Un plan ambitieux

22 juillet 2021 11:24; Act: 22.07.2021 11:50 Print

Le Luxembourg passe la seconde pour le climat

LUXEMBOURG - Comment atteindre la neutralité climatique en 2050? Malgré la morosité mondiale, le pays avance ses pions et sa stratégie.

storybild

La ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, a présenté les objectifs du plan climat. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

Sur ce sujet
Une faute?

Elles ont augmenté entre 2016 et 2019 au Luxembourg, diminué en 2020 pour sans doute croître à nouveau cette année. Les émissions de CO2, cheval de bataille de la lutte pour le climat et au cœur de la surenchère des objectifs. Pourtant, alors même que, ces derniers jours, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a mis en garde contre un niveau jamais atteint d’émissions au niveau mondial en 2023, le Grand-Duché continue d’avancer ses pions pour faire figure d’exemple.

Jeudi matin, la ministre de l’Environnement et du Climat, Carole Dieschbourg (Déi Gréng), a présenté les ambitions qui découlent de la loi modifiée du 15 décembre 2020 et des échanges autour du «Plan national intégré en matière d’énergie et de climat» (PNEC). Des ambitions précises, chiffrées et ambitieuses. Pour résumer, le pays veut réduire de 51% les émissions en 2030 par rapport à 2019. Ce qui correspondrait à 55% de réduction par rapport aux émissions de CO2 en 2005.

Plan construit sur des analyses détaillées

Cinq secteurs sont particulièrement visés pour atteindre l’objectif. Parmi eux, le plus responsable et polluant reste le parc de bâtiments résidentiels et tertiaires, appelé à réduire progressivement de 64% ses émissions à travers la rénovation, la performance énergétique et de nouvelles normes. L’industrie, elle, devra décarboner pour afficher une baisse de 52% d’ici neuf ans. L'objectif est de 50% pour les transports, 44% pour le traitement des déchets et eaux usées, et 27% pour les agriculteurs et sylviculteurs.

«Ces potentiels de réduction ont fait l’objet d’analyses détaillées», a commenté Carole Dieschbourg, parlant d’objectifs réalistes. Mais comment? Grâce à une politique fiscale ciblée, le pacte climat avec les communes, l’activation d’une transition claire interministérielle, le paquet mis sur la recherche et l’innovation… répond le ministère qui réalisera un bilan provisoire global et pour chaque secteur tous les ans. Dans le même temps, un quart de l’énergie devra provenir du renouvelable en 2030, tout cela devant permettre au Luxembourg d’atteindre, en 2050, la neutralité climatique.

Reste que des petits aménagements sont prévus. Si l’un des secteurs n’atteint pas sa quantité d’émissions disponible sur l’année, le crédit peut être porté à un autre secteur moins bon élève. «Sous réserve que les objectifs nationaux soient atteints», relativise le ministère de l’Environnement. Il faut aussi noter qu’en raison d’un système communautaire d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre, une vingtaine de grandes installations industrielles et l’aviation sont exclues de cet objectif pour 2030.

(nc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La vérité le 22.07.2021 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème des ces mesures c'est que l'on culpabilise le consommateur pauvre qui na pas les moyens de changer sa voiture ou de rénover son appartement mal isolé.... Par contre les paquebots, les portes contenaires, les usines a charbon, ou celles qui déversent leur dechets dans la mer pas de soucis. Ce sont encore les classes moyennes qui vont payer!!!!

  • Marconator le 22.07.2021 11:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    naturellement l'industrie faut pas y toucher mais le petit proletaire poura payer la facture et l'aviation et surtout les navires en mer faut pas y toucher non plus ils ne polues pas arreter de nous prendre pour des c..........

  • Bien mais inutile le 22.07.2021 11:50 Report dénoncer ce commentaire

    Réduire c'est bien, mais quand d'autres pays plus imposants augmentent leur émission de CO2, c'est donner un coup d'épée dans l'eau... C'est bien mais ça ne change rien du tout

Les derniers commentaires

  • luxo le 24.07.2021 10:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    « Toutes les voitures de sociétés seront électriques en 2030 » Non , pour le premier janvier 2022, toutes les voitures de sociétés doivent être remplacer par des vélos si ont veut avoir un impact réel sur les émissions de CO2. Il est également possible d’interdire immédiatement les SUV en ville .

  • des tondeuses silencieuse??? le 23.07.2021 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    les verts au lieu de s occuper de problèmes qui les dépassent , commencéz simple occupez vous des tondeuses a gazon qui font un boucan effroyable ,commencez a apprendre a marcher avant de courir? dans l inutile? sauf a faire du buzz , faire parler de sa petite personne , pub pour les prochaines élections, se soyons pas mesquins

  • super idées le 23.07.2021 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    un emplatre sur une jambe de bois

  • LuxThill le 23.07.2021 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    En Australie, ils installent des bornes de recharge pour voiture électrique alimentés par de gros moteurs thermiques. Pendant ce temps, ce sont toujours les mêmes qui payent des taxes totalement stupides et qui ne servent strictement pas à améliorer le Schmilblick.

  • alain bécile heuruex le 23.07.2021 07:17 Report dénoncer ce commentaire

    Le fautif le réchauffement climatique,écoutez la chanson nada surf je t'attendais c'était le réchauffement climatique les savants et moi le savais ne le niez pas pourquoi fait t-il chaud nos pays d'EUROPE amen a tous et toutes.