leurs activités parascolaires (cours), mais les centres culturels seront fermés au public jusqu’à nouvel ordre. Du côté des infrastructures sportives, halls omnisports et piscines municipales seront fermés au public mais réservés aux activités sportives scolaires, périscolaires et parascolaires. Idem pour la patinoire à la Cloche d’Or et le skatepark à Hollerich.

8h01 De la vente à emporter pour les cantines hospitalières

Le ministère de la Santé a tenu à apporter, ce jeudi matin, quelques précisions sur les activités de restauration au sein des entreprises, après le vote, mercredi, de nouvelles restrictions qui prévoient notamment la fermeture des restaurants.

Le ministère explique que la restauration en entreprise peut, comme les autres restaurants, faire de la vente à emporter. Celle-ci est également préconisée dans les cantines hospitalières.


Mercredi 25 novembre

17h18 Cinq décès de plus et 616 infections supplémentaires

Le Luxembourg a enregistré pour la journée de mardi cinq décès en raison du Covid, portant le total à 288 victimes. Soit un bilan deux fois moins important que lundi (dix morts). Mais depuis le 1er novembre dernier, au moins un résident a succombé du Covid chaque jour.

En outre, 616 résidents ont été testés positifs mardi, sur 12 881 tests effectués. Soit un taux de positivité de 4,78%, en hausse par rapport à lundi (3,92%). Au total, 32 100 résidents ont été infectés par le virus, depuis le début de la crise. De plus, 234 résidents sont actuellement hospitalisés à cause du Covid, dont 43 en soins intensifs (-3 par rapport à la veille).

Enfin, 22 630 personnes sont aujourd'hui considérées comme guéries (+441 par rapport à la veille)

17h Mieux protéger contre les licenciements

L'article qui oblige les salariés à envoyer sous trois jours leur certificat d'incapacité de travail a été suspendu temporairement, a indiqué mercredi le Conseil de gouvernement. Ce délai ne peut pas être respecté dans le cadre des mises en quarantaine et à l'isolement décidées dans le cadre de la crise, du fait des retards de transmission d'ordonnance, reconnaît l'exécutif. Les ministres ont donc souhaité que les salariés continuent à profiter de la protection offerte par le droit du travail.

16h37 Le programme Fit 4 Resilience prolongé jusqu'à fin 2021

Le programme de relance Fit 4 Resilience sera valable jusqu’au 31 décembre 2021, indique ce mercredi, Franz Fayot, le ministre de l'Économie. Lancé en mai dernier, ce programme, destiné aux entreprises particulièrement touchées par la crise du Covid, devait à l'origine s'achever le 31 décembre 2020. Les entreprises intéressées peuvent postuler sur la plateforme www.fit4resilience.lu.

L'objectif de Fit 4 Resilience est de permettre aux sociétés de gérer la sortie de la crise et d’envisager une stratégie de développement à plus long terme, «en intégrant une approche plus digitale, circulaire et régionale». Depuis le lancement de ce programme, plus de 50 entreprises ont manifesté un intérêt pour le programme, indique le ministère de l'Économie. 15 d’entre elles ont concrètement entamé la démarche et 3 sont allées jusqu’au bout du processus.

Ces entreprises, qui emploient au total plus de 1 880 personnes, relèvent du secteur de l’industrie alimentaire, du commerce, de la logistique, de l’artisanat, de la construction, de l’industrie du bois et des technologies de la santé.

15h 24 classes de l'école fondamentale de Steinsel en quarantaine

24 classes de l’école fondamentale de Steinsel ont été placées en quarantaine, entre le 18 et le 24 novembre, indique le gouvernement, ce mercredi. La décision a été prise le mardi 17 novembre, précise le communiqué.

Des cas isolés avaient été identifiés avant cette date et les contacts à haut risque de ces personnes avaient déjà fait l’objet d’une mise en quarantaine et d’une ordonnance de test PCR à la recherche du virus, au 6e jour de quarantaine, conformément aux dispositions en vigueur, est-il indiqué.

Le 17 novembre au soir, suite à l’identification de dix cas positifs parmi trois cycles d’apprentissage de l’école (huit enseignants et deux élèves des cycles 1, 3 et 4), le comité de pilotage conjoint du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et de la Direction de la santé a décidé la mise en quarantaine des cycles concernés.

11h36 Les théâtres écrivent au Premier ministre

Le Theater Federatioun et le Réseau luxembourgeois des centres culturels régionaux se sont fendus d'une lettre ouverte commune au Premier ministre, Xavier Bettel, pour lui demander de pouvoir rester ouverts. Les théâtres et salles de spectacles doivent fermer à compter de jeudi, selon les mesures qui seront soumises au vote des députés ce mercredi.

Tout en remerciant le ministère de la Culture pour les aides accordées face à des difficultés économiques qui vont encore s'accroître, les acteurs des arts de la scène rappellent avoir «scrupuleusement mis en œuvre des mesures sanitaires». Le public est ainsi limité à 100 personnes, avec masque obligatoire, distance de 2 m tout autour de chaque groupe de spectateurs, un marquage au sol permet de gérer les entrées et les sorties en évitant les regroupements...

«Chaque salle a fait d'énormes efforts pour développer des protocoles adéquats et adaptés aux spécificités de ses espaces. Un travail qui a porté ses fruits puisque, à notre connaissance, aucun foyer d'infection n'a été détecté dans une salle de spectacle au Luxembourg», souligne la lettre ouverte.

«Tout en comprenant la nécessité d'instaurer de nouvelles mesures, nous regrettons cette décision (de fermer les salles de spectacle) qui prive le public de ce droit fondamental qu'est la culture», qui pourrait en outre être d'un grand secours en ces temps d'anxiété et de difficultés psychologiques. Si elles admettent n'avoir d'autre choix que d'accepter la décision, les salles estiment que «rien ne justifie cette fermeture. Les jauges extrêmement réduites de ces derniers mois rendent la gestion des flux aisée, un respect strict de l'emplacement réservé est assuré et le public a accepté la distanciation, le port du masque et l'ensemble des gestes barrières (...) Les théâtres sont des endroits sûrs!»

8h45 Les députés se prononcent sur les nouvelles mesures

Fermeture des bars et restaurants, annulation des séances au cinéma et des représentations au théâtre, piscines, salles de sports et casinos désertés, pas plus de deux invités à la maison... Les nouvelles mesures restrictives décidées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie sont au programme de la séance plénière de la Chambre des députés, ce mercredi, à partir de 14h. Les élus doivent débattre des mesures et voter dans la foulée.

Si elles sont adoptées, elles doivent entrer en vigueur dès demain, jeudi, pour rester en place, comme le couvre-feu prolongé, jusqu'au 15 décembre, avait indiqué le Premier ministre en expliquant ses décisions.


Mardi 24 novembre

17h Dix décès et 372 infections de plus en 24 heures

Alors que les nouvelles mesures contre le virus entreront en vigueur ce jeudi au Luxembourg, le bilan quotidien communiqué par le ministère de la Santé est toujours aussi lourd. Dix personnes de plus sont décédées des suites du Covid-19, en l'espace de 24 heures, ce qui porte à 283 le nombre de victimes depuis le début de l'épidémie. Un triste record a été égalé lundi. Il n'y avait en effet pas eu autant de décès en une seule journée depuis le 15 novembre dernier.

Reste que les autres indicateurs sont moins dramatiques et laissent entrevoir une petite éclaircie. 372 cas supplémentaires ont été détectés, sur un total de 9 491 tests PCR, soit un taux de positivité de 3,92%. 191 personnes sont hospitalisées en soins normaux (-4 par rapport à la veille) et 46 en soins intensifs (-1). Le taux de reproduction effectif est stable, à 1. Enfin, 22 189 personnes sont aujourd'hui considérées comme guéries (+185 par rapport à la veille).

Au total, 31 484 résidents ont été infectés par le virus, depuis le début de la crise.

14h55 Des sites en plus pour le dépistage des 2-6 ans

Les centres médicosociaux, en collaboration avec le Laboratoire national de santé (LNS), offrent la possibilité de faire passer des tests de dépistage du Covid aux enfants de 2 à 6 ans. Les prélèvements peuvent se faire, sur ordonnance, au 2, rue G.C. Marshall à Luxembourg, au 2A, avenue Lucien Salentiny, à Ettelbruck, et au 56, rue du Parc, à Dudelange.

Il est possible d'effectuer ces tests de 8h30 à 12h, en prenant rendez-vous via le site de la Ligue médicosociale.

14h16 220 verbalisations pour non-respect du couvre-feu

La police continue de contrôler le respect des règles sanitaires en vigueur. Ainsi, la semaine dernière, 220 personnes ont été verbalisées parce qu'elles étaient dehors après 23h sans raison valable et violaient ainsi le couvre-feu en vigueur, de 23h à 6h dans tout le pays.

En outre, la police a dressé quinze procès-verbaux ou rapports notamment pour des restaurants et cafés qui ne respectaient pas l'horaire de fermeture, fixé à 23h. À Rumelange, samedi, des clients étaient encore au restaurant à 1h20 du matin. À Diekirch, c'est une fête privée qui a été interrompue dans la nuit de samedi à dimanche. La police ne précise pas combien de convives y participaient. Quoi qu'il en soit, les règles de distanciation et de port du masque n'y étaient pas respectées.


Lundi 23 novembre

17h15 Sept décès de plus en 24 heures

Alors que le Premier ministre, Xavier Bettel, et la ministre de la Santé, Paulette Lenert, ont annoncé ce lundi de nouvelles mesures pour lutter contre l'épidémie, le bilan des dernières 24 heures reste préoccupant au Luxembourg. Ainsi, sept décès supplémentaires ont été recensés, qui portent à 273 le nombre de victimes depuis le début de l'épidémie. En l'espace de douze jours, 67 personnes ont perdu la vie en raison du coronavirus.

173 personnes résidentes ont été testées positives dimanche, sur un total de 1 870 tests PCR pratiqués, soit un taux de positivité élevé (9,25%). Depuis l'émergence du nouveau coronavirus, 31 111 résidents ont contracté la maladie. Par ailleurs, 205 patients se trouvent actuellement en soins normaux, dont dix sont suspectés d'avoir le Covid et 49 sont en soins intensifs, dont deux pour suspicion de Covid.

12h55 Le point presse retardé

La conférence de presse du Premier ministre, Xavier Bettel, et de la ministre de la Santé, Paulette Lenert, qui devait initialement commencer à 13h, est retardée à 14h. La ministre de la Santé serait en effet en train de discuter avec les députés en commission parlementaire. Vous pourrez bien sûr suivre le point presse en direct sur notre site.

À noter que le Conseil d'État a rendu ce lundi matin son avis sur le projet de nouvelles restrictions. Avec une opposition formelle, donc un point à réviser: les audiences judiciaires doivent être ouvertes au public, c'est écrit dans la constitution. Pour le reste, la haute institution valide l'ensemble des mesures, demandant toutefois d'étayer les arguments sur la fermeture de certains types de commerce.

9h Une tripartite pour sauver l’Horeca

«Les salariés ne sont nullement responsables de la crise sanitaire et leurs existences ne devront en aucun cas tomber victimes des répercussions économiques et sociales», a indiqué lundi, le président du LCGB, dans un communiqué. Patrick Dury a rappelé que «la responsabilité à discuter, échanger et élaborer des outils et solutions repos(ait) sur l’outil le plus puissant du modèle de dialogue social au Luxembourg, la tripartite» et qu’elle ne devait «en aucun cas se rendormir à l’heure actuelle».

Il invite le gouvernement à convoquer la tripartite nationale bien avant la fin de l’année et lance l’idée «d’étendre ce principe de dialogue social sectoriel aux secteurs touchés par les fermetures, notamment l’Horeca» pour permettre de «développer un plan sectoriel de maintien dans l’emploi». Un plan «vital afin d’éviter à tout prix des licenciements notamment par un prêt temporaire de main-d’œuvre, voire même la création de structures de gestion de sureffectifs comparables à la cellule de reclassement (CDR) de la sidérurgie».


Dimanche 22 novembre

21h00 Xavier Bettel s’exprimera à 13h lundi

Les services du Premier ministre ont annoncé, dimanche, que c’est à 13h, lundi, que Xavier Bettel et sa ministre de la Santé, Paulette Lenert, feront le point sur la situation face au Covid-19 et informeront des derniers développements à l’égard des amendements de la loi Covid-19.

Selon toute vraisemblance et au regard des derniers chiffres de contaminations communiqués dimanche, les autorités devraient annoncer un durcissement des restrictions au Grand-Duché. Xavier Bettel avait laissé sous-entendre ce scénario ces derniers jours si la situation sanitaire ne s’améliorait pas de façon significative.

Ce point presse de Xavier Bettel et Paulette Lenert sera à suivre en direct avec L’essentiel.

17h30 Quatre nouveaux décès et 602 contaminations en 24h

Le Grand-Duché déplore quatre décès supplémentaires liés au Covid-19, ce qui porte à 266 le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie. 602 personnes ont été testées positives en 24h, sur un total de 11 715 tests PCR effectués.

Un bilan peu rassurant, rappelons que le premier ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé Paulette Lenert avaient conditionné l'annonce de nouvelles mesures en se basant sur les chiffres de la semaine écoulée. L'ambition était de descendre sous la barre des 500 infections par jour.


Samedi 21 novembre

Deux décès et 571 nouvelles infections

Le Grand-Duché a enregistré deux nouveaux décès au cours des dernières 24h. C'est moins que les jours précédents, mais le nombre d'infections au Covid-19 demeure à un niveau élevé. Ainsi, 571 nouveaux cas ont été identifiés sur 10 238 test effectués.

À l'hôpital, 224 personnes sont prises en charges à l'hôpital: 183 (+4) en soins normaux et 41 (-2) en soins intensifs. Pour mémoire, le Premier ministre Xavier Bettel a annoncé que de nouvelles mesures pourraient être prises lundi. Pour les éviter, une baisse «significative» du nombre de contaminations a été jugée nécessaire.


Vendredi 20 novembre

17h15 Encore six décès au Luxembourg

Comme jeudi, le Luxembourg déplore six décès supplémentaires liés au Covid-19, ce qui porte à 260 le nombre total de morts depuis le début de l'épidémie.

Le Premier ministre avait donné un premier aperçu du nombre de contaminations en conférence de presse, ce vendredi après-midi. Le Grand-Duché compte effectivement 519 cas supplémentaires, sur 11 782 tests effectués. Seule nouvelle plus rassurante, le taux de positivité n'est «que» de 4,41%.

À l'hôpital, 179 patients Covid sont pris en charge en soins normaux et 43 en soins intensifs. Des chiffres auxquels il faut ajouter 8 patients suspectés Covid, dont un en soins intensifs.

16h De nouvelles aides pour les entreprises

Le gouvernement a approuvé ce vendredi un projet de loi qui prévoit la mise en place d’une nouvelle aide financière en faveur des entreprises des secteurs les plus gravement touchés par la pandémie. Ce coup de pouce est notamment destiné à compenser la nouvelle charge découlant de la hausse du salaire social minimum, prévue au 1er janvier 2021.

Cette aide prend la forme d’une subvention de 500 euros par salarié, dont la rémunération mensuelle est supérieure ou égale au salaire social minimum et inférieure ou égale au salaire social minimum qualifié. L’aide de compensation prend en compte les salariés qui ont été engagés avant le 31 décembre 2020 et qui ont été en activité au cours d’une période mensuelle comprise entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021. Elle s’adresse aux secteurs les plus touchés par la crise sanitaire comme le tourisme, l’évènementiel, la culture, l’Horeca, le divertissement, le commerce de détail ainsi que les gestionnaires d’organismes de formation professionnelle continue.

14h17 Le rythme des nouvelles infections ne faiblit pas

La mise en place d'un confinement partiel à partir de la semaine prochaine se précise. Pour la journée de jeudi, les nouveaux cas de Covid ne sont toujours pas tombés sous la barre des 500. 519 infections supplémentaires ont ainsi été enregistrées, sur un total de 11 782 tests, a indiqué ce vendredi Xavier Bettel.

Actuellement, 41 patients atteints du Covid-19 sont en soins intensifs. «La situation dans les hôpitaux est stable, pas dramatique, a déclaré le Premier ministre. La priorité doit être de faire en sorte que chaque patient reçoive le traitement nécessaire».

11h30 Quels changements éventuels pour l'enseignement?

Le gouvernement est clair. Si de nouvelles mesures devaient entrer en vigueur la semaine prochaine, dans le cas où la situation sanitaire ne s'améliore pas d'ici lundi, le monde scolaire ne serait pas épargné. Trois adaptations des règles en vigueur pourraient ainsi voir le jour, notent ce vendredi les membres de la commission de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, alors que la Chambre travaille sur les éventuelles mesures.

Les classes supérieures de l’enseignement secondaire (de la 4e à la 2e, mais non les classes terminales) pourraient ainsi être réparties en groupe A et B, entre le 30 novembre et les vacances de Noël. Les classes seraient divisées en deux groupes. Les élèves suivraient alors les cours en alternance en présentiel ou à distance depuis leur maison. Les enseignants resteraient de leur côté à l’école. De plus, les examens passeraient d'un rythme trimestriel à un rythme semestriel, «dans le but d’enlever une certaine pression du calendrier». «Le constat est fait que les quarantaines ont entraîné certains retards», est-il indiqué sur le site de la Chambre des députés. Les enseignants resteraient libres de définir les moments d’évaluation.

Enfin, les règles seraient harmonisées pour le port du masque, selon le principe: «Dès que je bouge, je mets mon masque». En clair, l’élève peut enlever son masque quand il est assis à sa place. Ces règles ne concerneraient pas les élèves du cycle 1. Pour les cours de sport, les règles ne changeraient pas. Les élèves pourraient ainsi porter leur masque jusqu’à ce que l’activité sportive commence.


Jeudi 19 novembre

17h17 La pandémie ne faiblit pas

Le Luxembourg annonce ce jeudi six décès supplémentaires liés au coronavirus, portant le total à 254 morts depuis le début de la pandémie. En outre, 670 nouvelles infections ont été diagnostiquées sur des résidents, sur 11 021 tests effectués (6,06% de tests positifs). En tout, 29 243 cas ont été confirmés au Luxembourg depuis le 29 février. Des chiffres qui confirment la tendance selon laquelle le pays sera bien partiellement reconfiné à partir de lundi prochain.

Dans les hôpitaux, on compte 187 patients en soins normaux, dont 177 cas confirmés et 10 cas suspects, et 44 patients en soins intensifs, quatre de moins que la veille. Le nombre d'infections actives dans le pays s'élève désormais à 9 758. Autre mauvaise nouvelle: le taux de reproduction augmente, passant à plus de un. Ce qui signifie que chaque patient infecté contamine un peu plus d'une personne.

11h Le versement de l'État à la CNS a été validé

Les députés de la commission Travail et Sécurité sociale ont validé, jeudi matin, le projet de loi qui permet à l'État de verser 386 millions d'euros à la CNS, pour faire face aux dépenses de l'institution pendant la crise sanitaire, a indiqué Georges Engel (LSAP), président de la commission. Cela correspond à des paiements effectués par la CNS pour le congé pour raisons familiales (250 millions d'euros), pour le congé pour soutien familial (un million) et pour une partie de l'assurance maladie (149 millions). Une partie de ce dernier poste (14 millions d'euros) sera en revanche payé par les mutuelles.

Concrètement, l'État versera 200 millions d'euros dès cette année, puis le reste les trois années suivantes. Le projet de loi avait reçu l'aval des différentes institutions (Conseil d'État, etc.) qui se sont penchées dessus. L'aval de la commission confirme ce qui a été annoncé lors de la quadripartite sur la santé.


Mercredi 18 novembre

21h Xavier Bettel avec ses homologues européens

Xavier Bettel participera jeudi, à la vidéoconférence des membres du Conseil européen qui se concentrera sur la réponse de l’UE face au Covid, en particulier en ce qui concerne la reconnaissance mutuelle des tests, l’utilisation des tests rapides, ainsi que les stratégies de vaccination.

Cette vidéoconférence s’inscrit dans la volonté des dirigeants européens de revenir régulièrement sur cette question, dans le but d’assurer une meilleure coordination au niveau de l’UE contre le Covid-19.

17h Huit morts supplémentaires et un record de cas en 24h

Le coronavirus a fait huit nouvelles victimes au Grand-Duché mardi, le bilan atteint désormais les 248 décès depuis le début de la crise. Le nombre de cas au Luxembourg ne faiblit pas et atteint un record ce mercredi. Le gouvernement annonce avoir enregistré pas moins de 891 nouvelles infections en 24h, sur plus de 14 000 tests réalisés, contre 425 cas supplémentaires dénombrés mardi. Le précédent «record» remontait au 23 octobre dernier, lorsque 864 nouvelles contaminations avaient été recensées. Mercredi, 9 821 infections actives étaient encore recensées par le gouvernement.

Le nombre d'hospitalisations continue de grimper. 247 infectés se trouvent actuellement à l'hôpital: onze personnes de plus en soins normaux par rapport à la veille (199 au total) et 48 en soins intensifs.

16h10 La Suisse ajoute le Luxembourg à sa liste des pays à risque élevé d’infection

La Suisse s'apprête à nouveau à inclure le Luxembourg dans sa liste de pays à risque élevé d’infection, indique le ministère des Affaires étrangères et européennes. Cette mesure prendra effet le lundi 23 novembre à 0h. L’ordonnance de quarantaine suisse actuellement en vigueur prévoit l'obligation de se rendre immédiatement, après son entrée sur le territoire suisse, dans son logement ou dans un autre hébergement adapté, et d'y rester en permanence durant dix jours. Elle impose également de déclarer son arrivée aux autorités cantonales compétentes dans un délai de 2 jours.

Une preuve de test Covid négatif ne constitue pas un motif d'exemption de l'obligation de quarantaine et ne réduit pas non plus sa durée. Le simple transit par la Suisse reste possible sans obligation de quarantaine.

14h55 Un peu moins de cas dans la semaine

Le ministère de la Santé a livré son analyse de la pandémie pour la semaine du 9 au 15 novembre. Il en ressort que, si le nombre de cas reste très élevé, il baisse légèrement, à 4 013 contaminations confirmées en sept jours, contre 4 133 la semaine précédente. La moyenne d'âge est passée de 41,4 à 40,6 ans. Le nombre de tests a lui aussi légèrement baissé, passant de 69 076 à 67 734. Dans les hôpitaux, si le nombre de patients admis est stable, l'occupation des soins intensifs augmente légèrement.

Autre mauvaise nouvelle: le nombre de décès augmente, passant de 35 à 39 d'une semaine sur l'autre. Le taux de reproduction effectif passe lui de 0,81 à 0,98 et le taux de positivité des tests grimpe de 5,92% à 5,98%. Le taux d'incidence, 641 cas pour 100 000 habitants, augmente chez les 15-29 ans et les 20-34 ans mais baisse dans toutes les autres tranches d'âges. Ce sont d'ailleurs les 15-29 ans qui sont les plus touchés, devant les plus de 75 ans.

Dans la semaine du 9 au 15 novembre, 8 776 personnes étaient en isolement et 7 874 en quarantaine, une baisse de 11% par rapport à la semaine d'avant. Enfin, les analyses des eaux usées ne montrent pas de recul de la pandémie. Le virus reste en effet présent, avec un niveau de contamination élevé dans les 13 stations d'épuration analysées. Pour finir sur une bonne note: le nombre de patients guéris est passé de 13 424 à 17 734.

11h50 Une station de test supplémentaire va ouvrir

Un centre de dépistage supplémentaire va être mis en place dans le pays, indique Paulette Lenert, la ministre de la Santé, en réponse à une question parlementaire de la députée CSV Martine Hansen. Le gouvernement souhaite donc encore augmenter la capacité de tests du pays, qui a récemment été porté à 70 000 par semaine, un «record en Europe».

En revanche, l'emplacement précis de cette nouvelle station de test n'a pas encore été définie. «Des réflexions sont en cours», note Paulette Lenert, qui précise que des critères tels que la fréquentation dans les centres existants et la densité démographique sont pris en compte.

En outre, le gouvernement prévoit aussi d'ouvrir des lignes supplémentaires dans les différentes stations, toujours dans cette idée d'augmenter les capacités de tests.

9h04 Des travailleurs vont bénéficier de régularisations de salaire

Une bonne nouvelle pour le portefeuille de certains travailleurs. La Caisse nationale de santé (CNS) indique ce mercredi que des salariés qui étaient en incapacité de travail pour la période du 1er avril au 30 juin vont pouvoir bénéficier de régularisations sur leurs fiches de paie.

Pour rappel, le gouvernement a pris un certain nombre de mesures transitoires dans le cadre de la lutte contre la pandémie, dont la prise en charge directe de l’indemnisation de l’incapacité de travail par la CNS, du 1er avril au 30 juin. Le mécanisme de la continuation du paiement du salaire par l’employeur en cas de maladie/accident avait ainsi été exceptionnellement suspendu.

Mais étant donné que l’indemnité pécuniaire de la CNS est calculée différemment de la continuation du salaire par l’employeur, il se peut que des différences de salaire apparaissent. Au vue de la clôture de l’exercice 2020, la CNS recommande aux employeurs de faire cette régularisation avant la fin de l’année.


Mardi 17 novembre

17h56 Les nouvelles mesures sont bien arrivées à la Chambre

Le projet de loi sur de nouvelles mesures restrictives adopté ce mardi matin en conseil de gouvernement et annoncé ce midi par le Premier ministre en conférence de presse est bien arrivé, comme prévu, à la Chambre des députés. les parlementaires peuvent ainsi entamer le processus législatif, ce qui leur permettra d'être prêts pour l'adopter en urgence lundi si la situation ne s'est pas améliorée d'ici là. Le texte sera examiné en commission de la santé dès ce mercredi midi.

Le texte prévoit notamment la fermeture des bars, cafés et restaurants. La vente à emporter et la livraison resteront toutefois possibles. Fermeront aussi les cinémas, centres sportifs, piscines et établissements culturels en général, sauf les musées, centres d'art et bibliothèques. Les activités sportives et récréatives à plus de quatre personnes seront interdites. Enfin, il ne sera plus possible d'inviter que deux personnes au lieu de quatre actuellement. Autant de mesures qui sont donc suspendues à l'évolution de la pandémie au Luxembourg. Si le virus ne recule pas, elles seront appliquées dès la semaine prochaine.

17h Quatre morts supplémentaires

Quatre patients pris en charge pour le coronavirus sont décédés, entre lundi et mardi, au Luxembourg, soit 240 depuis le début de l'épidémie. Le pays, qui reste celui de l'UE où le coronavirus circule le plus intensément, annonce également avoir enregistré 425 nouvelles infections en 24h.

Selon les chiffres communiqués par le gouvernement en fin de journée, mardi, 8 806 tests PCR ont été effectués sur la journée de lundi. Concernant les 425 tests positifs, 315 avaient été orientés par ordonnance. Les hôpitaux du pays accueillent actuellement 188 patients Covid en soins normaux, et 48 en soins intensifs. Chiffres qui ont augmenté entre lundi et mardi.

14h Le gouvernement brandit de nouvelles mesures

Les autorités prendront de nouvelles mesures si le virus ne recule pas. C’était le sens de la conférence de presse tenue mardi midi par Xavier Bettel et Paulette Lenert, après le Conseil de gouvernement extraordinaire. Le projet de loi sera présenté à la Chambre, dès mardi après-midi, pour être débattu. Mais le vote n’interviendra pas avant lundi prochain, uniquement si la situation sanitaire ne connaît pas d'amélioration.


Lundi 16 novembre

17h35 Record de décès en 24h au Luxembourg...

10 morts en une journée. Le Luxembourg n'avait jamais connu cela depuis le début de l'épidémie au mois de mars dernier. Le précédent «record» était de huit décès en 24h, signe que la deuxième vague est au moins aussi intense que la première, si ce n'est plus. Au total, 236 personnes ont succombé depuis le début de la crise sanitaire.

Côté contaminations, «seulement» 164 tests positifs ont été identifiés. Mais le nombre de dépistages est également moins important (797 en 24h) puisqu'il se limite aux tests sur ordonnance. En conséquence, le taux de positivité est très élevé avec plus d'un test sur quatre positif (26,19%).

À l'hôpital, 165 patients Covid sont pris en charge en soins normaux et 46 en soins intensifs. Ajoutons à cela 24 personnes suspectées Covid en soins normaux et une en soins intensifs.

16h37 De nouvelles mesures à attendre?

Un Conseil de gouvernement se réunit mardi matin, pour faire le point sur la situation de la pandémie au Luxembourg. Dans la foulée, le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé Paulette Lenert doivent s'exprimer. De nouvelles mesures sont-elles à attendre? Un nouveau confinement, comme dans plusieurs pays voisins, est-il en préparation au Luxembourg? Réponse à partir de 12h30, ce mardi. Vous pourrez bien sûr suivre le point presse de Xavier Bettel et Paulette Lenert en direct sur notre site Internet.

16h30 Une quadripartite sur le Covid

Un comité quadripartite se déroulera, en visioconférence, ce mercredi. Ce sommet, qui réunit patronat, syndicat, gouvernement et médecins, portera largement sur l'impact financier de la pandémie sur l'assurance maladie-maternité, y compris la participation de l'État pour les mesures prises en charge par la Caisse nationale de santé.

9h34 L'ASBL «Groupement des hôpitaux aigus» voit le jour

«Une meilleure gestion des commandes et une meilleure coordination au niveau national». Tels sont les objectifs affichés par le ministère de la Santé, qui annonce ce lundi la création de l'ASBL «Groupement des hôpitaux aigus».

Elle aura pour mission première la reprise et la gestion «dynamique» du stock national d’équipements de protection individuelle et de dispositifs médicaux, dans le cadre de la pandémie. À noter que la cellule logistique du ministère de la Santé était auparavant chargée de cette mission.

Ce stock national de sécurité est destiné à l’ensemble du secteur hospitalier et de la COPAS. Le conseil d’administration sera présidé par le Dr Philippe Turk.


Dimanche 15 novembre

17h35 Encore quatre décès et 548 nouveaux cas

Il ne se passe presque plus un jour sans que le Luxembourg ne déplore de nouveaux décès. Au cours des dernières 24h, 4 personnes supplémentaires atteintes du Covid-19 ont perdu la vie, portant à 226 le nombre total de morts depuis le début de la pandémie.

548 nouveaux cas ont par ailleurs été identifés sur 9 658 tests effectués au total. À l'hôpital, 207 patients sont pris en charge: 161 en soins normaux et 46 en soins intensifs.

Samedi 14 novembre

17h30 Trois décès de plus, mais le nombre d'hospitalisations diminue

Le gouvernement luxembourgeois a indiqué, ce samedi 14 novembre 2020, vers 17h30, que 613 personnes supplémentaires ont été testées positives au Covid-19 lors des dernières 24 heures au Grand-Duché. Depuis vendredi, 10 855 tests PCR ont été effectués, le nombre d'hospitalisations est passé de 221 à 209 et le nombre de décès de 219 à 222.


Vendredi 13 novembre

17h40 Encore un bilan très lourd

Le Luxembourg a enregistré huit décès pour la journée de jeudi, portant le total à 219 morts à cause du Covid, depuis le début de la crise. C'est la troisième fois que le pays recense autant de décès en une journée, après le 11 avril et le 10 novembre.

En outre, 713 résidents ont été testés positifs pour la journée de jeudi, sur 12 432 tests effectués. Soit un taux de positivité de 5,72%. De plus, 230 personnes (-2 par rapport à mercredi) sont actuellement hospitalisées en raison du Covid, dont 41 confirmés en soins intensifs.

Au total, 25 931 résidents ont été infectés par le Covid, depuis le début de la crise.

15h45 Xavier Bettel s'exprime... sur les réseaux sociaux

À 15h18, exactement sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, le Premier ministre Xavier Bettel s'est exprimé longuement et par écrit en anglais, en français et en luxembourgeois, sur «la situation actuelle face au Covid et comment nous comptons planifier au mieux les mois à venir».

Dans un très long message, il souligne tout à la fin que «la lutte contre le virus n'est pas un sprint, mais un marathon». «Nous sommes (à présent) dans une partie raide de la course», souligne-t-il. Le Luxembourg n'a pas imposé de confinement, lors de cette deuxième vague, car «nous préférons courir très lentement sans devoir nous arrêter complètement», poursuit Xavier Bettel, qui n'écarte pas «la possibilité de devoir ralentir davantage».

Contactée vers 15h40, la porte-parole du Premier ministre nous a confirmé «qu'il n'y avait pas de stratégie particulière» derrière cette (nouvelle) manière de communiquer directement sur les réseaux sociaux. «Nous l'avions déjà fait, il y a quelques mois, au début de la crise», rappelle-t-elle, «et c'est pour s'adresser directement à la population et simplement faire le point sur la situation».

14h De nouvelles aides pour le secteur culturel

La ministre de la Culture, Sam Tanson, a annoncé ce vendredi de nouvelles aides pour le secteur culturel, qui souffre des restrictions sanitaires liées à la pandémie. Les artistes professionnels indépendants et intermittents du spectacle vont ainsi bénéficier d'un régime d'aides supplémentaires pendant deux mois (du 1er novembre au 31 décembre 2020). Une aide sociale mensuelle jusqu'à hauteur du salaire social minimum pour personnes qualifiées (au lieu de 50% en temps normal) pourra être accordée aux artistes professionnels indépendants. Les intermittents du spectacle pourront, eux, bénéficier d'indemnités journalières supplémentaires (jusqu'à 20 indemnités journalières par mois, en cas d'inactivité involontaire, par rapport aux 121 indemnités journalières prévues en temps «normal»).

Le coût de cette mesure est estimé à 480 000 euros. Entre mars et août 2020, une première période a permis de débloquer quelque 930 000 euros d’aides supplémentaires pour les artistes professionnels indépendants et intermittents du spectacle.

13h30 Le chômage partiel prolongé jusqu'au 30 juin 2021

Le ministre de l'Économie, Franz Fayot, a indiqué vendredi que les mesures de chômage partiel sont prolongées jusqu'au 30 juin 2021 pour les entreprises du pays.

Le ministre a également indiqué que 14 810 entreprises, pour 375 196 salariés, avaient eu recours au chômage partiel entre mars et juin 2020. «854,9 millions d'euros ont été avancés aux entreprises, pour 448 millions réellement dus».

Lors d'une conférence de presse, le gouvernement a aussi détaillé d'autres mesures de soutien, notamment aux PME.


Jeudi 12 novembre

17h25 La barre des 210 décès franchie

Le Luxembourg a donc franchi la barre des 210 décès dus au coronavirus, moins de 24h après avoir dépassé celle des 200. Un nouveau signe d'une deuxième vague aussi intense que la première au printemps dernier. Au cours des dernières 24h, cinq personnes de plus ont succombé à l'épidémie.

Et le nombre de tests positifs enregistrés chaque jour ne présage pas d'une amélioration dans les semaines à venir. 700 nouvelles personnes contaminées ont été identifiées sur 11 180 tests effectués. À l'hôpital, la situation ne s'améliore pas avec 232 personnes prises en charge, dont 39 en soins intensifs.

13h Répondez à notre sondage

9h L'Horesca appelle à respecter rigoureusement les règles sanitaires

L'Horesca salue, jeudi, dans un communiqué, le fait qu'au Luxembourg les établissements «peuvent rester ouverts alors que chez nos voisins ils sont fermés». Elle félicite «la majeure partie de ses membres qui ont mis en place des procédures contraignantes, afin de garantir une sécurité sanitaire à leur clientèle». Elle regrette toutefois que les quelques établissements qui ne «respectent pas, hélas, toutes les dispositions légales, comme l'a constaté la police ces derniers jours (...) mettent en danger la santé publique (...) et risquent de provoquer une fermeture globale de notre secteur».

Un scénario catastrophe que l'Horesca veut éviter, en appelant de nouveau «tous les hôtels, restaurants et cafés de notre pays à respecter les règles en vigueur, avec un maximum de fermeté».

Voici les règles principales:

- Quatre personnes (sauf si les personnes relèvent du même foyer) par table/Maximum 100 clients à l’intérieur, à des places assises/1,5 mètre entre les tables ou séparation physique/Masque obligatoire/Fermeture au plus tard à 23h (début du couvre-feu).


Mercredi 11 novembre

17h35 Le pays franchit la barre des 200 décès

Avec huit morts de plus recensés mardi, le Luxembourg franchit le seuil des 200 décès, à cause du Covid. 206 résidents ont ainsi perdu la vie, depuis le début de la crise. À noter que le Grand-Duché n'avait pas enregistré autant de décès en 24 heures depuis le 11 avril dernier.

Les chiffres sur les nouvelles contaminations ne sont pas non plus rassurants. Ainsi, 794 résidents ont été testés positifs mardi, sur 11 742 tests effectués. Soit un taux de positivité (6,76%), qui repart à la hausse, alors qu'il n'était que de 4,48% lundi.

En outre, 231 patients sont actuellement hospitalisés en raison du Covid, dont 38 confirmés en soins intensifs. De plus, 24 505 résidents ont été infectés par le virus, depuis le début de la crise.

16h35 Intégrer plus facilement la réserve sanitaire

Les conditions d'accès à la réserve sanitaire ont été quelque peu assouplies avec la crise actuelle. Les professionnels de santé à la retraite peuvent exercer pendant leur stage de réintégration, s'ils sont encadrés par une autre personne du service, tandis que les personnes en préretraite peuvent cumuler leur pension avec leur nouvel émolument, indique Paulette Lenert (LSAP), ministre de la Santé, en réponse à une question des députés CSV Marc Spautz, et Léon Gloden. Les candidatures des volontaires sont étudiées au cas par cas.


Mardi 10 novembre

17h34 Cinq décès et 482 infections en 24 heures

Comme pour la journée de dimanche, cinq décès en raison du Covid ont été enregistrés p

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Wong Deng le 03.03.2020 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Pour ne pas avoir de Coronavirus dans le pays c'est très simple, il suffit de ne tester personne. Circulez, y'a rien à voir! Juste une mauvaise toux qui a dégénéré!

  • JOssss le 03.03.2020 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    un seul cas? a la BGL ils avaient 6 cas. Est-ce une tactique pour faire reduire la panique generale?

  • MCM le 12.04.2020 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment ce fait il que les maisons de retraite ne communiquent pas le nombre de décès

Les derniers commentaires

  • alex le 16.04.2020 18:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J espère que tous les luxembourgeois son heureux, nous les frontaliers ( que les gens détestent et le gouvernement ne fait même pas un effort pour une petite augmentation pour tous les domaines du bâtiment) juste une augmentation de 4 % . Le grand est va venir au Luxembourg avec plusieurs personnes qui serai possible d avoir le coronavirus juste pour l économie du pays et quelle prix pour la vie humaine ( c impossible de travailler sur les chantiers à deux mètres de distance même les règle de hygiène ne son pas respectée j espère que le gouvernement va pas regretter ça

  • bonsens le 16.04.2020 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention aux vols de masques

  • bingo le 16.04.2020 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surveillez votre boîte aux lettres contre les voleurs...

  • Norby le 16.04.2020 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvres boites aux lettres et combien de celle-ci vont être détruite pour voler les masques je trouve que se système n’est pas bon il faudrait que les mairies contactent leur citoyens pour que les personnes aient les chercher à un point de distribution et pour les personnes âgées trouver une solution pour que ces personnes les reçoivent d’une autre manière que dans leur boîte aux lettres

  • Palamunitan le 16.04.2020 14:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On en recu une par tete. On attend les 4 autres.