Dès 2024

14 octobre 2020 13:14; Act: 14.10.2020 17:10 Print

Le Luxembourg s'engage pour rejoindre la Lune

LUXEMBOURG - De manière pacifique et au profit de l’humanité, le Grand-Duché s’est accordé avec sept autres pays, afin de revenir sur la Lune à l'horizon 2024.

storybild

Le Grand-Duché fait désormais partie des membres fondateurs du programme Artemis. (photo: AFP/Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Luxembourg fait désormais partie d’un club exclusif au niveau spatial. En intégrant le premier groupe des pays signataires, le Grand-Duché fait partie des membres fondateurs du programme Artemis, au même titre que les États-Unis, l’Australie, le Canada, l’Italie, le Japon, les Émirats arabes unis et le Royaume-Uni. Dès 2024, ces pays ont pour ambition d'envoyer, pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, un homme et une femme sur la Lune.

«Pour le Luxembourg, c'est une réussite formidable», s'est félicité Franz Fayot, ministre de l'Économie à notre micro. «C'est le fruit d'années d'efforts accomplis depuis quatre/cinq ans. On a vraiment mis le paquet sur ce secteur et cela a été reconnu par les États-Unis, avec qui nous avons une excellente coopération dans le domaine de l'espace, depuis l'accord que nous avons signé en 2019. C'est une très belle reconnaissance en tant que petit pays. Cela coûte de l'argent au Grand-Duché. Le développement du secteur coûte de l'argent et le gouvernement luxembourgeois a décidé d'accorder un budget à ce niveau-là. Notre contribution au programme Artemis se déroulera dans le cadre de ce budget. Notre contribution exacte à Artemis n'est pas encore fixée, mais je pense que c'est de l'argent bien investi, car c'est un secteur d'avenir en plein développement».

Le drapeau du Luxembourg, un jour, sur la Lune?

Peut-on dès lors imaginer un citoyen luxembourgeois prendre la direction de la Lune dans les quatre années à venir? «Même si j'ai quelques idées sur de potentiels candidats luxembourgeois», sourit Franz Fayot, «ce n'est pas notre objectif premier. Ce sera plus dans une visée d'exploration qui est notre axe de développement et aussi d'exploitation des ressources spatiales. Toujours dans un esprit de durabilité, de respect et d'un intérêt commun international. Le Luxembourg interviendra sans doute dans une deuxième phase du développement du programme. Après, on peut toujours rêver, peut-être que dans dix ans ou plus, on aura, un jour, un astronaute luxembourgeois éligible pour le voyage vers la Lune»

Et lorsqu'une base lunaire sera installée sur place, à l’horizon 2030, le Grand-Duché pourrait alors intervenir, avec son expertise, au niveau de l’utilisation des ressources spatiales. «On a déjà un nombre important d'entreprises qui sont actives dans la prospection et la construction de petits satellites ou de petits engins», rappelle le ministre de l'Économie. «Il y a donc beaucoup de débouchés et de potentiel pour nos entreprises. Donc on peut certainement rêver de planter un jour le drapeau du Luxembourg sur la Lune».

(Frédéric Lambert/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bonne idée le 14.10.2020 14:15 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sera pour créer le premier paradis fiscal sur la lune ?

  • Charles_attend_le_tram le 14.10.2020 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Une extension du tram ?

  • Bintien le 14.10.2020 17:53 Report dénoncer ce commentaire

    Avant d’aller dépenser les sous sur la lune, si on réglait déjà les problèmes sur cette vieille terre qui part en vrille!

Les derniers commentaires

  • un citoyen pas content le 15.10.2020 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    arretez de depenser l argent du contribuable faites en référendum et demandez au ccitoyens ou il veut que son pognon soit dépensé

    • isabelle le 16.10.2020 19:57 Report dénoncer ce commentaire

      augmentation du salaire minimum à 2500 net par mois ceci au lieu de distribuer les allocations qui ne durent qu'un temps

  • planB le 15.10.2020 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    autant aller sur une autre planète, si nos voisins ne veulent pas de nous

  • inass le 15.10.2020 09:19 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne idée mouahhhhhhhhhhh

  • lunas véritas le 15.10.2020 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    il serait prioritaire de s occuper du logement au pays avant d aller sur la lune , fuite en avant habituelle des politiques avec augmentation des impots a la clés

  • Bonne idée le 14.10.2020 22:46 Report dénoncer ce commentaire

    Cela allait sous le bon sens depuis longtemps, notamment depuis que les chinois ont décidé d'explorer/exploiter la Lune, et en particulier pour la recherche d'Hélium3, source d'énergie incroyable dans des réacteurs à fusion nucléaire. Dommage tout ce temps perdu avec les idées étranges de Mr Schneider d'aller sur des astéroïdes, sans compter le rapport guide pour aider à penser (pour nos politiciens hyper compétents) à 450 000 eur de Mr Rifkin.