Football

19 septembre 2021 13:47; Act: 19.09.2021 17:43 Print

Le plus grand buteur de Premier League s’est éteint

Buteur le plus prolifique de l’histoire dans l’élite anglaise, Jimmy Greaves, légende de Tottenham, est décédé à l’âge de 81 ans.

storybild

Jimmy Greaves (à gauche) le 20 juillet 1966 lors du match de Coupe du monde face à la France. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L’ancien attaquant de Tottenham et de l’équipe d’Angleterre Jimmy Greaves, champion du monde en 1966, est décédé à l’âge de 81 ans, ont annoncé les Spurs dimanche. «Nous sommes extrêmement peinés d’apprendre le décès du grand Jimmy Greaves. Nous présentons nos condoléances les plus profondes à la famille de Jimmy et à ses amis», a écrit le club londonien sur son compte Twitter. Victime d’une attaque cérébrale qui l’avait contraint à se déplacer dans une chaise roulante et lui avait causé de grandes difficultés pour parler, Greaves est mort à son domicile, a précisé le club sur son site Internet.

Buteur déjà prolifique avec Chelsea au début de sa carrière, avec 132 réalisations de 1957 à 1961, il avait rejoint Tottenham en 1961, inscrivant 266 buts en 379 matches, un total jamais dépassé. Avec 356 buts inscrits, il est celui qui a inscrit le plus de buts en Premier League.

«Il était un buteur naturel, toujours au bon endroit au bon moment (…) mais il pouvait aussi créer ses propres buts, comme il l’a souvent fait, en éliminant les défenseurs», avec «son contrôle de balle impeccable, son grand équilibre et sa lucidité devant le but qui lui faisaient rarement rater une occasion», ont salué les Spurs. Jimmy Greaves «n’était pas seulement le recordman de buts avec Tottenham, mais le meilleur finisseur que ce pays ait jamais connu». Hasard du calendrier, Tottenham et Chelsea s’affrontent dimanche pour la 5e journée de la Premier League et un hommage sera rendu au joueur.

Avec l’équipe d’Angleterre, il avait inscrit 44 buts en 57 sélections, une marque améliorée par Wayne Rooney (53), Bobby Charlton (49) et Gary Lineker (48), mais avec respectivement 120, 106 et 80 capes. Titulaire en poule au Mondial 1966 en Angleterre, il avait perdu sa place à la suite d’une blessure au tibia qui avait nécessité 14 points de suture au profit de Bobby Hurst, devenu ensuite le héros de la finale contre l’Allemagne, avec un triplé (4-2, ap. prol).

Seuls les 11 joueurs sur le terrain au coup de sifflet final avaient reçu une médaille mais il avait fini par en recevoir une lui aussi en 2009. Il l’avait vendue aux enchères en 2014. Après sa retraite sportive, Jimmy Greaves était devenu une figure populaire des émissions de football à la télévision, animant notamment entre 1985 et 1992 «Saint and Greavesie» avec l’ancien Reds Ian Saint-John sur ITV.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.