Contrôle de la radioactivité

14 mars 2011 10:40; Act: 14.03.2011 15:23 Print

Le Luxembourg se tient toujours en alerte

LUXEMBOURG - Pas moins de 23 stations de mesures contrôlent la radioactivité sur l'ensemble du territoire luxembourgeois. Si le Japon est loin, Cattenom reste la préoccupation majeure.


Afficher Les centrales nucléaires proches du Luxembourg sur une carte plus grande

Les sept installations nucléaires situées dans un rayon de 200 km autour du Luxembourg. (L'essentiel Online)

Une faute?

Dans un rayon de 200 km, pas moins de dix centrales nucléaires entourent le Luxembourg. De la nécessité pour l'ingénieur nucléaire Patrick Majerus et ses onze collègues de la division de la radioprotection du ministère de la Santé d'être constamment vigilants.

L'essentiel: Quand a été mis en place le réseau de contrôle de radioactivité sur le Grand-Duché?

Patrick Majerus: Dès 1986, nous avons construit des stations. C'était au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl en Ukraine, mais surtout pour la construction de la centrale nucléaire française de Cattenom. Dès ce projet connu, l'État luxembourgeois a choisi la carte de la vigilance en installant des stations de contrôle aux frontières, et petit à petit dans des zones situées à 10 et 25 km de la Centrale de Cattenom.

Au fil des années, le réseau a grandi pour atteindre les 23 stations en 1995. Nous nous appuyons aussi sur un laboratoire d'analyses. Celui-ci réalise quelque 400 prélèvements par an, aussi bien d'herbe, de lait, d'œufs frais ou d'eau de la Moselle pour y déceler éventuellement toute trace radioactive.

Ce réseau a-t-il déjà signalé des dépassements?

Évidemment, car au-delà des incidents tels qu'en vit le Japon actuellement, il existe une radioactivité naturelle. Elle est faible et constante mais parfois ce rayonnement atteint notre seuil d'alerte minimal. Chaque année, on constate donc près de 700 alertes mais qui, j'insiste, n'ont rien d'alarmant pour la santé des habitants.

Au-delà de la détection, le pays est-il en mesure de répondre à un incident nucléaire?

L'actualité nous prouve que même la nation la plus ferme sur les standards de sécurité des centrales nucléaires peine à gérer cette question, donc il faut se montrer modeste. Mais le Luxembourg dispose d'un plan d'urgence bien établi. Les recommandations diffusées à la population, la distribution de pastilles d'iode pour protéger la thyroïde, les appels au confinement, la mise en alerte des équipes de secours, on essaye de prévoir un maximum de choses. C'est aussi dans un souci d'efficacité que des secouristes et techniciens luxembourgeois participent à chaque exercice d'alerte à Cattenom.

Recueilli par Patrick Jacquemot

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Le ridicule devrait tuer. le 14.03.2011 17:48 Report dénoncer ce commentaire

    > Si on continue ainsi, on mourra. Alors que si on fait autrement on vivra éternellement ??

  • leni le 15.03.2011 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    les luxembourgeois sont toujours entrain de critiquer la France don cattenom pour cette central mais ils sont pas capable de distribuer les cachets dans leurs villes est villages

  • jaz le 14.03.2011 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    au début cela a été le cas en ce qui concerne la distribution de pilule. problème au moment du recensement pour cela les 3/4 on manger, jeter, perdu etc.... donc maintenant c'est l'administration des services de secours et les commune qui gère. manque de sérieux de population a mon regret

Les derniers commentaires

  • leni le 15.03.2011 18:17 Report dénoncer ce commentaire

    je sais très bien que les cachets sont pas des pastilles de miracle mais arrêter un peu de toujours est toujours critiquer des. pays que vous même ne savez pas au juste de quoi vous parlez

    • Godzila le 15.03.2011 20:05 Report dénoncer ce commentaire

      Oh si nous savons très bien de quoi nous parlons,mais vous par contre non.

  • jaz le 15.03.2011 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    avant de parler, je te conseil de prendre quelques information au près de la protection civile et de la commune c'est pas une histoire d'être capable ou pas c'est une question d'organisation. et pour les cachet en question ne sont pas non plus la solution miracle a long terme

  • leni le 15.03.2011 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    les luxembourgeois sont toujours entrain de critiquer la France don cattenom pour cette central mais ils sont pas capable de distribuer les cachets dans leurs villes est villages

    • Gogzila le 15.03.2011 16:20 Report dénoncer ce commentaire

      Quel commentaire débile

    • misere le 17.03.2011 13:18 Report dénoncer ce commentaire

      distribuer en temps normal des cachets qui ont une date de peremption??? tu feras quoi avec ton cachet perimé si tu dois le prendre?? une chose est sure,c'est que si un nuage de connerie est passé sur le secteur,il est passé tout doucement...

  • Crazy Dog le 15.03.2011 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    Certains commentateurs sont favorables à l'énergie nucléaire et aussi à l'écologie,alors que toutes les associations et tous les groupements écologiques condamnet le nucléaire.On ne peut pas être pro-nucléaire et pro- écolo,ni pro-bio!

  • Papi le 15.03.2011 09:39 Report dénoncer ce commentaire

    on arrive déja pas controler la neige hiver 2010 commment voulez-vous que l'on controle les centrales et vous êtes déja tous irradier lorsque vous allez faire un scanner-IRM c'est plein de radio-activité.