Au Luxembourg

31 août 2021 08:00; Act: 31.08.2021 10:34 Print

Le moustique-​​tigre pourrait déjà être au pays

LUXEMBOURG - Pas officiellement recensé, le moustique-tigre asiatique pourrait néanmoins être déjà parmi nous. Pour éviter la chasse, changeons nos habitudes.

storybild

Des experts tels le Dr Francis Schaffner (photo) ou le Dr Christian Ries scrutent les différents moustiques au Luxembourg. (photo: MNHN)

Sur ce sujet
Une faute?

Ils sont traqués en Alsace, ont été vus à Metz, à Arlon et sont installés durablement dans l'ouest de l'Allemagne. Mais à ce jour, selon le Dr Christian Ries, du département Écologie au Museum national d'histoire naturelle (MNHN), les moustiques-tigres asiatiques (Aedes albopictus) n'ont pas encore été recensés au Luxembourg. Au contraire des moustiques-tigres japonais.

«Il se peut qu'ils soient là sans qu'on le sache», admet l'expert. D'autant que les opérations de piégeage menées en 2019 sur les aires d'autoroute de Berchem et Capellen n'ont pu être renouvelées depuis. Les moustiques font "de l'auto-stop", grimpant dans les voitures», détaille le Dr Ries. «Le moustique-tigre est plus petit qu'un moustique "normal" et il attaque en plein jour. Son corps est tigré et il a une ligne blanche sur le thorax».

«Il ne faut pas attendre que le problème soit là pour réagir»

Et si l'arrivée de l'Aedes albopictus inquiète, c'est qu'il est un vecteur fort de transmission de maladies telles que la dengue, le chikungunya, la fièvre jaune ou le virus du Nil occidental. En Europe, les cas de ces maladies augmentent et pour le Dr Ries, dans cinq ou dix ans, ici aussi, tout le monde sera concerné. «Il ne faut pas attendre que le problème soit là pour réagir», insiste l'expert du MNHN, qui livre ses conseils sur mosquitoes.lu. Le principe: «Pas d'eau stagnante égal pas de moustiques».

Il rappelle qu'un été frais ou pluvieux n'impacte guère une espèce une fois adaptée. En vacances aussi, le Dr Ries appelle ceux qui partent (notamment en Méditerranée) à changer leurs habitudes, en veillant à la présence de moustiquaires et «en restant habillé en journée». Radical, mais nécessaire selon lui.

(L'essentiel/Nicolas Martin)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Blind Politics le 31.08.2021 08:17 Report dénoncer ce commentaire

    «Il ne faut pas attendre que le problème soit là pour réagir» nous savons déjà que les politiques agissent seulement après et jamais avant.. ça coute de l'argent des lunettes pour voir

  • Mon avis de spécialiste le 31.08.2021 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense qu'il faut confiner la population pendant 2 semaines et "spritzer" du DDT à tout va pour éradiquer le moustique.

  • Ciné Marre le 31.08.2021 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vite, confinons, fermons tout! Plus sérieusement, il faut s'y faire. C'est comme ça.

Les derniers commentaires

  • Genereux le 01.09.2021 06:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Génial… je viens d’en tuer un chez moi! Comme si les moustiques habituels ne suffisaient pas… y en a marre !!

  • Realux le 31.08.2021 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le moustique tigre est déjà là, depuis 2 ans mais personne n'en parle ! Le frelon asiatique aussi !

  • CAPELLEN le 31.08.2021 12:48 Report dénoncer ce commentaire

    Etant piquée à 2 reprises en plein jour, je suppose que c'est LUI, auparavant je me faisais piquer en début de soirée et le soir, Ai Ai.........C'est l'animal que je déteste le plus au monde, celui qui m'attaque sans que je le provoque, n'est-ce pas ironique ?!

  • formidable insecte le 31.08.2021 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    grâce à la transition écologique ce moustique a trouvé refuge définitif au Luxembourg, heureusement protégé par les ecolo-gauchistes.

  • Perfide Albion le 31.08.2021 12:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vu cet été dans mon jardin, ils sont déjà parmi nous.