Loi soumise au vote ce jeudi

13 juillet 2017 08:30; Act: 13.07.2017 11:48 Print

Le Luxembourg lance le commerce de l'espace

Le Luxembourg s'est doté jeudi d'une loi autorisant l'exploration et l'utilisation des ressources de l'espace, une première en Europe.

storybild

La loi permet aux sociétés établies au Grand-Duché de pouvoir extraire et s'approprier des ressources spatiales telles que des métaux, des hydrocarbures ou de l'eau. (photo: DPA)

op Däitsch
Sur ce sujet

«Avec le cadre juridique que le Parlement vote aujourd'hui, le Grand-Duché fera un pas majeur supplémentaire pour se positionner comme pôle européen en matière d'exploration et d'utilisation commerciales des ressources spatiales», a expliqué le ministre de l'Économie, Étienne Schneider. «Le Luxembourg devient ainsi le premier pays européen à mettre en place une législation conforme au droit international et qui donne aux opérateurs privés des assurances quant à la propriété des ressources qu'ils extraient dans l'espace», a précisé M. Schneider.

La loi permet aux sociétés établies au Grand-Duché de pouvoir extraire et s'approprier des ressources spatiales telles que des métaux, des hydrocarbures ou de l'eau. Les compagnies peuvent soit les ramener sur Terre ou bien les utiliser pour construire des bases d'où pourrait partir une exploration spatiale plus lointaine par exemple. Le Luxembourg ambitionne ainsi de développer une industrie du «New space» («nouvel espace») afin de stimuler la croissance économique et d'offrir de nouveaux horizons à l'exploration spatiale, selon l'exposé des motifs du projet de loi déposé le 15 novembre 2016.

Gaspillage des ressources

Le but est aussi de diversifier l'économie du Luxembourg, qui à côté de sa place financière, développe des initiatives dans le domaine de la logistique, de la recherche et de l'industrie. À ce jour, quatre entreprises du secteur spatial se sont déjà installées au Luxembourg: les américaines Deep Space Industries et Planetary Resources, la japonaise ispace et la société germano-luxembourgeoise Blue Horizon. L'État luxembourgeois est même devenu actionnaire de Planetary Resources, à hauteur de 25 millions d'euros, espérant ainsi réitérer la formule du partenariat public-privé lancé en 1985 avec la Société européenne des satellites, aujourd'hui SES dont il détient près de 17% du capital.

Mais le projet luxembourgeois d'exportation et d'utilisation des ressources spatiales ne fait pas l'unanimité. «Plusieurs États membres de l'Union européenne ne vont pas dans ce sens-là», confie un scientifique européen souhaitant garder l'anonymat. «Quand on dit qu'on peut avoir accès à tous les matériaux à l'avenir, on ouvre la boîte de Pandore vers un gaspillage des ressources et la fin du recyclage parce qu'on se dit qu'on en aura autant qu'on le souhaite», souligne cette source.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • platini le 13.07.2017 09:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ok je mets en vente Jupiter sur eBay dès ce matin, j'espère pouvoir obtenir suffisamment d'argent pour pouvoir m'acheter un appartement de 100m2 à Luxembourg-ville

  • pierre le 13.07.2017 13:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    wce qui me met en colère ...c'est que nous ne sommes pas foutus d'avoir assez d'argent pour explorer. ....ce que nous avons à 10-15 kms sous nos pieds pour développer la source propre et inépuisable d'énergie qu'est la géothermie.

  • vilecoyote le 13.07.2017 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le jour où on arrivera à exploiter un astéroïde rempli de métaux précieux comme l'or (un astéroïde métallique, sorte de proto noyau planétaire ) le cours de l'or va s'effondrer en flèche. Ce sont d'immenses quantités qui sont disponibles et accessibles. Il faut savoir que l'immense majorité des métaux sur Terre sont inaccessibles car présents dans notre noyau. Sur un astéroïde ils seront directement exploitables, et cela les sociétés privées m'ont bien compris. La course est lancée ..

Les derniers commentaires

  • Lux le 14.07.2017 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Déçue et terriblement triste! La construction au Lux commence à nous polluer maintenant c'est le pays qui va chercher dans l'espace ! Mais ils sont fous ces E.T Luxembourgeois !

  • Expert le 14.07.2017 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ne rigolez pas. Le décollage de la navette "Kachkéis I" est prévu pour le 29 février 2021 de Kourou.

  • Roudeleiw le 14.07.2017 09:42 Report dénoncer ce commentaire

    En 1984, quand le GDL décidait d'investir dans les satellites avec SES, beaucoup rigolaient en disant qu'on avait déjà 4 chaines de TV avec l'antenne râteau, et qu'on aurait pas besoin de satellite. 30 ans après, SES représente 1,735 milliard de CA.

  • nommm le 14.07.2017 07:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    s'investir dans le futur

  • GAILé le 13.07.2017 19:56 Report dénoncer ce commentaire

    MDDDDDDDDDDDDRRRRRRRRRRRRRRRRRRR LES COMS