Luxembourg/France

30 octobre 2019 07:16; Act: 30.10.2019 09:13 Print

Le maire de Metz veut toujours partager les impôts

LUXEMBOURG/METZ - Dominique Gros a réaffirmé, lors d'un vote sur le sujet au Conseil de l'Europe, vouloir récupérer une partie des impôts payés par les frontaliers au Luxembourg.

storybild

Les frontaliers payent leurs impôts au Luxembourg, où ils travaillent. (photo: Editpress/Alain Rischard)

Sur ce sujet
Une faute?

Le maire de Metz, Dominique Gros, en remet une couche. Il a réaffirmé mardi que le Luxembourg devait rendre aux collectivités locales françaises concernées une partie des impôts payés par les frontaliers au Grand-Duché, rapporte Le Républicain Lorrain mercredi matin. Il s'exprimait en marge d'un vote, au Conseil de l'Europe, d'une résolution sur ce thème. Le texte prône «une répartition équitable de l'impôt dans les zones transfrontalières».

Le maire de Metz en a profité pour dénoncer une situation qu'il juge «injuste et inéquitable». Actuellement, les frontaliers vivant en France et travaillant au Luxembourg payent l'intégralité de leur impôt sur le revenu au Grand-Duché. Et certains élus locaux réclament un partage de cette manne entre lieu de résidence et lieu de travail. Dominique Gros avait déjà milité pour une telle répartition en juin dernier, et le Luxembourg avait balayé la demande. À l'époque, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, avait précisé que le Luxembourg contribuait déjà à hauteur de 110 millions d'euros pour l'aménagement d'infrastructures et de 10 millions pour promouvoir les transports en commun et le covoiturage.

«Des moyens importants engagés»

Pas de raisons de donner plus, donc, du côté grand-ducal. Mais, pour Dominique Gros, cité par Le Républicain lorrain, le Luxembourg «ne répartit pas les recettes de ses impôts et laisse à la charge des territoires frontaliers 50% de sa main-d'œuvre productive». Ce qui, selon lui, «améliore la compétitivité fiscale du Luxembourg, qui perçoit les recettes des impôts sur la totalité de sa force de travail mais n'en entretient que la moitié», s'est plaint le maire de Metz. Lors des débats de mardi au Conseil de l'Europe, le représentant luxembourgeois, Jean-Pierre Klein, a rappelé «les moyens importants engagés par le Grand-Duché pour l'amélioration du quotidien des frontaliers sur des projets ciblés».

Dominique Gros préférerait voir appliqué le modèle franco-suisse. Le canton de Genève redistribue ainsi 260 millions d'euros aux territoires d'où viennent ses frontaliers français. Sur dix ans, 2,27 milliards d'euros ont ainsi été redistribués. Et Dominique Gros de marteler: «Il faut investir 1 milliard d'ici 2030 dans le ferroviaire. Le Luxembourg s'est engagé sur 120 millions. Ce n'est que 0,3% des 33 milliards de recettes que le Luxembourg aura perçues grâce aux frontaliers français sur la même période».

(jw/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Frontalier le 30.10.2019 08:24 Report dénoncer ce commentaire

    Mr Gros, combien représente aujourd'hui la masse salariale dépensée sur Metz et environs, ses zones commerciales et provenant directement du Luxembourg ? Que feriez-vous aujourd'hui sans le GDL, ses emplois et ses salaires ? Alors svp, laissez tranquille le GDL, ils en font assez pour nous et surtout eux nous ont offert du travail, à l'inverse de vous et vos superbes institutions politiques...

  • sippel le 30.10.2019 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il doivent oublier que l’argent gagne au Luxemburg on le dépense bien ici en France

  • Faut arrêter le 30.10.2019 12:03 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait surtout que Mr Gros nous explique ce qu'il compte faire de cet argent. Si encore cet argent était exclusivement réinvesti dans des infrastructures qui visent à soulager le quotidien de ceux qui font l'effort de faire minimum 2h de route par jour pour pouvoir vivre mieux (et qui accessoirement ramènent en Moselle de la richesse créée par le GDL) alors il pourrait y avoir un débat. A l’inverse, si l’argent sert au profit de ceux qui ne font pas cet effort, alors le débat est clos.

Les derniers commentaires

  • Luxo le 01.11.2019 13:50 Report dénoncer ce commentaire

    Les résultats du sondage me révolte. Si j'étais frontalier française, je préférerai que mes impôts servent à donner un meilleurs salaire au policiers francais et aux enseignants qui éduquent mes enfants . Que mes impôts servent à construire des écoles, des hôpitaux , des routes... En France plutôt qu'au GDL . Que mes impôts soient investit dans des projets créateurs d'emplois en Lorraine plutôt que dans le pays voisin.

  • henry le 31.10.2019 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    s'il veut, il peut aussi récupérer ses frontaliers .... cadeaux !!

  • Prinz le 31.10.2019 10:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Monsieur c'est pas a mois de faire des critique, mais je suis pas dacord avec vous Mr le Maire a Longwy il font un parking c'est le Luxembourg qui participe au frais,le Luxembourg participe partout au frais pour que les Frontalier puisse aller a leur Travaile, au Luxembourg on Travaile entre midi, on Travaile le Dimanche matin on Travaile le Samedi après midi, le lundi ect......le Luxembourg donne du pain au Français alors Monsieur le Maire n'aller pas encore enlever le pain que tout le monde mange.

  • Jimmy le 31.10.2019 10:10 Report dénoncer ce commentaire

    C est bientot les élections je ne voterais pas pour lui.point bas

  • n'importe quoi le 31.10.2019 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    Moi je veux bien partager mon travail.