Au Luxembourg

17 septembre 2019 08:00; Act: 17.09.2019 09:31 Print

Le plastique sera banni des cantines du pays

LUXEMBOURG - Restopolis attaque la rentrée scolaire avec, comme ambition, de diminuer au maximum les déchets plastique de ses restaurants scolaires et cafétérias.

storybild

Restopolis gère 72 restaurants et cafétérias, dont 7 restaurants universitaires, cinq sites d'accueil de tout-petits, quatre internats, deux food trucks... (photo: Editpress/Ifinzi)

Sur ce sujet
Une faute?

À Restopolis aussi, on prépare la rentrée avec soin. Les quelque 600 personnes employées dans la restauration scolaire au Luxembourg sont à pied d'œuvre depuis le début de la semaine dernière. «On a organisé des formations continues sur les différents sites toute la semaine, sur la gestion des déchets, l'accueil des convives, les règles d'hygiène...», explique Monique Ludovicy, responsable de Restopolis. Avec un objectif majeur cette année: «La réduction au maximum des déchets plastique».

Ainsi, tous les restaurants scolaires renoncent aux bouteilles en plastique au profit de celles en verre. «On commence aussi dans quatre lycées avec des fontaines à jus, où les élèves pourront remplir leur verre ou leur gourde», ajoute Monique Ludovicy. Le tout avec l'espoir de généraliser le système. En outre, les emballages en plastique seront remplacés, cette année, par des emballages biodégradables, et les couverts en plastique pour les repas à emporter par des couverts en bois. Enfin, les sachets en plastique pour les emballages ne seront plus donnés aux clients, à moins qu'ils n'en fassent la demande. «Nous ne produirons presque plus de plastique. Nous voulons sensibiliser un maximum. Même les tickets de caisse ne seront plus imprimés si le client ne le demande pas». En outre, des gourdes seront vendues aux élèves à un prix sponsorisé, pour éviter qu'ils n'achètent des bouteilles en plastique.

«La plus grande zone fairtrade du pays»

De quoi épargner d'importantes quantités de plastique à l'environnement, vu la quantité de repas servis par Restopolis. L'année dernière, 3 334 585 repas ont été servis dans les 72 restaurants gérés par Restopolis, une hausse de 19% par rapport à l'année précédente. Ce qui représente tout de même 14 000 repas par jour, auxquels il convient d'ajouter la vente de 21 000 produits vendus au quotidien dans les 52 cafétérias. Le tout pour nourrir 72 000 convives potentiels.

Pour satisfaire les appétits de tout ce beau monde, Restopolis planifie ses menus sur huit semaines, avec trois trames de menus différentes, chacune pour un tiers des établissements. «Si nous faisons les mêmes menus pour tous les restaurants, nous pouvons avoir des ruptures de stocks», notamment auprès des producteurs locaux, explique Monique Ludovicy. Les menus comprennent 4% de produits bio et 1% de produits fairtrade. «Nous sommes la plus grande zone fairtrade du Luxembourg, tous nos restaurants en font partie». Le tout à des prix attractifs, qui sont restés stables pour cette rentrée. Le plat unique est à 3,60 euros, le menu partiel à 4,10 euros et le menu complet entrée+plat+dessert à 4,60 euros. De quoi aborder les cours avec un bon appétit!

(Jérôme Wiss/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fiisschen@gmail.com le 17.09.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne n'a jamais osé mettre la restauration rapide (McDo et cie ...) a des couverts et assiettes réutilisables? Il y a de quoi economiser en 1 seule journée ce qu'un cantine ordinaire jette en un mois...

  • Réaliste le 17.09.2019 19:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super le premier pas pour la nature a commencé chez nous.

  • cerise le 17.09.2019 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des couverts en bois il faut aussi preserver les forets que tous les eleves viennent avec leurs couverts c est mieux

Les derniers commentaires

  • avis le 18.09.2019 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après le plastique ça sera au tour de quelle matière... Il faudrait tout simplement arrêter de fabriquer des matières nocives et les étudier avant les désastres...

  • Fiisschen@gmail.com le 17.09.2019 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne n'a jamais osé mettre la restauration rapide (McDo et cie ...) a des couverts et assiettes réutilisables? Il y a de quoi economiser en 1 seule journée ce qu'un cantine ordinaire jette en un mois...

  • livingMan le 17.09.2019 19:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cerise : ça est exactement ce que je pensais ! Ou tout simplement fournir et nettoyer des couverts de cantine comme avant.

  • Réaliste le 17.09.2019 19:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super le premier pas pour la nature a commencé chez nous.

  • ecologie le 17.09.2019 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    et a quand on comence avec les batteries des voitture trotinettes etc etc , ca va etre encore plus polluant que le plastique