En 2019

24 septembre 2020 09:49; Act: 24.09.2020 10:49 Print

La proportion de fumeurs a explosé au Luxembourg

LUXEMBOURG - La Fondation cancer a poussé un cri d'alarme jeudi: en 2019, le taux de fumeurs a globalement grimpé de 6% et explosé de 11% chez les 18-24 ans.

storybild

La proportion de jeunes hommes qui fument a bondi de 14% un an.

Sur ce sujet
Une faute?

137 430 résidents de plus de 16 ans fumaient en 2019, soit 27% de la population (29% des hommes, 25% des femmes): c'est un bond de 6% en un an. «Nous n'avions plus atteint un taux de fumeurs aussi important depuis l'année 2005!», s'alarme la Fondation cancer qui a publié ces statistiques jeudi.

Et les chiffres sont très inquiétants en ce qui concerne les jeunes: les 18-24 ans étaient 37% à fumer en 2019 contre seulement 26% en 2018, soit une explosion de 11%, du jamais vu depuis 2007.

Dans cette tranche d'âge, les filles sont les plus nombreuses (38% contre 36% des garçons) mais le taux de fumeurs chez les garçons a bondi de manière spectaculaire, passant de 22% en 2018 à 36% en 2019 (+14%). De plus, la Fondation cancer note que «la shisha continue d'enfumer les jeunes»: 27% des 18-24 ans la fument (+1% par rapport à 2018).

Fumeurs et fumeuses chez les 18-24 ans

À noter que le taux de fumeurs chez les 35-44 ans a augmenté dans les mêmes proportions que chez les plus jeunes (+11%), c'est inédit depuis 2003. Le nombre de fumeurs réguliers a également augmenté, une preuve pour la Fondation cancer que «la politique antitabagique pratiquée jusque-là n'a donc pas porté ses fruits».

Elle réclame aujourd'hui une «augmentation conséquente» du prix des produits du tabac, «moyen le plus efficace pour réduire à long terme la consommation de tabac, surtout chez les jeunes». Elle exige aussi une intégration des programmes de prévention du tabagisme dans les curriculums scolaires et universitaires, l'interdiction de la publicité sur les lieux de vente et que les linéaires de paquets de cigarettes ne soient pas visibles. Des mesures qui aideraient peut-être les 72% de fumeurs qui souhaitent stopper ou au moins diminuer leur consommation.

(mc/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre le 24.09.2020 10:32 Report dénoncer ce commentaire

    La folie tout simplement, que je n'arrive pas à comprendre. Dans les années 1970 et avant tout le monde fumait, même dans les bureaux ou à l'intérieur des restaurants, c'était alors compréhensible de fumer aussi. Mais aujourd'hui, pourquoi commencer?

  • Darwin le 24.09.2020 10:33 Report dénoncer ce commentaire

    Laissez donc faire la sélection naturelle

  • lulu le 24.09.2020 11:54 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis un ancien très gros fumeur. Je fumais 60 cigarettes, 6 cigares par jour pendant 10 ans. J'ai arrêté du jour au lendemain à l'âge de 29 ans avec quelques complications respiratoires pendant 1 an. Maintenant j'ai atteint l'âge canonique de 70 ans et je me porte comme un charme. Tout cela pour dire qu'il faut laisser faire la nature, le jour ou vous décidez d'arrêter, vous stopperez le tabac.

Les derniers commentaires

  • CBD le 25.09.2020 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En même temps pleins d'ouverture de commerces qui vendent des matières à fumer, des produits destinés à rendre encore plus accroc et bien entendu très cher !

  • Le sage le 25.09.2020 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cessez de critiquer les fumeurs. Fumer n'est pas bon, ça tout le monde le sait. Manger trop gras n'est pas bon, boire de l'alcool n'est pas bon,... tout excès n'est pas bon et coûte aussi à la CNS. Avant de critiquer les autres, regardez-vous honnêtement dans un miroir. La première chose a faire ne serait-il pas d'interdire la vente de cigarettes mais non cela rapporte trop à l'état. Pourtant souvent nous entendons que l'on doit retourner un produit alimentaire parce qu'un lot a ceci ou cela et que vous risquez d'être malade. Mais la cigarette qui tue, on la laisse en vente. On augmente le prix du paquet mais si vous achetez un seau de tabac et des tubes et que vous faites une comparaison du prix de 20 cigarettes. Les 20 cigarettes reviennent au prix du paquet de 20, il y a 30 ans. Fumer rapporte et l'état gagne plus qu'il ne perd en soins de santé.

  • Zouloute le 25.09.2020 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Totalement d’accord! Merci!

  • vimilu le 25.09.2020 06:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Entièrement d’accord je ne suis pas grosse fumeuse je sais que c’est pas bon mais j’ai pas envie alors ça ne sert à rien d’essayer comme vous dite le jour où on décide est plus facile

  • Zouloute le 24.09.2020 21:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très intelligent de raisonner comme ça mon dieu a réfléchir comme ça laisse tomber ou va le monde en quoi c est un plaisir de fumer sérieux vous êtes juste accros basta!