Innovation au Luxembourg

13 septembre 2018 14:21; Act: 15.09.2018 15:20 Print

Le premier bus autonome du pays roulera à Contern

CONTERN - La commune de Contern a été désignée pour accueillir la première navette autonome du Luxembourg, qui sera présentée la semaine prochaine.

Sur ce sujet

L'essentiel vous annonçait en juin dernier l'arrivée prochaine d'un bus sans chauffeur au Luxembourg. On sait désormais où il circulera. «Contern est fière de présenter la première navette autonome circulant au Luxembourg et dans une zone industrielle», écrit la commune, dans une invitation transmise ce jeudi. La navette sera présentée officiellement mercredi prochain. La navette roulera dans le cadre d'un projet-pilote européen, pour lequel Contern a été choisi avec Lyon, Copenhague et Genève.

Les deux minibus opérés par Sales-Lentz circuleront donc sans pilote sur un trajet de 3,5 km entre la zone d'activité et la gare de Contern. S'il n'y a pas de chauffeur, il y aura tout de même un opérateur à bord, conformément à la législation. «Il sera là pour informer, voire rassurer les passagers, faire des annonces, intervenir en cas d’imprévus ou de pannes», détaille Georges Hilbert, directeur général transport technique chez Sales-Lentz Autocars. Le véhicule du modèle «Autonom Shuttle», construit par l’entreprise lyonnaise Navya, ne comporte ni volant, ni siège conducteur. Électrique, il peut accueillir 14 personnes à bord. Il est programmé pour effectuer les trajets sans intervention humaine.

D'autres projets dans les cartons

«D’ici 3 à 4 ans, on pourrait imaginer qu’il n’y ait pas du tout de chauffeur à bord et que la surveillance et le dépannage s’effectuent à distance. Mais aussi que chacun puisse commander une navette via une application à des horaires où les lignes traditionnelles ne circulent plus, pour être transporté sur une distance raisonnable».

D’ici là, d’autres projets sont dans les cartons au Luxembourg. Une autre commune est intéressée pour des navettes en centre-ville, où il est difficile de circuler en raison de l’étroitesse des rues. Un autre projet vise à transporter des personnes âgées ou à mobilité réduite, pour les amener à faire leurs achats.

Diaporama: Première ligne de navettes autonomes au Luxembourg

(jw/mv/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BiBiLux le 13.09.2018 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Ce bus roulera à 15 km/h. Franchement à cette vitesse, autant prendre le vélo!

  • WhatTheHell le 13.09.2018 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    On ne détruit pas un métier dans ce cas la. On va en créer grace a la production et a l'entretient. Vive le future !

  • JoKeR le 14.09.2018 05:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un truc m'interpelle également... Pas de volant , freins etc ?!?! en cas de problème il y a quelqu'un mais qui peut faire quoi alors à part de la figuration ?

Les derniers commentaires

  • Lecteur le 14.09.2018 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est l’avenir : De petits véhicules sans chauffeur qui roulent en permanence et conduisent les gens où ils doivent aller au moment opportun. La préhistoire c’est: De gros bus et trams le plus souvent vides, errant sans but sur des trajets rigides, selon des horaires inflexibles et engorgeant le traffic. Le tram n’est pas encore fini qu’il est déjà dépassé.

  • WaateQuatsch le 14.09.2018 14:35 Report dénoncer ce commentaire

    Tous les salariés vont bientôt être remplacés par des machines,robots et ordinateurs et ils vont faire quoi alors? Tous les ouvriers vont devenir des ingénieurs ou comment?

  • Moi le 14.09.2018 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A la place de critiquer pour critiquer, lisez l'article et vous saurez oú il va rouler c'est ėcrit....

  • Méidenger le 14.09.2018 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    et il roulera oû exactement? et quand? et pour qui? à quel prix? les mémés qui font leurs courses appellent le "contibus" pour 1 euro dans toute la commune et alentours. Une commune normale présente d'abord ! ses nouveautés, répond aux questions des gens et invite la presse à écrire après! mais avant les élections la maire doit collecter des points... sauf qu' elle crée la zizanie entre habitants inquiets

  • Moutforter le 14.09.2018 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    les voitures tesla ont déjà eu plusieurs acidents mortels de leurs chauffeurs. le minibus sans ! chauffeur serait-il mortel pour d'autres chauffeurs, piétons, cyclistes, enfants, animaux...? Contern expliquera donc sa nouvelle jurisprudence, comme les grands juristes à Lyon, Genève...

    • @Moutforter le 14.09.2018 14:19 Report dénoncer ce commentaire

      Exactement! Je ne vais pas me promener à contern, trop dangereux!