Biodiversité

18 avril 2018 12:21; Act: 18.04.2018 14:09 Print

Le Luxembourg veut protéger les abeilles

LUXEMBOURG – Le gouvernement va voter à Bruxelles en faveur d'une restriction encore plus sévère des néonicotinoïdes, pesticides nuisibles aux abeilles.

storybild

Le Luxembourg prône pour la restriction des néonicotinoïdes. (photo: AFP)

Sur ce sujet

«Le Luxembourg votera en faveur de la proposition de la Commission européenne», restreignant sensiblement l’utilisation des trois substances actives, néonicotinoïdes clothianidine, thiamethoxam et imidacloprid», a indiqué mercredi, dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs. La proposition de la Commission prendra la forme de projets de règlements soumis au vote des États membres, le 27 avril prochain.

Le Luxembourg est engagé depuis plusieurs années pour la réduction des pesticides. En 2014, la pétition «Save the bees» avait récolté plus de 6 000 signatures et provoqué un débat à la Chambre. Sensibilisés, les élus avaient mis en place tout un arsenal pour réduire l'utilisation des pesticides. Fin 2017, le gouvernement a présenté les 25 mesures de son Plan d'action national de réduction des produits phytopharmaceutiques et «espère réduire de 50% l'utilisation des pesticides d'ici l'horizon 2030».

En France dès septembre 2018

Au niveau européen, l'Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) avait, en 2013, alerté sur le risque de certains néonicotinoïdes pour les abeilles mais également pour «le développement du système nerveux humain». En février dernier, elle a même révisé son évaluation et relevé le degré de dangerosité de ces pesticides utilisés dans l'agriculture. Au vu de ce nouveau rapport, le Parlement européen a exigé de la Commission européenne qu’elle durcisse encore les restrictions établies en 2013.

En France, «l'utilisation de produits phytopharmaceutiques contenant une ou des substances actives de la famille des néonicotinoïdes et de semences traitées avec ces produits sera interdite à partir du 1er septembre 2018», selon une loi votée en 2016.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stéphane le 18.04.2018 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    On ne va jamais assez loin. Il faut tout simplement interdire touts les pesticides, insecticides et autres traitements.

  • Luxo le 18.04.2018 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    La France va interdir pour le 1 er septembre ces produits, mais le GDL a augmenté les aides financières aux agriculteurs luxembourgeois qui utilisent massivement les pesticides

  • Marie Cestdelacouilletoutcela le 18.04.2018 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Pas trop tôt, mais les dechets dans l'air ne s'arrêteront pas aux frontières...

Les derniers commentaires

  • Mich L le 19.04.2018 08:07 Report dénoncer ce commentaire

    je veux bien en adopter une pour sauver l'espèce. lancer un jeu si chaque habitant adopte une abeille chez un apiculteur nous aurons 600000 mille abeilles . ca ne doit pas couter bien chère une abeille .

  • dieux le 18.04.2018 20:31 Report dénoncer ce commentaire

    Mouahhhhhhhhhh qu'est ce qui faut pas entendre que vous êtes naif et primitif vousles humains alors mais vous me faites rigoler mouahhhhh

  • HarleyGirl le 18.04.2018 18:33 Report dénoncer ce commentaire

    Les abeilles sont indispensables, il est temps que quelque chose soit fait pour limiter leur hécatombe !

    • Dolores le 19.04.2018 11:30 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait, il est seulement dommage que le temps de reaction et d'application soit si long !

  • nickname le 18.04.2018 16:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les abeilles sont tuées par la Varroa destructor, un organisme vivant (mondialisation oblige) contre lequel il existe heureusement des instectices, ce qui sauve une partie des abeilles.

  • Bebart le 18.04.2018 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Patrick les voitures aussi, sans compter le nombre de mouches !moustiques et autres truc volants que je bouffe en vélo.

    • Patrick W. le 18.04.2018 18:51 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, oui, oui, mais l'aviation nuit gravement aussi aux riverains des aéroports !