Au Luxembourg

14 décembre 2018 13:12; Act: 15.12.2018 17:38 Print

Les langues restent un défi dans l'éducation

LUXEMBOURG - Le deuxième rapport national sur l'éducation a été publié ce vendredi. Il pose un regard sur le système éducatif et ses défis.

storybild

Le deuxième rapport sur l'éducation au Luxembourg vise à décrire le système éducatif luxembourgeois, tout en pointant «les opportunités et défis actuels auxquels il se voit confronté». (photo: Editpress/Alain Rischard)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

C'est un document d'un peu plus de 200 pages que l'Université du Luxembourg a livré au public ce vendredi. Le deuxième rapport sur l'éducation au Luxembourg, après un premier paru en 2015, a été présenté lors d'une conférence de presse. Son ambition est de décrire le système éducatif luxembourgeois, tout en pointant «les opportunités et défis actuels auxquels il se voit confronté».

Découpé en deux parties, «parcours éducatifs» et «multilinguisme et enseignement», le rapport universitaire brosse à la fois les compétences scolaires, l'acquisition de l'écriture, le retour sur investissement dans l'éducation, les manuels scolaires, les compétences linguistiques des enseignants, ou encore les habitudes de lecture bilingue... «Les inégalités sociales et régionales en matière de réussite scolaire, la question relative à l'orientation du fondamental vers le secondaire et aux transitions d'une filière à une autre (...) ainsi que l'enjeu d'enseigner et de favoriser le multilinguisme» restent les grands sujets d'actualité.

Bonnes bases dès le cycle 2

Parmi la mine d'informations, on pourra relever qu'au début de l'éducation formelle (dès le cycle 2), les enfants ont en général acquis de bonnes bases en termes de compétences-clés. Mais des différences apparaissent au début du cycle 3, principalement à l'écrit. Elles sont «liées à la provenance sociale ou au contexte migratoire», l'instruction en allemand représentant un «défi majeur». Les recherches montrent aussi l'influence du multilinguisme, non seulement au niveau de l'enseignement des langues, mais d'autres matières, particulièrement les mathématiques.

Ce multilinguisme influence aussi la lecture. «Les adolescents ne lisent que très peu pour le plaisir, or, ils affirment lire dans beaucoup de langues différentes» est-il observé. Les inégalités scolaires qui découlent d'une maîtrise moins aboutie des langues d'enseignement pourraient être atténuées par «la conception d'un programme de développement linguistique précoce» qui pourrait surtout accompagner «le début de scolarité des enfants ayant un contexte linguistique non luxembourgeois».

(L'essentiel/Mathieu Vacon)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Prenom/Nom le 15.12.2018 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Le plus grand défi dans l`éducation de nos jours est le respect et la politesse envers autrui. Trop de personnes aujourd’hui font les malines de part leur notoriété, leur rang social ou encore leur place au sein d`une société.. Le pire est que cela ne va pas aller en s`améliorant.. Triste monde..

  • LeTroll le 14.12.2018 15:20 Report dénoncer ce commentaire

    Question d'éducation par les parents, s'il y en a - mes enfants adorent lire, pas besoin de les y pousser. Une bonne partie de leurs camarades de classe par contre ne connaissent que les jeux videos - facile de garer les enfants là-devant plutôt que de s'occuper d'eux! Et ce n'est pas au foyer scolaire qu'ils liront beaucoup.

  • Amaury le 14.12.2018 17:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas tout à fait d’accord. La langue maternelle sera toujours la langue la plus pratiquée dès l’enfance. C’est elle qui devrait être privilégiée pour l’apprentissage de la lecture. De même en mathématique. Ma fille calcul en allemand a l’école et en français à la maison. Résultat parfois elle calcule juste mais inverse les chiffres car 28 en allemand c’est 8 et 20. Ceci est vrai quelque soit la coté qu’on se place.

Les derniers commentaires

  • confiant le 15.12.2018 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Albert Pourquoi apprendre autant de langues ? Tous les jeunes lycéens maîtrisent parfaitement la langue Luxembourgeois ceux nés ou grandi au Luxembourg Et rien d incroyable , c est normal pas besoin d avoir fréquenter la précoce ou crèche pour le Luxembourg, puis le français pour la lande juridique et administratif les panneaux dehors et l anglais pour l ouverture vers le monde suffisent amplement

  • albert le 15.12.2018 13:35 Report dénoncer ce commentaire

    (2e partie) Cependant nous sommes attentifs à ce qu'il atteigne la maîtrise de sa langue maternelle, car qui maîtrise une langue sera capable d'en maîtriser une autre, ne fût-ce que du point de vue grammatical. D'expérience, je dirais que l'apprentissage de plusieurs langues à un jeune âge n'est pas cause de problème à conditions que le contexte de l'usage de chaque langue soit bien établi. Les jeunes enfants emmagasinent les connaissances comme des éponges, l'eau. Il est préférable, je pense, d'apprendre une seconde langue à quatre ans qu'à dix-huit.

  • albert le 15.12.2018 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    (1ère partie) Je suis très fier de mon petit-fils qui, francophone de naissance, est maintenant capable de soutenir une conversation avec des copains, copines et adultes en luxembourgeois en s'exprimant avec fluidité, grâce à l'immersion dans la langue durant les années scolaires précédents l'école primaire. Je ne pense pas que la connaissance du luxembourgeois l'aidera dans sa vie future, si ce n'est dans la possibilité de s'exprimer dans la langue de ceux qui lui accorde une grande importance. L'apprentissage du français et de l'allemand est plus important en terme d'ouverture sur le monde.

  • Gaston le 15.12.2018 12:24 Report dénoncer ce commentaire

    Le vrai problème de l’éducation à Luxembourg est qu’on met la priorité aux langues au détriment des compétences réelles. Dans le monde moderne c’est plutôt le bon sens et les sciences qui sont importants. On a besoin d’étrangers.

  • sycloux le 15.12.2018 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    IL suffit de garder cette même ambiance, de parler quatre a cinq languesau Luxembourg,moi je parle toutes les langues même le drack ou le martien mdrrrrrrrrrrrrr