Au Luxembourg

10 octobre 2018 09:00; Act: 10.10.2018 17:05 Print

Le mégot est la responsabilité de chacun

LUXEMBOURG - Alors que la Région de Bruxelles veut faire payer à l'industrie du tabac les coûts de ramassage des mégots, des bourgmestres du Grand-Duché réagissent.

storybild

Depuis le 1er janvier 2016, le jet de mégot peut faire l'objet d'une sanction d'un montant de 49 euros.

Sur ce sujet
Une faute?

«Pour moi, c'est avant tout une question de responsabilité individuelle. Il faut sensibiliser en premier lieu les citoyens. Nous allons d'ailleurs lancer une campagne dans ce sens, qui ne concernera pas que les mégots», confie Lydie Polfer, bourgmestre DP de la Ville de Luxembourg.

Un avis partagé par Roberto Traversini, bourgmestre Déi Gréng de Differdange, qui ironise d'ailleurs sur l'initiative bruxelloise. «Si on va plus loin, faisons payer aux fabricants de bière le ramassage des canettes et aux autres industries concernées la présence de déchets alimentaires par terre... Ce n'est pas réaliste», assure le bourgmestre, qui réclame l'application de la loi du 1er janvier 2016, qui prévoit une sanction de 49 euros en cas de jet de mégot, de chewing-gum ou de papier. «Il faut également étendre la possibilité de constater et de verbaliser aux Pecherten».

Si Dan Biancalana, le bourgmestre LSAP de Dudelange, est sur la même longueur d'onde, «un projet de loi a été voté par la Chambre des députés pour élargir leurs compétences», il insiste sur la nécessité de «privilégier la prévention avant d'en arriver à la répression». Seul Georges Mischo, bourgmestre CSV d'Esch-sur-Alzette, salue l'initiative bruxelloise selon le principe du «pollueur payeur! Sans nier pour autant l'importance d'une sensibilisation des usagers».

Écoutez notre micro-trottoir:

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Luxo le 10.10.2018 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Je déplore que les bourgmestres préfèrent payer une multitude de rammaseurs de mégôts, plutôt que de prendre des mesure impopulaire contre les électeurs polueurs. Combien de mégots partent dans les égoûts? Si pour chaque mégots ou canette ramassés, il y avait une taxe de (0,50€) réclamé aux fabricants, ils proposeraient rapidement un système de consigne pour les déchets qu'ils vendent. Pourquoi ne pas demander aux fumeurs de conserver leurs mégots dans un cendrier de poche et d'utiliser les caméra pour sanctionner ceux qui ne respectent pas l'environement.

  • Overlox le 10.10.2018 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Les gens sont mal éduqués et fainéants... La poubelle est pleine sur le trottoir, personne ne traverse pour aller jeter dans la poubelle vide de l'autre coté. En voiture pareil, les gens jettents tout par les fenetres plutot que de le garder et de le mettre à la poubelle chez soi !

  • DarkAngel le 10.10.2018 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faut également voir le nombre de cannettes, de coffee cups, de journaux, chewing-gum, sacs d’ordures diverses en campagne etc. Mégots ok mais pas de discriminations !

Les derniers commentaires

  • Polux le 10.10.2018 19:02 Report dénoncer ce commentaire

    Faux !!!! Le mégots sont la et l'unique responsabilité des FUMEURS,. je n'ai rien à voir avec cela et ceux qui fument doivent les mettre à la poubelle un point c'est tout

  • Sandro le 10.10.2018 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable.

  • Nonfumeur le 10.10.2018 18:01 Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant c'est trés facile à verbaliser. Il suffit de suivre un fumeur, vous avez 9 chance sur dix qu'au bout de 2 minutes il jette son mégot au sol. Il suffit de se placer à devant la porte d'un café et d'observer les fumeurs qui jettent les mégots à coté des cendriers. et en moins de 5 minutes vous collectioner les 49 €.

  • venusdailleurs le 10.10.2018 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La facilité est de jeter le mégot par terre La responsabilisation est de jeter le mégot dans un cendrier En avoir à chaque arrêt des transports en commun ce serait bien Des bonnes habitudes tout simplement

  • agent smith le 10.10.2018 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Le mégot est aussi un des top 10 déchets les plus retrouvés dans l'océan..