Au Luxembourg

22 septembre 2020 19:30; Act: 23.09.2020 10:27 Print

Le rapporteur de la loi Covid menacé et harcelé

LUXEMBOURG - L'ancien ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, dit avoir été victimes d'individus tenant des propos «dégueulasses».

storybild

Mars Di Bartolomeo dit avoir subi des propos «dégueulasses».

Sur ce sujet
Une faute?

En séance publique à la Chambre des députés, avant le vote de la loi Covid, mardi, le rapporteur Mars Di Bartolomeo et député LSAP a confié être victime d’appels d’individus tenant des propos «dégueulasses». «J'ai réagi sous le coup de la nervosité car ils ont menacé de toucher à ma famille en précisant qu'ils connaissaient mon adresse. Je n'avais jamais vécu cela dans toute ma carrière de politicien», a expliqué à L'essentiel l'ancien ministre de la Santé et président de la Chambre.

Les appels ne sont pas forcément liées à un quelconque ressentiment face aux mesures Covid. «Je ne sais pas ce qu'ils veulent, dit le député. J’ai réagi en informant l'opérateur téléphonique et la police. Une enquête doit être menée». Et l'élu d'ajouter que s'il s'était agi des insultes «classiques» que subissent les politiciens, il ne s'en serait pas soucié.

(Séverine Goffin/L'essentiel)