Étude sur les restrictions

20 mars 2021 08:00; Act: 20.03.2021 12:20 Print

Le Luxembourg moins sévère que ses voisins

LUXEMBOURG - Une étude britannique démontre que le Grand-Duché a ordonné moins de restrictions que la France ou l'Allemagne pour faire face au Covid.

storybild

En France, les centres commerciaux de plus de 10 000 m² sont fermés depuis le 5 mars dans les départements placés «sous surveillance». (photo: Vincent Lescaut)

Sur ce sujet
Une faute?

Aller à la piscine, au musée, au cinéma…Toutes ces choses sont possibles au Luxembourg, alors qu’il ne s’agit que de lointains souvenirs pour les Allemands et les Français, à quelques kilomètres de là. Alors que les premiers s'apprêtent à être reconfinés, les seconds doivent être rentrés à la maison à 19h (NDLR: depuis vendredi) et n’en sortir qu’à 6h le lendemain. C’est un peu plus souple en Wallonie, où le couvre-feu est imposé de 22h à 6h. Chez nous, la restriction ne s’applique «que» entre 23h et 6h.

Pour lutter contre la pandémie de Covid-19, les gouvernements du monde entier ont pris des décisions plus ou moins restrictives pour leur population, et le Luxembourg semble moins sévère que la plupart de ses voisins. Depuis mars 2020, les chercheurs de l'université d'Oxford ont collecté des informations qui permettent de comparer les mesures prises dans quelque 180 pays. Grâce à des cartes interactives, reprises dans le «Oxford Covid-19 Government Response Tracker» (OxCGRT), il est possible de suivre l’évolution des indicateurs dans chaque pays.

«Moins qu'en France et qu'en Belgique»

Les chercheurs britanniques se sont basés sur 19 critères pour évaluer la rigueur des restrictions, répartis en trois catégories: les fermetures d’établissements (comme les écoles) et les limitations de déplacements, les politiques économiques (soutiens aux salaires…) et les mesures sanitaires (vaccins…). En fonction de ces indicateurs, les chercheurs accordent une note sur 100 à chaque pays. Le chiffre 100 correspondant aux mesures les plus strictes, et la moyenne européenne, sur la base des dernières données disponibles, étant de 63,98.

Le Luxembourg se situe légèrement en dessous, avec un score de 55,56. C’est aussi moins qu’en France (70,37) et qu’en Belgique (60,19). Son voisin le plus restrictif reste l’Allemagne, qui obtient la moyenne élevée de 77,78. Au niveau européen, le Belarus, où les restaurants et les cafés sont ouverts, est le pays le moins sévère (27,78). Des pays comme la Bosnie-Herzégovine et la Croatie (43,52) prennent également des mesures plus légères. À l’inverse, la Grèce est beaucoup plus restrictive (88,89).

Alors que les mesures ont été prolongées jusqu’au 2 avril au Grand-Duché et que Xavier Bettel a avoué savoir «à quel point cela peut être lourd», l’arrivée prochaine du printemps se fait attendre dans chaque pays, dans l’espoir d’un allègement des dispositions.

(Inès Mangiardi/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Obvservateur le 20.03.2021 10:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut-il toujours se comparer au pire pour se rassurer?

  • Marcus B le 20.03.2021 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    Et c'est bien ainsi! Les pays avec des reestrictions inutiles et liberticides ont la situation pire que le Luxembourg.

  • Ne nous plaignons pas trop le 20.03.2021 09:41 Report dénoncer ce commentaire

    Notre pays gère cette crise de façon pragmatique et calme et ce, depuis le début de l'épidémie. Certes, certaines professions sont plus que très lourdement impactées, les jeunes sont limitées dans leurs sorties nocturnes, plus de restaurants ou de bars pour ceux qui les fréquentaient, des contraintes de déplacement hors frontières, mais dans l'ensemble, nous vivons à peu près normalement. Quand on voit la zizanie qui règne dans les pays voisins dont la stratégie joue au yo-yo et avec la patience de la population, c'est à se demander s'ils ne cherchent pas à provoquer la révolte.

Les derniers commentaires

  • leni le 24.03.2021 06:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Leni comment vous voulez freiner tout ça ???? Les gens ne respectent rien les commerces pleins à craqué le samedi et en plus ils veulent ouvrire les dimanche . Non mais je rêve ...... à quoi bon mettre des restrictions et fermer les restos ...

  • LuxEx-B le 22.03.2021 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une étude britanique !!!???? Pour quoi faire ? Il sont plus EU ! Et puis les Stat. du jamais réel !

  • 123 le 20.03.2021 20:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Realistecompta Et combien de morts dans votre pays natal?????

  • 123 le 20.03.2021 20:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Miguel oui mais tous des personnes âgées plus de 80 ans etc. veut ire que leuurs vies étaient faite

  • lapetitevoix le 20.03.2021 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui m’ois restrictif le GDL car le commerce est prioritaire par rapport à la sante!! Les frontaliers français sont toujours en zone rouge !!! Il faut être plus propre pour éviter la contagion !!! En tous cas on doit supporter les risques de contamination Merci GDL !!!