Xavier Bettel

15 octobre 2019 16:37; Act: 15.10.2019 17:21 Print

«Le portefeuille à droite et le cœur à gauche»

LUXEMBOURG - Le Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel, a accordé une interview à la chaîne belge «LN24», dans le cadre de la visite d'État de la Belgique.

storybild

Le Premier ministre luxembourgeois n'est pas passé inaperçu sur la chaîne belge «LN24». (photo: LN24)

Sur ce sujet
Une faute?

Interrogé sur la toute nouvelle chaîne d'information LN24, dans le cadre de la visite d'État de la Belgique au Grand-Duché, Xavier Bettel a accordé une interview télévisée, enregistrée au préalable et diffusée ce mardi, de bon matin.

À la question de savoir quelle était sa vision du libéralisme, le Premier ministre luxembourgeois a répondu naturellement: «Oui, je suis un libéral, mais j'ai le portefeuille à droite et le cœur à gauche», en paraphrasant la citation attribuée à Anatole de Monzie, ministre des Finances français entre les deux guerres mondiales: «Le Français a le cœur à gauche, mais le portefeuille à droite».

Pour la gratuité de l'école

«Je suis pour toutes les questions de société, pour les choix que les gens font eux-mêmes», a poursuivi Xavier Bettel. «Je ne suis pas là pour imposer, je suis là pour faire un éventail de législations qui permettent aux gens de prendre des choix dans leurs vies. Ce n'est pas à moi d'imposer ce qui est bon pour eux ou ce qui n'est pas bon pour eux. C'est à eux de choisir. Si j'ai un portefeuille à droite, je veux soutenir les gens qui veulent risquer, mais avec ce cœur à gauche, le fait de savoir qu'il y a des gens qui n'y arrivent pas, qui ne réussissent pas».

«Je suis par exemple pour une école gratuite», a encore ajouté le Premier ministre luxembourgeois. «Je trouve que l'école doit être quelque chose où l'on donne à chacun son bagage. Et après chacun doit transporter sa valise et voir comment il avance, jusqu'où il peut aller. On doit aider les gens, avoir un système de sécurité sociale qui fonctionne, un système de retraite qui fonctionne. Aujourd'hui quelqu'un va bien, demain, il peut aller mal. Et c'est là que je suis rassuré de vivre dans un pays où si demain, je suis mal, je ne serai pas laissé au bord du chemin».

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vidé le 15.10.2019 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai le coeur à gauche mais mon portefeuille est vide...après le loyer.

  • benvoyons le 15.10.2019 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    injuste je crois pas j ai bossé 43 ans avec un salaire moyen et des sacrifices je reconnais le bonheur de ce pays mais réveillez vous la majorité des gens ont bien du mal à joindre les 2 bouts mais pas la peine de se cacher...la culture du semblant

  • censuré le 15.10.2019 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nous avons encore de la chance de vivre au Luxembourg, pourvu que cela dure.

Les derniers commentaires

  • LutherPasKing le 16.10.2019 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    Avec la moitié de la population qui n'a pas le droit de vote (hors communales) n'aurait-on pas un petit problème de démocratie dans ce pays ? Au fait, "DP" ca veut dire quoi ?

    • nan mais on reste sérieux 5 min le 17.10.2019 09:43 Report dénoncer ce commentaire

      Bah devenez luxembourgeois.... si je vais en France je peux pas voter pour les législatives ou les présidentielles, alors pourquoi les francais ici auraient ils un droit sans en avoir les devoirs??

    • Luxo le 17.10.2019 17:39 Report dénoncer ce commentaire

      Sauf qu'en France les luxembourgeois représentent un nombre insignifiant et que la France ne demande pas de parler une langue régionale pour obtenir la nationalité . Je suis sur que les Français accepteraient d'être enseignants ou policier chez nous et ils n'auraient pas de difficulté à lire notre code civil. Si on a la main sur le cœur on n'accepte pas, 18% de pauvres, et si on se dit démocrate, on n'accepte pas d'être élu pour une moitié de la population ni de se somettre à une monarchie.

  • Donnez donnez moi le 16.10.2019 03:38 Report dénoncer ce commentaire

    Perso j'aurais préféré qu'il ait le portefeuille bien garni et le cœur sur la main.

  • julie le 16.10.2019 00:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi aussi j ai le cœur à gauche quand je dois payer les suppléments d impôts auxquels les veuves sont soumises

  • Luxo le 16.10.2019 00:22 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas en laissant le Luxembourgeois choisir ce qui est bon pour nous qu'il va sauver le pays et la planète. Un homme politique doit avoir le courage d'interdire les SUV de limiter l'usage de la voiture et d'éliminer des magasins tous les aliments, boissons et médicaments qui rendent les habitants obèses et malade. Par devoir pour les générations futures il doit avoir le courage de combattre l'agriculture et l'élevage industrielle qui tue la vie et détruit la biodiversité. Et n'oublions pas les 10% qui survivent avec moins de 1000 € par mois alors que 10% vivent avec 10 fois plus.

  • benvoyons le 15.10.2019 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    injuste je crois pas j ai bossé 43 ans avec un salaire moyen et des sacrifices je reconnais le bonheur de ce pays mais réveillez vous la majorité des gens ont bien du mal à joindre les 2 bouts mais pas la peine de se cacher...la culture du semblant