Drame au Knuedler

25 novembre 2019 19:21; Act: 26.11.2019 14:20 Print

Une statue avec une dimension interactive

LUXEMBOURG - Le marché de Noël va reprendre mardi. Mais de nombreuses questions restent en suspens, après le drame qui a coûté la vie à un petit Luxembourgeois de 2 ans et 10 mois.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le marché de Noël sera à nouveau ouvert à partir de mardi, mais sans les structures de glace, a indiqué Lydie Polfer, bourgmestre de Luxembourg, lors d’un point-presse organisé au lendemain du drame qui a coûté la vie à un enfant luxembourgeois de 2 ans et dix mois dimanche. «Le fait de le fermer aujourd’hui était un devoir élémentaire de compassion», a justifié la bourgmestre, encore abasourdie moins de 24 heures après le drame.

«Nous sommes effondrés. Ce qui s’est passé dimanche est horrible. C’est la pire chose qui pouvait arriver». Pour l’élue de la capitale, aucun mot ne semblait assez fort pour évoquer la douleur subie par la famille endeuillée, originaire de Kayl. «Un tel accident n’était jamais arrivé, c’est la première fois. La priorité dans ce genre d’événement, c’est toujours que tout se déroule pour le mieux. Jusqu’ici, nous avions été épargnés…», a réagi l’élue.

Une structure «interactive» de 2,50 mètres de haut

Les structures de glace ont été réalisées «par des professionnels, reconnus sur le plan international», a également expliqué Marc Angel, en sa qualité de président du LCTO (Luxembourg City Tourist Office), précisant que la réalisation en question faisait 2,50 mètres et qu’elle avait une dimension interactive, afin que les personnes puissent se prendre en photo devant.

C’est pourquoi aucune barrière de sécurité n’avait été mise en place. «Comment a-t-elle pu s’effondrer? La glace était-elle défectueuse? Un tiers a-t-il déséquilibré la structure?». Autant de questions que l’enquête devra éclaircir. Pour la police, «toutes les photos et vidéos prises à cet endroit durant la soirée» sont potentiellement intéressantes.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • rotule le 26.11.2019 10:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne comprends pas ces commentaires disant qu'il aurait fallu fermer le marché de Noël... malgré toute l'horreur de ce drame, je ne vois pas pourquoi il faudrait mettre au chômage tous les saisonniers et maraîchers... moi j'irai au marché de Noël !

  • il est mort le divin enfant le 25.11.2019 21:37 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement, après ce drame et si j'étais bourgmestre, la fête serait finie en mémoire à cet enfant. Comment entendre des chants joyeux dans un contexte si malheureux ?

  • moi le 25.11.2019 21:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je n’irais pas au marché de noël cette année. Par respect à la famille et parce que maintenant ce marché de noel me rend triste, imaginer qu’on puisse perdre son enfant dans tels circonstances et à l’approche des fêtes me fait trop mal au cœur

Les derniers commentaires

  • Lolo le 28.11.2019 12:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @rotule, avec tout le respect, je pense que si sa aurai ete ton enfant tu ne reagirai pas comme ton commentaire le dit si bien, en bref tu n iras plus au marché de noel si cetait ton enfant... RIP PETIT ANGE

  • Coluche le 27.11.2019 00:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @LULU34, Oui et puis par respect pour la famille , on peut aussi fermer tout le centre ville ? Et puis pourquoi pas annuler le Nouvel an ? C est un événement terrible mais ça reste un accident ! Ça aurait pu être une des guirlandes de Noël , ou un bus qui freine trop tard ! C est affreux mais ça reste un accident !

  • resident le 26.11.2019 19:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Accident horrible mais je ne vois pas pourquoi on a fermé

  • far le 26.11.2019 18:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On pense à toi petit ange (toutes mes condoléances à la famille on pense à vous)

  • LuxThill le 26.11.2019 17:38 Report dénoncer ce commentaire

    Ils étaient où les parents ? Je ne laisserai pas un enfant de 2 ans seul.

    • Nonmaisserieux le 27.11.2019 07:54 Report dénoncer ce commentaire

      il n'y a qu'une personne écœurante qui peut sortir une aberration de ce genre!!!! les parents ne sont pas responsables. un enfant de 2 ans voire moins sait marcher, donc échappe des fois à ses parents pour quelques instants!!!!!

    • @Nonmaisserieux le 27.11.2019 11:44 Report dénoncer ce commentaire

      Les parents sont responsables pour les actes de leurs enfants jusqu'a majorité de ceux-ci ....

    • EcoeurantLuxThill le 27.11.2019 13:11 Report dénoncer ce commentaire

      D'autant plus que comme dis dans l'article, approché les status n'était pas interdis et mêmne fait pour faire des photos à coté