Au Luxembourg

04 juillet 2021 08:00; Act: 02.07.2021 16:18 Print

Le prêt de main-​​d'œuvre pour éviter le chômage

LUXEMBOURG - Pour éviter de licencier ou de devoir utiliser le chômage partiel, certaines sociétés prêtent leurs employés.

storybild

Ce dispositif permet aux sociétés d'éviter de mettre leur personnel en chômage partiel ou, dans le pire des cas, d'être obligées de procéder à des licenciements. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec la crise sanitaire et la fermeture des commerces non essentiels, le prêt de main-d'œuvre s'est démocratisé au printemps 2020. Pourtant, cette possibilité n'est pas née de la pandémie. «Les employeurs peuvent être autorisés par le ministère du Travail, après avis de l'Adem, à mettre leurs salariés à disposition provisoire d'autres employeurs», explique Julie Ransquin, chargée de la communication à l'Adem.

Ce dispositif permet aux sociétés d'éviter de mettre leur personnel en chômage partiel ou, dans le pire des cas, d'être obligées de procéder à des licenciements. En 2019, huit notifications préalables de prêt de main-d'œuvre ont été enregistrées, 87 l'an dernier. Durant le confinement, la Chambre de commerce a mis en place Job-Switch, une plateforme de prêt de salariés en chômage partiel. En tout, 537 prêts ont pu être effectués, 1 460 candidatures avaient été déposées.

Logistique, petite enfance, soins à la personne...

Depuis le début de la crise, les secteurs ayant eu le plus recours au prêt de main-d'œuvre sont la logistique, la petite enfance, les soins à la personne et l'industrie pour pallier des manques de personnel. Depuis le début de l'année, une dizaine d'entreprises des secteurs de l'industrie et des services ont effectué une demande de prêt de main-d'œuvre liée à la crise du Covid ou non.

Selon l'Adem, cela a concerné plus de 230 salariés.

(L'essentiel/Marion Mellinger)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • N'imp le 04.07.2021 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    Biensur comme luxair, qui fait du prêts de mains d'oeuvres à des autres entreprises pour épargner des salaires et engager des CDD pendant ce temps là

  • David le 04.07.2021 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien de nouveau....

  • loin le 04.07.2021 08:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Voilà une solution intelligente au chômage qui devrait être promue plus proactivement par le ministère du travail.

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 05.07.2021 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ne finit pas d‘apprendre qu‘on est content d‘avoir l‘age qu‘on a…

  • Cplm le 05.07.2021 05:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il devrait avoir plus de control de l’etat pour ces grandes sociétes qui sorte toujours son epingle du jeux Les grandes sociétes ont toujours l’excuse soit pour faire ce qu’il veulent Toujours le même cinema soit pour ne pas donner une augmentation soit ils font tout pour quand il arrive a la fin de l’annee il declare a l’etat qu’il ont pas fait de benefice

  • momolux le 04.07.2021 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre monde....

  • pffff le 04.07.2021 15:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Très bonne idée ça devrait être possible dans tous les domaines

  • moni le 04.07.2021 15:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux ça que demander dû congé dû aux périodes,dans la journée maladie et le soir disco ou sortie avec les copains ça on cogne à bon entends ?