Énergies renouvelables

16 mars 2015 15:34; Act: 16.03.2015 18:01 Print

Le Luxembourg est-​​il vraiment mauvais élève?

LUXEMBOURG - Selon une récente étude publiée par Eurostat, le Luxembourg serait très à la traîne concernant les énergies renouvelables. Mais les chiffres ne disent pas tout...

storybild

57,9% de l'électricité consommée au Luxembourg provient des énergies vertes dont 51,1% d'hydroélectrique. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet

Les derniers chiffres sur les énergies renouvelables publiés par Eurostat ne sont pas flatteurs pour le Luxembourg. Le pays est en effet celui qui a la plus faible part d'énergies renouvelables (NDLR: énergie solaire, éolienne, hydroélectrique, biomasse, biogaz, géothermie) dans sa consommation finale (3,6% en 2013). Et cela alors que la moyenne européenne est de 15%. Des chiffres peu réjouissants qu'«il faut mettre en perspective», tempère la direction générale de l'Énergie.

En effet, chaque pays avance à son propre rythme. Depuis une directive européenne de 2009, chaque État membre dispose d'un objectif de part des énergies renouvelables à atteindre dans sa consommation finale brute d'énergie. Cet objectif, à atteindre d'ici 2020, diffère entre les pays car il a été fixé en considérant les potentiels d’énergie renouvelable de chacun. Pour la Suède, il a été fixé à 49% et en 2013 ce seuil a déjà été atteint, puisqu'il était de 52,1%! Mais cela «ne veut pas directement dire que la Suède est plus ambitieuse que le Luxembourg», explique la direction générale de l'Énergie. En effet, au Luxembourg, l'objectif fixé est de «seulement» 11%, un taux déterminé par la taille du pays, son potentiel et les conditions météorologiques.

Les énergies renouvelables ont pourtant la cote...

L'Agence internationale de l’énergie (AIE), dans son rapport 2014 sur le Luxembourg, avait d'ailleurs souligné la dépendance énergétique du pays. Rappelons que le Luxembourg importe 85% de son électricité. Une dépendance liée à la petitesse de son territoire. Dans le même rapport, l'AIE avait cependant applaudi le budget consacré à la recherche dans les énergies renouvelables. Il représentait ainsi 31% du budget total de la recherche, en 2011. En 2012, ce budget est même passé de 24,65 millions d’euros à 71,4 millions d’euros. «En 2012, les dépenses gouvernementales en faveur de la R&D, exprimées en ratio du PNB, étaient les plus élevées parmi les États membres de l’AIE», peut-on lire dans le rapport.

En outre, selon des chiffres de 2013 de l’Institut luxembourgeois de régulation, 57,9% de l'électricité consommée au Luxembourg provient des énergies vertes dont 51,1% d'hydroélectrique. Un chiffre élevé qui s’explique par le fait que le marché libéralisé de l’électricité en Europe permet aux clients finaux d’acheter leur électricité chez le fournisseur de leur choix. Ainsi, ils disposent également de la possibilité de choisir la source de l’électricité qu’ils consomment. Une majorité des clients du Luxembourg optent donc pour de l’électricité verte.

Selon le ministère de l'Économie, le Luxembourg est dans les temps. «On pense qu'on sera à même de réaliser l'objectif 2020. En tout cas, le pays est actuellement en adéquation avec la trajectoire que le gouvernement s'est fixé». Doucement mais sûrement?

(Fatima Rougi/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kroopemisch le 16.03.2015 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    autants de millions dépensés... et rien de construit?! mais où est donc passé toute cet argent? les enveloppes blanches ne se remplissent pas toutes seules, n'est-ce pas!

  • Lara le 17.03.2015 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Si on mettait des panneaux solaires sur toutes les nouvelles construction, specialement pour les grands immeubles au Kirchberg, chaque immeuble serait capable de produire assez d energie pour ne pas avoir a utiliser celle de la ville.

  • AC-DC le 17.03.2015 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    est il nécessaire d'avoir des lampadaires partout ? est il nécessaire d'avoir des immeubles qui restent éclairer toute la nuit? dans certains pays ( scandinaves) certains lampadaires s'allument que quand il y a des personnes ou des véhicules qui se déplacent. le luxembourg n'est qu innovateur qu au niveau des finances ! dans l'énergie et l'environnement on est à la traine, le problème n'est pas actuel mais on l'hérite de mentalités antérieurs. ici au lux on avance que quand on risque d'être sanctionné par l'UE

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 17.03.2015 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    Nous consommons trop, nous gaspillons trop... Etant l'un des pays avec le pouvoir d'achat le plus élevé, nous sommes tous directement responsable du réchauffement de notre planète et des catastrophes naturelles dans les pays du sud et celle qui vient de toucher les îles VANUATU.

    • @ Vindulux le 17.03.2015 14:49 Report dénoncer ce commentaire

      On considere que l'envoi d'un mail a un impacte écologique en produisant 19grammes de CO2 considérant qu'on post sur l'essentiel équivaut a un mail, vous devez être l'un des plus gros polueurs du Luxembourg vindulux!! Suivez vos conseil, votre morale, faites qq chose pour la planete arretez de poster vos commentaires!! ;op

  • Lara le 17.03.2015 13:00 Report dénoncer ce commentaire

    Si on mettait des panneaux solaires sur toutes les nouvelles construction, specialement pour les grands immeubles au Kirchberg, chaque immeuble serait capable de produire assez d energie pour ne pas avoir a utiliser celle de la ville.

    • Aral le 09.10.2015 14:39 Report dénoncer ce commentaire

      Non c'est faux

  • AC-DC le 17.03.2015 08:11 Report dénoncer ce commentaire

    est il nécessaire d'avoir des lampadaires partout ? est il nécessaire d'avoir des immeubles qui restent éclairer toute la nuit? dans certains pays ( scandinaves) certains lampadaires s'allument que quand il y a des personnes ou des véhicules qui se déplacent. le luxembourg n'est qu innovateur qu au niveau des finances ! dans l'énergie et l'environnement on est à la traine, le problème n'est pas actuel mais on l'hérite de mentalités antérieurs. ici au lux on avance que quand on risque d'être sanctionné par l'UE

  • fonctionnaire le 16.03.2015 21:13 Report dénoncer ce commentaire

    Vous crachez aisément sur le nucléaire sans même comprendre la physique derrière mais vous êtes bien contents de payer votre énergie 3x rien tout en respirant de l'air pur. Ouvrez donc un livre sur l'ingénierie et la physique nucléaire plutôt que de gober tout ce que vous lisez à droite et à gauche dans des articles de vulgarisation.

    • Pas besoin de sortir un livre de le 16.03.2015 23:26 Report dénoncer ce commentaire

      physique nucléaire. Redescendons un peu sur terre si vous le voulez et au lieu de vous plonger dans un livre d'ingénieurie, commencez d'abord par faire une simple recherche sur nos fournisseurs: Le Luxembourg achète 75-80% de son énergie chez la RWE (Allemagne). La part de la France est environ 10%.

    • Juicy le 17.03.2015 09:02 Report dénoncer ce commentaire

      75-80% d'énergie qui provient donc de centrales thermiques qui sont de véritables désastres écologique! Vive le nucléaire, énergie la plus propre et la plus rentable de toutes!

  • Paul le 16.03.2015 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    Il faut tenir compte dans le bilan du bois brulé pour le chauffage des maisons. En plus avec des subventions minimes, comparés aux subventions pour le solaire ou éolienne, on pourrait améliorer encore le bilan en utilisant le bois mort ramassé dans les bois ou en cultivant des arbres à croissance rapide sur les surfaces inutilisables pour l’agriculture. On occuperait des gens peu qualifiés (réduction du chômage). En utilisant le bois dans des centrales avec nettoyage des fumés on réduit les émissions nocives.

    • Que moi le 17.03.2015 07:03 Report dénoncer ce commentaire

      C'est une très bonne idée mais qui est limitée en échelle. Effectivement cela marcherait mais (hors tout autre impact environmental, p ex) cette ressource serait vite réduite à néant si l'opération prenait de l'envergure.

    • Paul le 17.03.2015 09:33 Report dénoncer ce commentaire

      La production de bois mort dans les forêts Luxembourgeois équivaut à 5-10 % de la consommation d’énergie au Luxembourg.

    • Jack otrim le 17.03.2015 09:40 Report dénoncer ce commentaire

      Fausse idée sur le bois, un arbre accumule toute sa vie le c02, la pollution, vous brulez un arbre en quelques minutes il renvoie 50 années de pollution accumulées. Vous avez oubliez la polémique contre les camions du tunnel du mon blanc après l'incendie, après enquête il a été prouvé que 85% de la pollution venait des feux ouverts et 15% des milliers de camions sur la vallée de Chamonix. L'Etat ne fait pas assez pour incité l'installation des panneaux solaires. Combien d'immeubles neufs, anciens et restaurés sans panneau solaire, sans cuve d'eau de pluie? Les gens préfères partir en vacances.