Parité au Luxembourg

12 février 2019 10:08; Act: 13.02.2019 09:07 Print

Le pays compte peu de femmes scientifiques

LUXEMBOURG – Le Luxembourg fait partie des mauvais élèves européens en termes de parité dans le monde scientifique, d’après une étude menée par Eurostat.

storybild

Le monde scientifique reste majoritairement masculin au Luxembourg. (photo: Editpress/Isabella Finzi)

Sur ce sujet
Une faute?

La science reste un milieu masculin au Luxembourg. Dans le pays, seulement 25% des scientifiques et des ingénieurs sont des femmes, indique une étude de l’institut Eurostat, publiée lundi. Il s’agit du pire taux de l’Union européenne, à égalité avec la Hongrie et juste derrière la Finlande (29%) et l’Allemagne (33%).

La moyenne européenne est beaucoup plus proche de la parité, avec 41% de femmes. Parmi les pays voisins, la France se trouve exactement à ce niveau, tandis que la Belgique est légèrement au-dessus (43%). Certains pays, comme la Lituanie, comptent davantage de femmes (57%) que d’hommes à des postes d’ingénieurs ou de scientifiques.

Des disparités existent également en fonction des domaines d’activités. Par exemple, au niveau européen, 83% des ingénieurs sont des hommes dans l’industrie à moyenne ou haute technologie. Mais cette part redescend à 55% dans le secteur des services.

(jg/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nora le 12.02.2019 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    En revanche, il y a trop de femmes dans la fonction publique.

  • mingawat le 12.02.2019 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    et alors.. il ne faut pas juste jetter un chiffre sans explications.. Pas tout le monde s'intéresse aux memes choses.. comme remarqué en dessous.. très peu de femmes sont dans le secteur du batiment.. pourtant on voit un paquet des travaux sur nos routes mais je n'ai jamais vu une femme y travailler... personnellement même en tant qu'homme je ne voudrais pas y travailler.. pourquoi dire aux femmes d'y aller?... ... :)

  • Gilbert le 12.02.2019 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on faisait une enquête pour trouver une explication à ça?

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 13.02.2019 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    On ne parle que des domaines où les femmes sont en nombre inférieur, jamais dans les domaines que les femmes ont littéralement assiégée depuis l'émancipation des années 70-80. Tous les domaines concernant la famille, et plus particulièrement les jeunes enfants, sont dominés largement par les femmes, surtout aussi au niveau de la justice et des enquêtes sociales, de l'éducation, de la santé. Par contre, pour le sport des jeunes, cela ne les intéresse pas...

  • quelle blague ... le 12.02.2019 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    Cette volonté de toujours atteindre la parité conduit au sexisme .... Docteur en Informatique, j'ai postulé pour un poste de chercheur informaticien dans un institut de recherche luxembourgeois, poste qui a été donné à une femme Docteur en droit !!!

  • eco le 12.02.2019 13:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A l adem si une femme demande à faire une formation. It en3 mois , on lui dit qu elle n a pas les compétences ..( comment peuvent ils savoir ? A l aide d un test logique pour détecter sois disant les grosses têtes? La blague discrimination

  • Gilbert le 12.02.2019 13:05 Report dénoncer ce commentaire

    Et si on faisait une enquête pour trouver une explication à ça?

    • @Gilbert le 13.02.2019 00:22 Report dénoncer ce commentaire

      C'est un milieu très compliqué pour les femmes. Si on considère qu'il faut un Master 2(5ans) avant de commencer son doctorat(4ans) post doc que l'on enchaine (2-3:6)sans forcément une stabilité d'emploi après 10 ans d'études... Salaire souvent pas top en tant que chercheurs... Certaines ont envie d'une vie de famille avec un emploi stable... Souvent c'est passé 35 ans... Encore faut-il qu'il n'y ait pas de soucis pour tomber enceinte... Puis il y a le quelle idee de vouloir des gosses quand on ne travaille pas que les 40h au labo mais aussi à la maison pour les préparations au congrès, cours..

  • Armando le 12.02.2019 12:55 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est malheureusement pas le seul domaine dans lequel on manque de femmes.

    • un sarcastique le 12.02.2019 13:43 Report dénoncer ce commentaire

      Elles manquent dans les chantiers. Et les hommes manquent en manucure

    • Bobette the builder le 13.02.2019 06:29 Report dénoncer ce commentaire

      @sarcastique: je suis une des rares femmes maçonnes. Impossible de se faire embaucher dans le BTP. Selon une explication qui m'a été donnée, la présence de femmes sur les chantiers perturberait le bon déroulement. J'ai rencontré une poignée de femmes qui avaient également tenté le coup. Elles se sont toutes fait éjecter!