Luxembourg/Portugal

20 octobre 2020 20:16; Act: 21.10.2020 10:46 Print

«Sans le Portugal, le pays ne serait pas ce qu'il est»

LISBONNE/LUXEMBOURG - Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, était reçu à Lisbonne, mardi. L'occasion d'une petite déclaration d'amour.

Sur ce sujet
Une faute?

Jean Asselborn, ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, était reçu par son homologue Augusto Santos Silva, à Lisbonne, mardi. Une visite diplomatique qui fut surtout l'occasion de rappeler les «relations excellentes» entre le Portugal et le Grand-Duché. «L’importante communauté d’origine portugaise au Luxembourg donne une qualité particulière à cette relation», a souligné Jean Asselborn. Et pour cause.

«L’apport des citoyens portugais au développement économique, social et culturel du Luxembourg est énorme», a-t-il ajouté au cœur du Palacio das Necessidades, le siège du ministère des Affaires étrangères portugais où il était invité. Et d'ailleurs selon Jean Asselborn, «le Luxembourg ne serait pas le pays qu’il est sans l’apport essentiel des immigrants portugais». Si certains défis «restent à relever», les efforts entrepris depuis plusieurs années garantissent «la meilleure intégration possible des ressortissants portugais au Luxembourg».

À compter du 1er janvier prochain, le Portugal prendra la présidence du Conseil de l'Union européenne. Cette visite du ministre des Affaires étrangères luxembourgeois a donc également permis d'évoquer différents enjeux à l'échelle continentale, dont la migration, le multiculturalisme ou encore la transition écologique. Il était question, aussi mardi, de coopération entre les pays face à l'épidémie de Covid-19.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)