Impôts

17 mai 2019 14:59; Act: 17.05.2019 15:07 Print

Le Luxembourg, paradis fiscal des Allemands?

LUXEMBOURG - Cinq ans après l'affaire «LuxLeaks», le Grand-Duché semble attirer toujours autant les grandes entreprises allemandes souhaitant échapper aux impôts.

storybild

Pour de nombreuses sociétés allemandes, le Luxembourg resterait le choix numéro un en matière d'optimisation fiscale.

Sur ce sujet
Une faute?

Une enquête menée par des journalistes allemands du quotidien Süddeutsche Zeitung et des chaînes NDR et WDR, révèle que, cinq ans après les révélations de l'affaire «LuxLeaks», 20 des 100 familles les plus fortunées d'Allemagne figurent toujours au registre du commerce luxembourgeois. Preuve en serait que le Luxembourg est toujours le premier choix en matière d'évasion fiscale. Dans le cadre de leurs investigations, les journalistes ont eu l'occasion d'analyser un ensemble de données, notamment des extraits du registre du commerce et on pu parcourir les documents par noms.

En novembre 2014, l'affaire «LuxLeaks» avait mis au grand jour que de nombreuses entreprises internationales réduisaient leur charge fiscale, dans certains cas de moins de 1%, par le biais de la création de sociétés boîtes aux lettres au Luxembourg. D'après les dernières investigations, peu de choses ont changé à cet égard. Interrogé par la SZ, NDR et WDR, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l'Union douanière, Pierre Moscovici, a déclaré: «Le Luxembourg demeure avantageux en matière de planification fiscale agressive.» Il a également ajouté que si certains objectifs entrepris conjointement avec le gouvernement luxembourgeois avaient été atteints ces dernières années, cela ne signifiait pas que tout était réglé.

Seulement 0,5% d'impôts

Dans le registre du commerce, on trouve des noms de grandes sociétés allemandes telles que Theo Müller, Alexander Otto, Klaus-Michael Kühne ou encore la famille Reimann. Dans l'article en question, la SZ caractérise les Reimann comme l'une des «dynasties milliardaires allemandes les plus secrètes». Leur groupe comprend des marques telles que Colgate, Clearasil et le café Jacobs.

Au cours de l'exercice 2017, l'entreprise financière JAB Holding gérant les actifs de la famille Reimann aurait dégagé un bénéfice net d'environ 338 millions d'euros grâce au droit fiscal luxembourgeois. La même année, l'entreprise n'aurait versé qu'1,1 million d'euros d'impôts – soit moins de 0,5% – et ce, en toute légalité.

Les révélations de l'affaire «LuxLeaks» avaient déclenché un vif débat sur la scène politique. Au Luxembourg, on promettait de changer la politique fiscale à la suite de l'indignation qu'avait suscitée l'affaire au niveau européen. «Je ne veux pas vivre dans un pays de marchandage. Le Luxembourg ne doit pas être un lieu que les grandes firmes considèrent comme accueillant, parce qu'elles n'y paient pas d'impôts», avait déclaré à l'époque Jean Asselborn, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, selon qui le pays n'a jamais eu cette intention.

(sw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LOLiLOL le 17.05.2019 15:07 Report dénoncer ce commentaire

    Mais non, ils viennent pour la culture et la gastronomie, comme tout le monde.

  • Minettsdapp le 17.05.2019 15:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour certains, le Luxembourg est un paradis fiscal, pas pour les salariés qui sont taxés à 42% pour chaque euro gagné dépassant un revenu annuel imposable de 42.000 € (cl 1).

  • plaje le 17.05.2019 15:51 Report dénoncer ce commentaire

    Les "politiques" qui créent les impôts dont ils s'excluent parfois au travers de niches fiscales le font par des lois si compliquées qu'il n'y a que des juristes pour s'y reconnaître et réussir à "optimiser". Si les impôts étaient payés équitablement et simplement par tous suivant une sorte de "Flattax", le consentement serait général et le recouvrement ultra simplifié. Malheureusement on veut nous entraîner en douceur vers l'enfer !

Les derniers commentaires

  • luxo le 20.05.2019 11:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi si je suis patron Luxembourgeois, je m’installe en France car je ne serait imposé qu’à 25% alors qu’au GDL je suis imposé à 30% pour m’a SARL. Et pire même si je gagne zéro ou réalise un déficit je suis obligé de payer des impôts au Luxembourg .

  • Sorciere le 18.05.2019 09:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne comprends pas, certains commentaires "ralent sur le Luxembourg " , mais vous devriez être heureux d'avoir le Luxembourg, pour avoir : " une bonne paye convenable " surtout si vous n' êtes pas résident vous vivez bien dans votre pays. Bizarre, on ne parle jamais des sportifs, des acteurs etc

  • l'amoroso le 18.05.2019 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Les autres pays n'ont qu'à réduire leur pression fiscale... ce n'est pas au Luxbg d'augmenter les impôts des sociétés... Les raleurs en profitent aussi... Vous patron: que feriez-vous ?

  • Supertram le 17.05.2019 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le tourisme !, faut pas oublier le tourisme gastronomique pour nos bons restaurants avec des cuisiniers français, ouais ouais...

  • Mimivergetures le 17.05.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les anglais ont tout compris...ils préfèrent quitter l Europe pour être libre ;-)

    • Léon le 18.05.2019 08:41 Report dénoncer ce commentaire

      L Europe un beau désastre ,faut pas oublier que c’est la politique qui a fait l Europe et pas le citoyen.