Sécurité au Luxembourg

03 novembre 2021 08:00; Act: 02.11.2021 19:40 Print

Le recours aux sociétés privées remis en cause

LUXEMBOURG – La Ville de Luxembourg prépare une nouvelle stratégie sur la sécurité dans les rues. Le contrat avec G4S, qui faisait polémique, va s’arrêter.

storybild

Une patrouille de G4S avait créé la polémique lorsqu'un chien avait mordu un individu ivre. (photo: Editpress)

Sur ce sujet
Une faute?

Un nouvel épisode vient alimenter la saga de la sécurité dans la capitale. Les élus d’opposition au conseil communal (LSAP, déi Lénk, Déi Gréng) ont «salué» le non-renouvellement par la Ville du contrat de surveillance de la voie publique avec G4S. «La Ville semble retrouver le chemin de la légalité», ont indiqué les élus dans un communiqué. Le sujet avait fait polémique récemment, notamment lorsqu'un individu ivre avait été mordu par le chien d'une patrouille de la firme incriminée.

Contactée par L’essentiel, Lydie Polfer (DP), bourgmestre de la capitale, a adopté un ton plus mesuré: «Le contrat s’arrêtait de toute façon le 15 novembre. Un nouveau plan de sécurité sera annoncé la semaine prochaine». L'entreprise G4S explique qu'aucun nouvel appel d'offres n'a été lancé pour la suite, mais ne veut pas commenter davantage le dossier. L’échevin Serge Wilmès (CSV) a évoqué à la radio 100,7 la tenue prochaine d’une réunion citoyenne, à laquelle pourront participer les habitants et les personnes qui travaillent dans les quartiers concernés.

Lydie Polfer affirme d’ores et déjà que «la Ville fera toujours appel à des sociétés privées, notamment pour la surveillance du marché de Noël», qui débutera le vendredi 19 novembre. «Les agents pourront patrouiller entre les différents sites». Les élus d’opposition reconnaissent que cet événement constitue un cas à part. «Comme pour la Schueberfouer, cela se fait dans le cadre d’une loi et sur une zone bien délimitée», explique François Benoy (Déi Gréng). «Nous préférerions que la mission de sécurité soit assurée par la police, mais cela se fait ainsi depuis des années», a réagi Guy Foetz (déi Lénk). Il précise que la procédure judiciaire contre le déploiement d’agents privés suit son cours.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Angelo51 le 03.11.2021 08:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ok on savait déjà inconsciemment pour qui ne pas voter aux prochaines élections locales et nationales mais ici on a l’argument massue qui plaide vraiment pour ne voter ni vert, ni socialiste ni ultra-gauche car ces partis ont clairement fait le choix de l’insécurité. Et le pire c’est qu’ils assument !

  • Bgliste le 03.11.2021 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Probablement le lobby des trafiquants de drogues, des bandes criminels, des mendiants organisés est plus grand que le lobby des habitants dans les quartiers touchés par la criminalité et nos politiciens défendent plutôt les intérêts de ces gens que ceux de la population qui paie les impôts.

  • PoreauVa le 03.11.2021 09:21 Report dénoncer ce commentaire

    A la gare, on ne voit que les voitures de police garées, vide, mais pas un policier sur la gare à patrouiller!! On voit de la vente de drogue à l'entrée de la gare...mais tout va bien!

Les derniers commentaires

  • Bzzzz ! le 03.11.2021 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnellement , je pense que confier la sécurité à des sociétés privées qui embauchent des gens à l'arraché via des curriculumvitae totalement mitonnés , c'est peut-être pas très prudent ! Que l'état gonfle ses rangs de policiers assermentés svp ,ce sera nettement plus sérieux !

  • veritis le 03.11.2021 18:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le syndicat de la police est puissant..... si seulement les policiers l'étaient tout autant..... présents et en nombre dans nos rues villes et villages.

  • Bibicrav le 03.11.2021 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    C'est facile, je donne une somme par mois aux agents qui surveillent mon point de deal et le tour est joué.

  • lea le 03.11.2021 16:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est bien dommage que ça s’arrête moi qui prend le train tard le soir ou bus en fonction de mes horaires de travail je me sentais en sécurité maintenant c’est reparti on est entre les mains de voyous potentiels .

  • vous êtes sérieux là? le 03.11.2021 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    Un pays riche comme le Luxembourg, qui n'a pas les moyens d'avoir une vraie police!!? Je crois que les DG devrait demander de l'aide à l'Europe! Il n'y a aucun risque, et puis de toute façon le ridicule ne tue pas!