Action au Luxembourg

24 mai 2019 15:57; Act: 24.05.2019 17:50 Print

Le Pont rouge paralysé par près de 500 personnes

LUXEMBOURG - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dès 15h, au Kirchberg, pour manifester pour le climat. Avant d'aller paralyser le Pont rouge.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La manifestation n'avait pas encore commencé que les pancartes de protestation flottaient déjà. Difficile d'évaluer combien de personnes étaient réunies dès 15h, ce vendredi au Kirchberg, environ 500 selon Joe Mersch, porte-parole du collectif Youth For Climate. Ce dernier avait lancé l'appel pour mener une action-choc en faveur du climat, en l'occurrence bloquer le Pont rouge en plein après-midi.

Même si la mobilisation, à première vue, est restée limitée, à deux jours des élections européennes il était important de montrer le mécontentement. «La protection du climat est le sujet le plus important à l'heure actuelle», commentait Anna, 16 ans. «Cette protestation est une provocation, nous devons employer des moyens drastiques pour se faire entendre», selon Amélie, âgée de 17 ans. L'objectif global étant de susciter une prise de conscience, glissait Corentin, un autre jeune mobilisé.

Des klaxons en guise de solidarité

Le blocage du pont a été encadré par la police qui a également régulé la circulation. Certains conducteurs n'hésitant pas à forcer un peu pour franchir les barrages routiers qui s'étaient formés au départ. Pour les autres, les klaxons servaient surtout à montrer leur solidarité envers les manifestants. Ces derniers ont fini par s'asseoir au milieu du pont.

«C'est tout simplement incroyable», commentait Joe Mersch à chaud. L'action coup de poing est restée tout à fait pacifique et calme. Patrick Even, directeur régional de la police de la capitale, est convaincu que l'événement restera pacifique. "Le contact avec les organisateurs est bon et jusqu'à présent tout est calme", a-t-il dit peu avant la marche.

(L'essentiel/Stefanie Braun)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • omi66 le 24.05.2019 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On verras lorsque les jeunes auront 18 ans et les parents leurs mettront un vélo au lieu d‘un voiture devant la porte

  • Cris le 24.05.2019 17:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont les mêmes qui après le MC Do jetent leur papier a 2 cm de la poubelle.

  • plaje le 24.05.2019 16:51 Report dénoncer ce commentaire

    Il est toujours sympathique d'écouter nos jeunes parler mais il faut aussi qu'ils apprennent à ne pas se laisser manipuler…

Les derniers commentaires

  • NancyGirl le 26.05.2019 14:43 Report dénoncer ce commentaire

    On ne parle pas des adultes aggressifs qui encadraient les enfants. Ces personnes filmaient et photographiaient illégalement les automobilistes exaspérés.

  • Allenby le 25.05.2019 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en bloquant le pont, on augmente l'émission de CO2 dans l'air et brûle plus d'essence... ce n'est pas en contraction avec les revendications de sauver la planète....

  • La réalité le 25.05.2019 13:23 Report dénoncer ce commentaire

    J'y étais en voiture de 15h à 16h10 (faut bien aller chercher les enfants à l'école). Et il n'y a pas eu de blocage avant 15h30, ensuite juste une voie fut bloquée. Le tout parfaitement encadré par la police qui reprenait ceux qui débordaient sur la voie de passage restante pour les autos. Finalement j'ai pas perdu tant de temps. Donc plus une micro-manif à peine suivi qu'autre chose. Par contre je ne suis pas prêt de voter écolo, vu l'agressivité et le mépris des personnes présentent. Et très écolo les tracts balancés vers les autos....

  • Terminator le 25.05.2019 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils commencent par tous venir à vélo, à pied, en train, mais pas en bus, c'est polluant.

    • IronicGirl le 26.05.2019 14:47 Report dénoncer ce commentaire

      Moi je prends le tram depuis Metz.

  • milord le 25.05.2019 12:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout a fait raison, mais je précise, pas forcément une grosse voiture qui est grave mais déjà d’avoir une voiture voir deux