Luxembourg/Corée du Sud

18 juillet 2019 15:46; Act: 19.07.2019 15:31 Print

«Le Luxembourg sera la start-​​up nation»

LUXEMBOURG/SÉOUL - Étienne Schneider est en mission économique en Corée du Sud, pour parler marketing de localisation. Objectif: attirer les start-up de demain.

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Étienne Schneider est en mission en Corée du Sud. Le ministre luxembourgeois de l'Économie veut promouvoir le Grand-Duché comme une sorte d’écosystème naturel pour les entreprises innovantes. Le Luxembourg est depuis longtemps prisé par les plus grandes compagnies au monde, Amazon, Microsoft et Cie.

En Corée du Sud, Étienne Schneider explique que le Grand-Duché souhaite à présent attirer des start-up. Parce que dans l’économie numérique, l'implantation des entreprises est relativement interchangeable, il s’agit dorénavant de créer l'environnement propice pour attirer les start-up.

«Nous sommes sur la bonne voie pour devenir une nouvelle nation»

En Corée du Sud, le ministère de l'Économie luxembourgeois promeut l’image du pays, le fameux nation branding. Longtemps connu pour sa production d'acier, le Grand-Duché est devenu un centre financier. Mais un nouveau changement est en cours. «Nous sommes sur la bonne voie pour devenir une nouvelle nation», a ainsi déclaré Étienne Schneider, à Séoul.

Contrairement aux très grandes entreprises, pour lesquelles le gouvernement a créé des dispositions fiscales particulières, les start-up ont besoin de conditions différentes. Elles recherchent des employés jeunes et bien formés. L'université du Luxembourg se doit donc de devenir de plus en plus attractive en formant des étudiants aux technologies du numérique.

Le marché immobilier risque tout de même de freiner l'implantation des start-up. Car ces toutes jeunes entreprises se trouvent alors en concurrence avec quelques-uns des groupes les plus riches au monde. Pas facile de trouver des bureaux dans ces conditions...

(Marlene Brey/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hahaha le 18.07.2019 20:08 Report dénoncer ce commentaire

    Ha ha ha, Lux Innovation ne vous repond meme pas quand vous les contactez, on distribue que entre copains, pour les brevets d'invontion on vous dit de les laisser la car ils ont qq chose a faire pour Bxl et ils sont occupes, c'st le dernier endroit pour les start-up, jamais vu un pays aussi retrograde dans le domaine. Faites un tour en Irlande et on discute apres.

  • Mc Giver le 19.07.2019 01:13 Report dénoncer ce commentaire

    La vraie nation des start-up pour le moment (du moins) c'est la République Tchèque. Taux d'impôt "flat-rate" de 15%, comptabilité simplifiée pour les freelancers, coût de la vie moindre, immobilier abordable, etc... (Vérifiable!!!) C'est comme ça qu'on attire les talents et gens qui ont en eux l'esprit d'entreprise. Pas avec du vent mais avec du concret.

  • croute le 18.07.2019 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    il faut qu´il arrête d´aller au canada et visiter les coffeshop.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 20.07.2019 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    Au lieu de s'autoproclamer "nation des start up" ou d'explorer l'espace. Ne serait il pas plus judicieux de devenir le premier pays autonome en énergie et en alimentation, de promouvoir l'économie circulaire afin de ne plus importer aucun produits ou matière première de l'extérieur. Et de garantir à tous un revenu et un logement décent . Notre petit pays qui est l'un des plus gros émetteur de CO2 par habitant pourrait devenir le premier pays qui a un impact positif sur la planète ...

  • Jaimy le 19.07.2019 16:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut créer des centres de formation pour nos jeunes !!!! URGENT

  • L. Morningstar le 19.07.2019 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    Décidément, tout le monde s'y mets: 2018:"« Une start-up nation est une nation où chacun peut se dire qu’il pourra créer une startup. Je veux que la France en soit une » Emmanuel Macron veut, en 5 ans, faire de la France la nation des startups." Tiens, je vais aussi en créer une, j'ai déjà un nom:

  • Théo le 19.07.2019 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    Ët que fera-t-on des jeunes salariés quand ils seront vieux?

  • MobileMe le 19.07.2019 07:22 Report dénoncer ce commentaire

    Est-ce que l’ecosysteme Luxembourgeoise inclut l’immobilier..?