Débat

17 janvier 2013 16:02; Act: 17.01.2013 17:48 Print

Le Luxembourg, plus «ouvert» au mariage gay

LUXEMBOURG - Alors que le Conseil d’État n’a toujours pas rendu d’avis unanime, les Luxembourgeois seraient davantage pour le mariage homo que leurs voisins français.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«L’image de deux hommes en blanc ne me fait pas rêver. Je n’ai jamais eu envie de me marier, mais ceux qui le souhaitent devraient pouvoir le faire», affirme Steeve, homosexuel qui vit en couple depuis sept ans. Si le Luxembourgeois ne compte pas passer la bague au doigt à son amoureux, il trouve choquant d’interdire ce droit aux autres. En voyant à la télé les slogans des manifestants français contre le mariage gay, le commercial de 29 ans a eu l’impression de «vivre dans un autre cosmos».

C’est aussi le ressenti de Laurent Boquet, vice-président de l’association Rosa Lëtzebuerg: «Beaucoup de personnes aussi bien homos que hétéros me contactent en ce moment et se montrent choquées face au mouvement antimariage gay en France». Selon lui, les Luxembourgeois sont «assez ouverts» sur le sujet et ont «bien compris que la diversité peut être une chance».

Le dossier épineux...

Steeve, lui, tient à souligner que rien n’est encore gagné: «Le point le plus délicat est sans doute celui des enfants et de l’adoption». Une remarque confirmée par certains commentaires d’internautes: «Je pourrais vivre avec le fait que les homosexuels puissent se marier. Par contre, l'adoption est pour moi un no go!», lance par exemple Jeeze sur L’essentiel Online.

Pour Thierry, l’adoption des couples homos reviendrait à cacher «la vérité, qui est que nous sommes tous nés d'un père et d'une mère». La question de la filiation semble en effet beaucoup plus épineuse que celle du mariage. «Si le projet de loi était voté tel quel au Luxembourg, il y aurait d'office une ouverture à l'adoption plénière aux couples du même sexe. Mais ça ne semble pas être l'intention du gouvernement», précise Laurent Boquet. Une injustice pour Steeve qui espère un jour peut-être fonder une famille: «Si j’adopte un enfant je lui expliquerai d’où il vient, comme n’importe quel parent hétéro».

Nastassia Solovjovas/L'essentiel Online

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • ska/lux le 17.01.2013 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Plus ouvert plus ouvert.... en attendant ca fait 3 ans bientôt que le "projet" de loi est lancé... . Et dire que des pays catho tels que le Portugal / l'Espagne ont mis quelques semaines à faire projet/vote/application !! Alors c'est bien beau de dire qu'on est plus ouvert, mais en attendant ça n'agit pas beaucoup ! Mais quand il s'agit de voter un budget pour ramasser de l'argent, la nos minstres sont PRESENTS !

  • Open_Minded le 17.01.2013 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas normal que y'ai que les hétéros qui aient le droit de se marrier !! C'est pas normal qu'on ai pas le droit de se marrier à plus que deux !! C'est pas normal que y'ai que les adultes qui aient le droit de se marrier !!!! C'est pas normal que on ne sorte pas tous Major de Polytechnique !! A Bas les injustices !!! Supprimons tout !!!!

  • Mérik le 18.01.2013 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le mariage pour tous n'existe pas au Luxembourg, ni l'adoption donc malheureusement, pas de leçon à donner à la France.

Les derniers commentaires

  • Dughi le 18.01.2013 15:22 Report dénoncer ce commentaire

    Pour l'adoption, vous n'avez qu'à vous aidez mutuellement.Faites des enfants entre vous, un couple homo demande à un couple lesbien et vice-versa.Comme ça la question est réglée une fois pour toute. L'enfant saura toujours où est son père ou sa mère.Dans ce contexte je pourrais être pour l'adoption

    • Patrick Weber le 18.01.2013 16:43 Report dénoncer ce commentaire

      et justement là la question de l'adoption devient pertinente (comme elle l'est déjà dans de nombreux cas existants depuis bien bien longtemps): pour que les enfants nés de la façon dont vous la décrivez, ou les enfants nés par exemple d'une relation hétérosexuelle antérieure, ne se retrouvent pas dans un vide juridique absolu, par exemple au moment où le père "biologique" meurt et que l'enfant n'aura aucun droit de rester avec son "autre" père qui l'a éduqué et auquel l'enfant tient, c'est justement ces situations que l'adoption pourrait, non, devrait régler.

  • Lili le 18.01.2013 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    je suis sur que ça finira par être accordé en tout cas je le souhaite a tous les homosexuelles qui le veulent. courage!!!

  • Mérik le 18.01.2013 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le mariage pour tous n'existe pas au Luxembourg, ni l'adoption donc malheureusement, pas de leçon à donner à la France.

    • patchwork le 27.01.2013 16:23 Report dénoncer ce commentaire

      Ce sera bien quand on pourra se passer de leçons ! ;)

  • Chris le 18.01.2013 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Etant donner que la plupart ne veulent pas donner les memes droits aux homosexuelles, je suis pour que on leur allège leur devoir. Comme par exemple, ne plus payer d impot. Quitte a faire une difference autant la faire jusqu au bout vu que certaines personnes leur refusent le mariage en les prennant pour des citoyens de seconde zone.

  • Kanit Verstaan le 18.01.2013 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    Un couple hétéro qui adopte un enfant doit un jour ou l'autre le lui dire. Beaucoup d'enfants adoptés se posent également la question qui sont ses parents biologiques. Le même problème se pose pour des enfants conçus in vitro. Pour rappel: On parle de couple hétéro. OK, maintenant ma question: Qu'est ce qui changera si des homos ou lesbiennes adoptent un enfant? Les enfants poseront exactement les mêmes questions. Et les réponses? Deux mamans ou deux papas? Non pas du tout, les mêmes réponses que les couples hétéros! Alors où est le véritable problème ? Je pense le savoir et vous?