Au Luxembourg

10 mai 2019 14:35; Act: 10.05.2019 20:43 Print

2018 a été plus meurtrière sur les routes du pays

LUXEMBOURG - 36 personnes sont mortes en 2018 dans des accidents de la route, contre 25 en 2017, selon les chiffres du ministère de la Mobilité, qui annonce des mesures.

storybild

En ce qui concerne les accidents mortels, «la tendance sur les cinq dernières années est à la baisse», tempère François Bausch (au centre), le ministre de la Mobilité. (photo: L'essentiel/L'essentiel)

Sur ce sujet
Une faute?

36 personnes ont perdu la vie sur les routes en 2018 au Luxembourg, selon les chiffres dévoilés ce vendredi par François Bausch, le ministre de la Mobilité. C’est onze personnes de plus par rapport à 2017. Le Grand-Duché retrouve le niveau de 2015: «Le bon résultat en 2017 n’a pu être confirmé en 2018, regrette François Bausch, ministre de la Mobilité. Il faut dire que les deux accidents qui ont provoqué 7 morts ont plombé les statistiques. Mais la tendance sur les cinq dernières années est à la baisse».

Dans le détail, 19 automobilistes, 9 motards, 3 cyclistes, 3 piétons, un conducteur de camionnette et un conducteur de quad sont décédés sur les routes en 2018. «La vitesse, les comportements dangereux (chevauchement de la ligne de sécurité, faute de dépassement), la consommation de drogue ou d’alcool sont les causes principales des accidents, explique François Bausch. Sans oublier la distraction au volant à cause des smartphones. Nous allons essayer d’agir là-dessus».

Davantage de radars

À ce titre, un plan d’actions pour garantir la sécurité routière sera présenté ce lundi. «Des radars supplémentaires vont notamment être installés sur les routes, dont des radars tronçons, pour réduire la vitesse, indique Paul Hammelmann, président de la Sécurité routière. En outre, afin de faire reculer le nombre de motards tués, des doubles glissières de sécurité seront installées sur certaines routes ou virages dangereux».

En attendant, l’année 2019 est pour l’instant beaucoup moins meurtrière que 2018: «Nous avons recensé pour le moment 5 morts (c’est-à-dire en intégrant les personnes victimes d’un malaise ou qui se suicident au volant), alors qu’il y en avait déjà 13 en 2018 à ce moment de l’année, note François Bausch. Espérons que l’on continue sur cette lancée».

(Olivier Loyens/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • LolLesRadars le 10.05.2019 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    Ah ouais ça aide les radars! C'est prouvé!

  • Prodelaroute le 10.05.2019 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi? Il y a pourtant de plus en plus de radars et de contrôles ! La vitesse est rarement seule responsable des accidents ... il me semble que les conducteurs sont de moins en moins concentrés sur la conduite et de plus en plus sur le compteur de vitesse.

  • Paul le 10.05.2019 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est-à-dire depuis qu'on nous a mis des radars automatiques un peu partout...

Les derniers commentaires

  • philippe le 11.05.2019 14:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Concernant les Radars,les automobilistes se tiennent à la vitesse auprès des radars,mais avant et après il roule beaucoup trop vite.C‘est la vérité.Mais personne ne veut le savoir......

  • David le 11.05.2019 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes tous pour la sécurité, mais l’usage de la route est pénible. L’infrastructure ne suit plus et beaucoup de conducteurs roulent très mal. Ne pas rouler vite n’est pas synonyme de sécurité, ce sont souvent les moins attentifs/capables de réagir aux imprevus (drogues/alcool/telephone/age) et ceux qui dégradent la qualité du voyage de tout le monde. Mettez vos regulateurs de vitesse et arretter de faire perdre le temps des gens.

  • Les travaux? le 11.05.2019 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    La raison est simple: l'énervement. Quand tu conduis l'esprit serein forcement tu fait gaffe à tout est en principe sauf malencontreuse et rare erreur, tu n'as pas d'accident. En revanche quand tu viens de perdre un temps monstre dans les bouchons ou les transports en commun à cause de travaux trop bien organisés, ou du énième camion/livreur garé en double file et que la police qui passe devant ne fait rien alors qu'il provoque à lui seule les bouchons sur 4 rues. Alors forcement tu es à la bourre pour les obligations suivantes et tu as quand même un peu les nerfs. Et là tu risques l'accident!

  • Rose le 11.05.2019 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je déteste ceux qui ont leurs téléphone aux oreilles, tous les jours je vois que sa sur les routes. Je détestes aussi ceux qui ne mettent pas leur clignotant. Pourtant c’est sur le code de la route. Ce que je voulais dire, très peu respecte les règles et mettre les autres usagers en danger. Beaucoup plus de contrôle sur nos routes et doubler le montant du procès.

  • Sorciere le 11.05.2019 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même moins, et ceux qui conduisent par ex: luxembourg/ esch à tout le temps à gauche à une vitesse faible, les autres sur le gsm ( UNE MALADIE DES TEMPS MODERNES ) et comme vous le dite " même sans les bouchons "

    • Jules le 11.05.2019 13:18 Report dénoncer ce commentaire

      Baisser la vitesse n'est certainement pas à l'origine d'accidents graves, sauf si les autres autour ne font pas attention. Arrêtons ces arguments s.v.p.